Dose additionnelle pour les personnes dialysées ou ayant un système immunitaire affaibli

Une dose additionnelle du vaccin à ARN messager contre la COVID-19 peut être nécessaire chez certaines personnes qui répondent moins bien à la vaccination et dont le système immunitaire produit moins d’anticorps. Elles ont donc besoin de trois doses de vaccin pour avoir une meilleure protection contre la COVID-19.

Une dose additionnelle du vaccin à ARN messager contre la COVID-19 est recommandée à certaines personnes âgées de 12 ans ou plus quatre semaines après la deuxième dose :

  • aux personnes dialysées;
  • à certaines personnes ayant un système immunitaire affaibli, comme celles :
    • qui sont sous traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie,
    • qui prennent certains médicaments qui affectent leur système immunitaire,
    • qui vivent avec le VIH et qui ont un décompte de cellules CD4 inférieur à 500/mm3 ou qui ne suivent pas leur traitement.

L’administration d’une dose additionnelle est recommandée pour ces personnes en fonction des données disponibles sur la réponse immunitaire et de l’évolution de la situation épidémiologique. Les études montrent que ces personnes sont plus à risque de complications liées à la COVID-19.

Pour le moment, la dose additionnelle n’est pas recommandée aux enfants de moins de 12 ans dialysés ou qui ont un système immunitaire affaibli.

La dose additionnelle est nécessaire même si la personne a déjà eu la COVID-19.

Une dose de rappel est également recommandée aux personnes dialysées ou ayant un système immunitaire affaibli qui sont âgées de 18 ans et plus. Voir la section Dose de rappel pour certaines personnes.

Dose de rappel pour certaines personnes

Une dose de rappel du vaccin à ARN messager contre la COVID-19 est recommandée afin de permettre au système immunitaire de rétablir un niveau d’anticorps suffisant pour compenser la baisse qui pourrait survenir après quelques mois. De nouvelles données montrent une meilleure protection avec l’administration d’une dose de rappel de vaccin contre la COVID-19. Cette dose augmenterait également la protection contre les nouveaux variants, tels que le variant Omicron.

Une dose de rappel de vaccin à ARN messager contre la COVID-19 est recommandée trois mois ou plus après la dernière dose :

  • aux personnes âgées de 18 ans ou plus;
  • aux travailleurs de la santé et des services sociaux de tout âge;
  • aux femmes enceintes de tout âge.

Une dose de rappel de vaccin à ARN messager contre la COVID-19 est recommandée aux personnes ayant été vaccinées avec les vaccins Janssen, AstraZeneca ou Covishield afin d’augmenter leur protection contre la COVID-19.

Une personne adulte ayant déjà eu la COVID-19 et ayant eu deux doses de vaccin contre la COVID-19 pourrait obtenir une dose de rappel de vaccin à ARN messager contre la COVID-19 si elle le désire. Cette personne pourrait la recevoir dès la fin de ses symptômes (à l’exception de la toux, de la perte d’odorat ou de goût qui peuvent persister) et lorsque sa période d’isolement sera terminée. Un intervalle d’au moins 3 mois doit être respecté depuis la dernière dose de vaccin contre la COVID-19 reçue.

Prise de rendez-vous

Les personnes concernées peuvent prendre un rendez-vous en ligne sur la plateforme de rendez-vous Clic Santé.

Prendre un rendez-vous

Des cliniques mobiles se déplaceront dans les CHSLD, les RI-RTF et les RPA pour vacciner les usagers. Ainsi, ces personnes ou leurs proches n’ont pas de démarches à faire et n’ont pas besoin de prendre rendez-vous.