La pandémie de COVID-19 qui se déroule actuellement ainsi que les mesures inédites de prévention qui y sont liées représentent une réalité inhabituelle. Ces mesures, bien que nécessaires pour la santé de la population, ont des impacts directs sur l’organisation familiale et peuvent réduire considérablement le filet de sécurité entourant les enfants les plus vulnérables.

Une multitude de situations peuvent avoir des impacts sur l’état de bien-être psychologique des parents et des enfants. Pour certains, ces impacts se traduisent par la manifestation de comportements perturbateurs propices à l’apparition ou la présence d’abus ou de négligence sur les enfants. De plus, l’isolement social imposé peut accentuer les expériences négatives vécues durant l’enfance, comme l’insécurité familiale, la maltraitance, la pauvreté ou encore l’insécurité alimentaire.

La protection d’un enfant relève d’abord de ses parents, mais elle concerne aussi les personnes de son entourage, les membres de sa communauté ainsi que l’ensemble de la collectivité. Devant la situation actuelle, il est indispensable que chacun ose faire preuve de bienveillance envers les enfants et les familles qui les entourent, qu’il s’agisse de voisins, d’amis, de famille élargie, de collègues ou autres.

Cette bienveillance peut se traduire par différents gestes ou actions qui permettront de mettre en place des conditions propices à de saines relations entre les parents et l’enfant. Elle permet d’éliminer ou de réduire les facteurs de risque qui favorisent l’apparition d’un problème et de ce fait prévenir la maltraitance envers les enfants.

Actions et gestes de bienveillance

Il existe un très grand nombre d’actions bienveillantes que vous pouvez effectuer pour soutenir un enfant et une famille. Chacune dépend de la réalité de la personne que vous voulez aider. En échangeant avec cette personne ou en essayant de vous mettre à sa place, vous trouverez quelles actions bienveillantes poser. Pour vous permettre de vous lancer, voici quelques suggestions :

  • se rapprocher et créer des liens avec les enfants et les familles de notre quartier :
    • dire bonjour,
    • sourire,
    • demander comment ça va,
    • offrir des vêtements usagers aux familles de notre entourage;
  • offrir de :
    • faire une période de devoirs en vidéoconférence avec un enfant de son entourage,
    • faire la lecture au téléphone ou en vidéoconférence à un enfant à l’occasion,
    • faire une activité extérieure avec l’enfant de notre voisin afin de donner un peu de répit au parent et de permettre à l’enfant de bouger,
    • déneiger l’entrée de votre voisin pour soulager la routine matinale;
  • apporter un repas à une famille pour faciliter le quotidien du ou des parents;
  • prendre le temps de contacter un enfant par téléphone ou en vidéoconférence pour savoir comment il va et lui parler seul à seul;
  • considérer la parole de l’enfant comme vraie et être attentif à ce qu’il ressent;
  • exprimer à nos proches qu’on est disponible pour les aider;
  • toutes autres actions ou petits gestes que vous jugez pertinents pour faire du bien aux jeunes et aux familles qui vous entourent.

Aide et ressources

Info-Social 811

Tel-jeunes

LigneParents

Ligne provinciale d’intervention téléphonique en prévention du suicide

SOS violence conjugale