Palier 3 – alerte (zone orange) 

Les activités économiques suivantes doivent cesser :

  • Les bars et les discothèques;
  • Les casinos et les maisons de jeu;
  • Les salles d’arcade et, pour les activités intérieures : les sites thématiques, les centres et parcs d’attractions, les centres d’amusement, les centres récréatifs et les parcs aquatiques;
  • Les saunas et les spas, à l’exception des soins personnels qui y sont dispensés;
  • Les microbrasseries et les distilleries, uniquement pour leurs services de consommation sur place de nourriture ou de boisson;
  • Les auberges de jeunesse;
  • Les lieux intérieurs, autres qu’une résidence privée ou ce qui en tient lieu, dans les cas suivants :
    • Les lieux intérieurs utilisés pour tenir une activité de nature événementielle ou sociale,
    • Les lieux intérieurs utilisés pour la pratique de jeux de quilles, de fléchettes, de billard ou d’autres jeux de même nature.

Par ailleurs, les établissements suivants sont soumis à des restrictions d’ouverture :

  • Les restaurants et les aires de restauration d’un centre commercial;
  • Les établissements offrant des activités intérieures de loisir ou de sport organisées dans un lieu public;
  • Les établissements offrant la location de salles.

Également, les restaurants, les commerces de vente au détail, les entreprises de soins personnels et esthétiques, les lieux permettant la pratique d’activités culturelles, sportives, de plein air ou de loisir dont les activités ne sont pas suspendues par un décret ou un arrêté pris en vertu de l’article 123 de la Loi sur la santé publique ne peuvent accueillir le public entre 21 h et 5 h, sauf s’il s’agit d’une pharmacie ou d’une station-service.

Dans tous les cas, la tenue d’activités à distance doit être privilégiée.

Palier 4 – alerte maximale (zone rouge) 

Les activités économiques identifiées au palier 3 – alerte (zone orange) doivent cesser leurs activités :

  • Les bars et les discothèques;
  • Les casinos et les maisons de jeu;
  • Les salles d’arcade et, pour les activités intérieures : les sites thématiques, les centres et parcs d’attractions, les centres d’amusement, les centres récréatifs et les parcs aquatiques;
  • Les saunas et les spas, à l’exception des soins personnels qui y sont dispensés;
  • Les microbrasseries et les distilleries, uniquement pour leurs services de consommation sur place de nourriture ou de boisson;
  • Les cinémas, en ce qui a trait à leurs services de restauration;
  • Les salles où sont présentés des arts de la scène, y compris les lieux de diffusion;
  • Les auberges de jeunesse;
  • Les lieux intérieurs, autres qu’une résidence privée ou ce qui en tient lieu, dans les cas suivants :
    • Les lieux intérieurs utilisés pour tenir une activité de nature événementielle ou sociale,
    • Les lieux intérieurs utilisés pour la pratique de jeux de quilles, de fléchettes, de billard ou d’autres jeux de même nature.

Les activités économiques suivantes doivent également cesser au palier 4 :

  • Les restaurants et les aires de restauration des centres commerciaux, sauf pour les livraisons, les commandes à emporter ou les commandes à l’auto;
  • Les salles d’entraînement physique.

Par ailleurs, les établissements suivants sont soumis à des restrictions d’ouverture :

  • Les établissements offrant des activités intérieures de loisir ou de sport organisées dans un lieu public;
  • Les établissements offrant la location de salles.

Également, les restaurants, les commerces de vente au détail, les entreprises de soins personnels et esthétiques, les lieux permettant la pratique d’activités culturelles, sportives, de plein air ou de loisir dont les activités ne sont pas suspendues par un décret ou un arrêté pris en vertu de l’article 123 de la Loi sur la santé publique ne peuvent accueillir le public entre 19 h 30 et 5 h, sauf s’il s’agit d’une pharmacie ou d’une station-service.

Dans tous les cas, la tenue d’activités à distance doit être privilégiée.

À consulter aussi