Selon le type de milieu de vie et le palier d’alerte du territoire où elles résident, les personnes hospitalisées, les usagers ou les résidents en centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD), en ressource intermédiaire ou de type familial (RI-RTF) ou en résidence privée pour aînés (RPA) doivent respecter des consignes particulières. Ces mesures exceptionnelles visent à limiter la propagation de la COVID‑19.

Dans tous les cas, au retour des personnes concernées dans leur milieu de vie, toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections doivent être appliquées de façon exemplaire.

En cas d'incendie dans une RPA, dans une RI-RTF ou un CHSLD, des mesures supplémentaires doivent être mises en place lors de l’évacuation et au point de rassemblement (PDF 56 Ko) pour éviter la propagation de la COVID-19.

Visites dans les CHSLD, les RI-RTF ou les RPA sans éclosion

Dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 1 (vert) ou 2 (jaune), les visites dans les hôpitaux, les CHSLD, les RI-RTF et les RPA où il n’y a pas d’éclosion sont autorisées, et ce, sous réserve du respect par le visiteur et les personnes proches aidantes de conditions spécifiques en matière de protection de contrôle des infections. Le nombre de personnes autorisées varie selon le milieu de vie spécifique. 

Pour connaître le palier d’alerte de votre territoire ainsi que les conditions associées, consultez la page Carte des paliers d'alerte de COVID-19 par région.

Dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 3 (orange), les visites dans les CHSLD ne sont pas autorisées à l’exception de celles des personnes proches aidantes ou pour des raisons humanitaires. Toutefois, les visites à l’intérieur d’une RI-RTF, ou de l’unité locative d’une RPA, ou sur le terrain extérieur de ces milieux de vie demeurent permises sous réserve du respect des conditions spécifiques à cet effet. Le nombre de personnes autorisées varie selon le milieu de vie spécifique.  

Pour connaître le palier d’alerte de votre territoire ainsi que les conditions associées, consultez la page Carte des paliers d'alerte de COVID-19 par région.

Dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 4 (rouge), aucune visite n’est permise en CHSLD, en RI-RTF ou en RPA, à l’exception de celles des personnes proches aidantes ou à des fins humanitaires.

Visites dans les CHSLD, les RI-RTF ou les RPA en éclosion ou en isolement préventif

Les visites ne sont pas permises dans les CHSLD et les RI-RTFen éclosion (plus de 2 cas confirmés) ou en isolement préventif, et ce, quel que soit le palier d’alerte territoriale en vigueur. Toutefois, les personnes proches aidantes peuvent continuer d’accéder au milieu de vie, et ce, sous réserve du respect des conditions spécifiques à cet effet.

En cas d’éclosion ou d’isolement préventif dans une RPA, ou d’une éclosion localisée dans un CHSLD, il est possible que les visiteurs et les personnes proches aidantes puissent, sous certaines conditions, accéder aux unités non touchées sur autorisation de l’équipe de PCI.

Consignes pour les visites dans les CHSLD, les RPA et les RI-RTF

Un accompagnement est nécessaire pour valider l’absence de critères d’exclusion parmi les personnes proches aidantes et les visiteurs ainsi que pour superviser l’application des mesures PCI requises lors des visites en CHSLD, en RPA et en RI-RTF.

Les critères d’exclusion des personnes proches aidantes et des visiteurs sont les suivants :

  • personnes infectées par la COVID-19;
  • personnes chez qui une infection à la COVID-19 est suspectée en raison de symptômes compatibles;
  • personnes symptomatiques en attente d’un résultat de test pour la COVID-19;
  • personnes ayant eu un contact significatif avec un cas confirmé;
  • personnes ayant reçu la consigne de s’isoler par une autorité de santé publique.

Lorsque les visiteurs proviennent d’un territoire n’ayant pas le même palier d’alerte que celui où est situé le milieu de vie, ce sont les directives du palier le plus contraignantes qui s’appliquent.

Tous les visiteurs de 2 ans et plus doivent obligatoirement porter un masque ou un couvre-visage à l’intérieur comme à l’extérieur du milieu de vie.

Quel que soit leur âge, les visiteurs doivent respecter les consignes présentées sur la page Consignes et directives.

Les visiteurs doivent fournir leurs coordonnées dans un registre de gestion d’entrées et de sorties du milieu de vie pour qu’ils puissent rapidement être contactés par une autorité de santé publique en cas d’éclosion. L’accès sera interdit à tout visiteur qui refuse de donner ces renseignements.

Sorties

Pour les personnes hébergées en CHSLD

Dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 1 (vert) ou 2 (jaune), les résidents peuvent effectuer des sorties sans supervision ou participer à des rencontres à l’extérieur du CHSLD.

Dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 3 (orange) ou 4 (rouge) ainsi qu’en cas d’isolement préventif ou d’éclosion, les sorties ne sont plus permises, sous réserve de certaines exceptions (ex : sorties pour des raisons médicales, marches prises à l’extérieure autorisées sous certaines conditions).

Pour les personnes vivant en RI-RTF

Il est possible pour les personnes vivant en RI-RTF des programmes-services SAPA, DI-DP-TSA, SM et dépendance où il n’y a pas d’éclosion d’effectuer des sorties sans supervision ou de participer à une rencontre à l’extérieur de la ressource. Dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 3 (orange), il est recommandé de limiter les sorties. Toutefois, dans les territoires ou le palier d’alerte et de niveau 4 (rouge), il est fortement recommandé de limiter la fréquence des sorties aux sorties essentielles telles que des rendez-vous médicaux et les activités socioprofessionnelles.

La personne doit être consciente du risque encouru associé à la contamination communautaire de la COVID-19, lors d’une sortie à l’extérieur de la ressource. Elle doit aussi être en mesure de respecter les directives de la santé publique pendant sa sortie à l’égard de la distanciation physique de deux mètres.

Dans les RI-RTF en éclosion, aucune sortie dans la communauté n’est permise. Toutefois, dans les cas d’éclosion partielle, les marches extérieures demeurent autorisées pour les personnes qui ne sont pas en isolement.

Les jeunes confiées en RI-RTF sont soumis à des conditions différentes puisqu’elles sont adaptées à leur réalité. Ces directives sont connues par les établissements (CISSS CIUSSS) et les responsables des RI-RTF.

Pour les personnes vivant en RPA

Les résidents des RPA où il n’y a pas d’éclosion peuvent sortir à l’extérieur sans supervision. Ils doivent obligatoirement porter un masque ou un couvre-visage dans les aires communes de la RPA.

Cependant, dans les territoires où le palier d’alerte est de niveau 3 (orange) ou 4 (rouge), il est fortement recommandé de limiter les sorties à l’essentiel en privilégiant les achats en ligne et les services de livraison à domicile (restaurant, pharmacie, etc.).

Dans les RPA en éclosion ou en isolement préventif, aucune sortie dans la communauté n’est permise. Toutefois, dans les cas d’éclosion partielle, les marches extérieures peuvent être permises sur autorisation de l’équipe de PCI.

Il est primordial que ces résidents respectent les consignes sanitaires pour tous en tout temps.