Annulation d’activités ou d’événements culturels

Le 10 avril, le gouvernement du Québec a demandé l’annulation des festivals ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois jusqu’au 31 août 2020. 

Suivez les consignes de santé du gouvernement : www.quebec.ca/coronavirus/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
 

Reprise graduelle des activités du secteur culturel

La reprise des activités du secteur culturel (salle de spectacle, école de formation, cinéma, studio de danse, etc.) fait actuellement l’objet de travaux et de discussions entre le ministère de la Culture et des Communications, ses sociétés d’État, les différents secteurs de l’industrie culturelle, les autorités de la santé publique du Québec et la CNESST. Les modalités de reprise des activités varieront selon les secteurs.

Commerces de détail

Les commerces de détail ayant un accès direct à l’extérieur (tels que les librairies et les disquaires) peuvent reprendre leurs activités.

Consultez les informations complètes sur la réouverture et le maintien des activités économiques (COVID-19) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Galeries d’art

À l’instar des commerces de détail, les galeries d’art qui disposent d’un accès extérieur peuvent aussi rouvrir leurs portes. Elles doivent mettre en place les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité de leurs travailleurs et de leurs clients. Certaines activités, comme les vernissages, ne peuent toutefois pas être tenues.

Cinéparcs

À compter du 29 mai 2020, les cinéparcs pourraient rouvrir pour la présentation de films ou de toute autre forme de spectacle à condition que : 

Institutions muséales et bibliothèques publiques

À compter du 29 mai 2020, les institutions muséales et les bibliothèques publiques de partout au Québec pourront également rouvrir leurs portes. Elles ont l’obligation de mettre en place les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité de leurs travailleurs et du public, conformément au protocole élaboré par les autorités de la santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

À cet effet, la CNESST a mis à la disposition des institutions muséales et des bibliothèques publiques une trousse d’outils spécifiques, qui comprend le Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour les institutions muséales et les bibliothèques – COVID-19, une affiche ainsi qu’une liste de vérifications quotidiennes à effectuer. Ces outils sont disponibles sur le site Web de la CNESST Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dans les bibliothèques publiques, seuls les services de prêts de documents seront de nouveau disponibles à compter du 29 mai. L’accès aux rayons et aux espaces communs demeure interdit, sauf pour le personnel autorisé, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Les usagers ne pourront circuler que dans la zone des comptoirs de services. 

Le ministère de la Culture et des Communications invite les institutions muséales et les bibliothèques publiques à communiquer avec leurs associations nationales ou régionales afin d’obtenir l’accompagnement nécessaire à la planification de leur réouverture, dans le respect des mesures sanitaires qui s’imposent.

Salles de spectacle sans public pour captation

À compter du 1er juin 2020, les salles de spectacle sans public pour captation pourront rouvrir aux conditions suivantes :

Studios d’enregistrements musicaux et sonores

À compter du 1er juin 2020, les studios d’enregistrements musicaux et sonores pourront rouvrir aux conditions suivantes :

Les centres d’archives pourront rouvrir, mais ils devront également respecter les directives des autorités de la santé publique et de la CNESST prévues pour les bibliothèques.

Les institutions muséales ont reçu l’autorisation de rouvrir leurs portes à compter du 29 mai 2020, comme cela a été annoncé par le gouvernement le 22 mai 2020. Elles n’ont toutefois pas l’obligation de rouvrir leur établissement à la date annoncée, cette décision relevant des autorités compétentes de chaque institution muséale. Le ministère de la Culture et des Communications encourage les institutions muséales à rouvrir leurs portes au public, une fois que seront mises en place les mesures sanitaires, conformément au protocole élaboré par les autorités de la santé publique et la CNESST.

Les bibliothèques publiques ont reçu l’autorisation de recommencer à offrir leurs services de prêts de documents à compter du 29 mai 2020. Elles n’ont toutefois pas l’obligation de rouvrir leur établissement à la date annoncée, cette décision relevant des autorités municipales ou autres autorités compétentes de chaque établissement.

Le ministère de la Culture et des Communications poursuit les travaux et les discussions avec les autorités de santé publique du Québec, la CNESST et le milieu en ce qui concerne la reprise des activités économiques des autres secteurs du milieu culturel actuellement en arrêt.

Des réflexions sont en cours avec les six comités sectoriels, mis en place par la ministre de la Culture et des Communications, sur les mesures de relance économique et le Ministère travaille étroitement en ce sens avec le ministère des Finances.

Les autres secteurs culturels feront ultérieurement l’objet de communications spécifiques en ce qui a trait à leur réouverture et aux modalités entourant celle-ci.

Incidences financières de la crise sur le milieu culturel

Le ministère de la Culture et des Communications ainsi que ses sociétés d’État sont en lien direct avec leurs clientèles afin de les informer des solutions préconisées pour atténuer les répercussions de la crise du coronavirus sur le milieu culturel.

En étroite collaboration avec le milieu culturel et ses sociétés d’État, le Ministère continue de suivre et de documenter l’évolution des conséquences économiques de cette crise pour le secteur.
 

Conscients des enjeux qui touchent l’industrie et les travailleurs culturels, le ministère de la Culture et des Communications et ses sociétés d’État se mobilisent au quotidien pour limiter les répercussions sur le milieu. Ils ont déjà mis en place une série de mesures :

  • Le Ministère a versé à 423 organismes soutenus pour leur fonctionnement une aide financière hâtive correspondant à 50 % de la subvention à laquelle ils ont droit en 2020-2021, pour leur permettre d’obtenir les liquidités nécessaires et faire face à court terme à leurs obligations financières.
  • Le Conseil des arts et des lettres du Québec a également procédé au versement hâtif des aides financières pour plus de 400 organismes culturels dont il soutient la mission, afin qu’ils aient accès à des liquidités à court terme pour faire face à leurs obligations financières.
  • La Société de développement des entreprises culturelles a mis en place un programme d’aide d’urgence qui consiste à offrir des prêts, des garanties de prêt ou du crédit renouvelable à taux avantageux à des entreprises culturelles qui présentent une situation financière précaire ou des difficultés en raison de la COVID-19.
  • La Société a également évalué les demandes d’avances de versements d’aide financière pour l’année 2020-2021 déposées par les entreprises et les organismes soutenus dans le cadre de ses programmes d’aide (à l’exception des volets sélectifs, tels que la production cinéma).
  • Les investissements publicitaires liés à la campagne gouvernementale sur la COVID-19 sont concentrés dans les médias québécois.

En étroite collaboration avec le milieu culturel et ses sociétés d’État, le Ministère continue de suivre et de documenter l’évolution des conséquences économiques de cette crise pour le secteur. Des comités sectoriels, auxquels la Direction de la santé publique participe, ont été mis en place afin de travailler sur la reprise des activités du milieu culturel. Des communications en ce qui a trait à leur réouverture et aux modalités entourant celle-ci seront faites ultérieurement.

Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada ont mis en place différentes mesures d’aide pour soutenir financièrement les individus, les entreprises et les organismes. Le ministère de la Culture et des Communications vous invite à consulter les liens suivants qui expliquent les mesures déjà annoncées :

International et exportation

Le ministère de la Culture et des Communications ainsi que ses sociétés d’État sont en lien direct avec leurs clientèles afin de les informer des solutions préconisées pour atténuer les répercussions de la crise du coronavirus sur le milieu culturel.

En étroite collaboration avec le milieu culturel et ses sociétés d’État, le Ministère continue de suivre et de documenter l’évolution des conséquences économiques de cette crise pour le secteur.

Sorties scolaires à caractère culturel et activités du programme La culture à l’école

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur demande aux commissions scolaires et aux établissements d’enseignement privés agréés, aux fins de subvention, d’honorer les ententes contractuelles avec les organismes inscrits au Répertoire culture-éducation pour toute activité ou sortie à caractère culturel dont une partie ou la totalité est soutenue par un financement ministériel, peu importe la mesure budgétaire. Les sommes prévues au contrat seront honorées comme si les services avaient été rendus à la hauteur du financement ministériel octroyé pour l’activité. Cette directive couvre la période s’échelonnant jusqu’au 30 juin 2020. Pour toute question supplémentaire à cet effet, vous êtes invités à communiquer avec la personne responsable du projet de l’école.

Pour les activités culturelles dont les frais sont assumés par l’école ou la commission scolaire, il faut prendre contact avec la personne responsable du projet à l’école afin d’obtenir des précisions sur le respect des engagements pris.

À la réouverture des écoles primaires, l’accès aux établissements sera réservé au personnel et aux élèves. Quant aux écoles secondaires, elles ne rouvriront pas d’ici la fin de l’année scolaire 2019-2020.

Si votre projet, qui devait avoir lieu durant l’année scolaire 2019-2020, n’était pas encore commencé ou était en cours de réalisation lors de la fermeture des milieux de garde et des établissements d’enseignement, vous devez remettre au ministère de la Culture et des Communications un rapport de reddition de comptes dans lequel vous expliquez, entre autres, les raisons pour lesquelles votre projet n’a pu être réalisé ou terminé ainsi que les dépenses et frais engagés à cause de la situation. Le Ministère prendra en considération les motifs hors de votre contrôle qui ont empêché la réalisation de votre projet.

Vous devez faire parvenir votre rapport de reddition de comptes au plus tard trois mois après la fin du projet. Si votre projet n’a pas commencé ou n’est pas terminé, il serait souhaitable de transmettre votre rapport de reddition de comptes d’ici la fin de l’année scolaire 2019-2020.

S’il vous est possible de vous entendre avec l’établissement avec lequel vous avez pris un engagement pour réaliser votre projet d’ici la fin de l’année scolaire, vous pouvez soumettre votre nouvelle entente avec l’établissement au ministère de la Culture et des Communications. Vous devez vous assurer de respecter les consignes émises par la santé publique dans le contexte de réouverture progressive des établissements d’enseignement et des services de garde (centre de la petite enfance, garderie subventionnée ou non).

Médias communautaires

Le ministère de la Culture et des Communications est au fait des difficultés que traversent les médias communautaires et travaille actuellement à documenter les répercussions sur le secteur. Le soutien aux médias et à l’information est au cœur de la mission du Ministère et son personnel est mobilisé pour trouver des solutions.

Les enjeux liés aux ressources humaines, tels que l’isolement de bénévoles ou d’employés et la réduction du temps de travail, seront également pris en compte dans la mise en place de solutions adaptées. 

Répercussions sur les programmes, services, aides financières et activités régulières du ministère de la Culture et des Communications

Le Ministère met tout en œuvre pour continuer à offrir un service à la clientèle de qualité. Dans le respect de la consigne gouvernementale qui vise à éviter le plus possible la propagation du virus de la COVID-19, ses directions régionales continuent à être en lien avec vous par téléphone ou par courriel Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Toutefois, la situation actuelle peut causer des ralentissements dans le traitement des demandes ou la suspension de certains services. 
 

Le 27 avril 2020, la ministre de la Justice et procureure générale du Québec a annoncé la mise en place d’une mesure temporaire pour permettre la tenue à distance d’assemblées, de réunion ou de séances que des lois ou des règlements empêcheraient en temps normal. Grâce à la mesure annoncée, les rencontres visées seront considérées comme valables même si elles se tiennent à distance grâce à des moyens technologiques. Cette mesure sera en vigueur pour toute la durée de l’état d’urgence sanitaire en lien avec la pandémie de COVID-19. Par ailleurs, lorsqu’un vote secret devra être tenu, il pourra l’être par tout moyen de communication convenu ou, à défaut, par tout moyen permettant de recueillir les votes pour vérification subséquente et d’en préserver le caractère secret.

Vous trouverez plus de détails à ce sujet en consultant le communiqué de presse Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du ministère de la Justice.

Le ministère de la Culture et des Communications a prévu un plan de relève pour assurer le suivi des services à ses clientèles et poursuit ses activités administratives. 

La transmission des subventions n’est pas interrompue. Les organismes qui le souhaitent peuvent également s’inscrire au dépôt direct auprès de leur responsable de l’aide financière.

Toutefois, la situation actuelle peut causer des ralentissements dans le traitement des demandes ou la suspension de certains services.

Pour obtenir plus d’informations, vous pouvez communiquer par courriel ou par téléphone avec la direction régionale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui sert votre territoire.
 

Le ministère de la Culture et des Communications vous demande de ne pas effectuer de réservation, jusqu’à nouvel ordre, et de ne pas voyager à l’étranger, conformément aux directives émises par le gouvernement du Canada.

Suivez les consignes de santé du gouvernement : www.quebec.ca/coronavirus/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Le ministère de la Culture et des Communications revoit actuellement son calendrier d’ouverture des programmes. Si des changements surviennent, vos répondants responsables de l’aide financière communiqueront avec vous.

Pour obtenir de l’information sur les programmes du CALQ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et de la SODEC Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., vous êtes invités à consulter leur site Web. 

Le ministère de la Culture et des Communications vous invite à communiquer avec votre responsable de l’aide financière octroyée et à convenir avec lui d’un nouvel échéancier de projet et d’utilisation de votre subvention qui prendra en compte les consignes préventives émises par le gouvernement.

Suivez les consignes de santé du gouvernement : www.quebec.ca/coronavirus/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
 

Le ministère de la Culture et des Communications honorera ses engagements même si les activités et manifestations culturelles sont reportées ou annulées.

Bibliothèques publiques

Le ministère de la Culture et des Communications revoit actuellement son calendrier d’ouverture des programmes. Les modalités de l’appel de projets 2020-2021 vous seront communiquées ultérieurement.

La date d’ouverture de l’Enquête annuelle sur les bibliothèques publiques du Québec 2019 sera établie en concertation, par Bibliothèque et Archives nationales du Québec ainsi que le ministère de la Culture et des Communications et elle prendra en considération les impératifs liés à la crise de COVID-19. Les bibliothèques seront tenues informées de tous les nouveaux développements en ce sens.

Lois sur le statut de l’artiste

Le ministère de la Culture et des Communications reporte le processus de consultations préliminaires, incluant les consultations en ligne et les audiences sur invitation auprès des groupes et des individus du milieu culturel, dans le cadre de la révision des lois sur le statut de l’artiste, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Nous vous invitons à consulter régulièrement le site Web du Ministère Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. afin d’être informés des derniers développements à ce sujet.

Le ministère de la Culture et des Communications conservera toutes les réponses reçues et les mémoires déposés entre le 24 février et le 30 mars 2020. Ceux-ci seront pris en compte et analysés lors de la reprise des consultations préliminaires.

Patrimoine

Le ministère de la Culture et des Communications a prévu un plan de relève pour assurer le suivi des services à ses clientèles et poursuit ses activités administratives.

Toutefois, la situation actuelle peut causer des ralentissements dans le traitement des demandes ou la suspension de certains services. En ce sens, certains dossiers jugés essentiels seront priorisés, tels que des demandes associées au maintien de l’intégrité d’un bien ou des problèmes relatifs à l’exploitation d’un puits ou d’une fosse septique. 

Veuillez communiquer avec la direction régionale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. servant votre territoire. Le conseiller évaluera l’urgence de votre demande et verra à y répondre dans les meilleurs délais.

En raison de la situation actuelle, la majorité du personnel du Ministère travaille à distance. Veuillez privilégier les communications par courriel pour soumettre une demande ou obtenir des informations sur le statut de votre demande.

Le ministère de la Culture et des Communications a prévu un plan de relève pour assurer le suivi des services à ses clientèles et poursuit ses activités administratives.

Toutefois, la situation actuelle peut causer des ralentissements dans le traitement des demandes ou la suspension de certains services. 

En raison de la situation actuelle, la majorité du personnel du Ministère travaille à distance. Veuillez privilégier les communications par courriel pour soumettre une demande ou obtenir des informations sur le statut de votre demande.

Le Ministère a prévu un plan de relève pour assurer le suivi des services aux citoyens et poursuit ses activités administratives.

Toutefois, la situation actuelle peut causer des ralentissements dans le traitement des demandes ou la suspension de certains services. 

En raison de la situation actuelle, la majorité du personnel du Ministère travaille à distance. Veuillez privilégier les communications par courriel pour soumettre une demande ou obtenir des informations sur le statut de votre demande.

Les travaux doivent être amorcés au cours de l’année suivant l’émission de l’autorisation. Une fois que les travaux sont commencés, s’ils ne sont pas interrompus pendant plus de 1 an, l’autorisation est toujours valide (articles 51 et 67 de la Loi sur le patrimoine culturel).

Veuillez communiquer avec la direction régionale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. servant votre territoire pour plus d’informations. 

En raison de la situation actuelle, la majorité du personnel du Ministère travaille à distance. Veuillez privilégier les communications par courriel pour soumettre une demande ou obtenir des informations sur le statut de votre demande.

Centre de conservation du Québec

Le CCQ offre toujours des services-conseils par téléphone et par courriel. Il n’offre cependant pas de services de restauration ni de formation pour une durée indéterminée. Toute demande de services peut être acheminée par courriel à l’adresse ccq@mcc.gouv.qc.ca ou par téléphone en composant le 418 643-7001.

International et exportation

Non. Le ministère de la Culture et des Communications vous demande de ne pas effectuer de réservation, jusqu’à nouvel ordre, et de ne pas voyager à l’étranger, conformément aux directives émises par le gouvernement du Canada. 

Suivez les consignes de santé du gouvernement : www.quebec.ca/coronavirus/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
 

Le ministère de la Culture et des Communications vous demande de ne pas effectuer de réservation, jusqu’à nouvel ordre, et de ne pas voyager à l’étranger, conformément aux directives émises par le gouvernement du Canada. 

Suivez les consignes de santé du gouvernement : www.quebec.ca/coronavirus/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Le ministère de la Culture et des Communications est conscient que la pandémie de COVID-19 représente une situation extraordinaire et que les projets qu’il finance en subissent les contrecoups. Dans ce genre de situation, vous devez expliquer les circonstances et présenter votre justification dans votre formulaire de rapport final. Si la pandémie de COVID-19 a forcé l’annulation de l’activité à laquelle vous deviez participer, vous n’êtes pas tenu de rembourser les dépenses que vous avez déjà engagées. 

Cependant, si vous avez obtenu un remboursement pour certaines des dépenses que vous avez engagées ou que vous n’avez pas utilisé tout le montant de votre subvention, vous devez rembourser les sommes non dépensées, conformément à notre Politique d’annulation de subventions.

Oui. Si votre projet est reporté, vous pouvez conserver la subvention reçue pour en financer la réalisation. S’il est annulé, vous devrez prévoir le remboursement de la subvention obtenue, moins les sommes pour les dépenses déjà engagées. 

Vous devez transmettre au ministère de la Culture et des Communications un rapport témoignant de l’évolution de votre projet avec les pièces justificatives de vos dépenses admissibles. Le deuxième versement de la subvention, le cas échéant, ne sera autorisé qu’à la suite d’une analyse favorable de ce rapport. Toute somme inutilisée devra être remboursée.

Le Ministère vous invite à communiquer avec le conseiller qui traite votre projet à la Direction des relations internationales et de l’exportation et à convenir avec lui d’un nouvel échéancier de projet et des modalités d’utilisation de votre subvention qui prendra en compte les consignes préventives émises par le gouvernement.

Le ministère de la Culture et des Communications vous invite à communiquer avec le conseiller qui traite votre projet à la Direction des relations internationales et de l’exportation.

Le Ministère ainsi que ses sociétés d’État sont en lien direct avec leurs clientèles afin de les informer des solutions préconisées pour atténuer les répercussions de la crise du coronavirus sur le milieu culturel.

Aucune subvention ne sera octroyée pour des déplacements à l’étranger, et ce, jusqu’à nouvel ordre, sauf pour les demandes soumises avant le 12 mars 2020 et qui sont en cours de traitement. 

Le ministère de la Culture et des Communications ainsi que ses sociétés d’État sont en lien direct avec leurs clientèles afin de les informer des solutions préconisées pour atténuer les répercussions de la crise du coronavirus sur le milieu culturel.

En étroite collaboration avec le milieu culturel et ses sociétés d’État, le Ministère continue de suivre et de documenter l’évolution des conséquences économiques de cette crise pour le secteur.

Les Canadiens qui sont dans l’impossibilité de rentrer au pays en raison des répercussions de la COVID-19 et qui ont besoin d’une aide consulaire doivent communiquer avec l’ambassade ou le consulat du Canada dans la région où ils se trouvent.

Si votre événement est reporté, vous pouvez conserver la subvention reçue pour en financer la réalisation. S’il est annulé, vous devrez prévoir le remboursement de la subvention obtenue, moins les sommes pour les dépenses déjà engagées.  

Vous devez transmettre au ministère de la Culture et des Communications un rapport avec les pièces justificatives de vos dépenses admissibles. Le deuxième versement de la subvention, le cas échéant, ne sera autorisé qu’à la suite d’une analyse favorable de ce rapport. Toute somme inutilisée devra être remboursée.

Le Ministère vous invite à communiquer avec le conseiller qui traite votre projet à la Direction des relations internationales et de l’exportation et à convenir avec lui d’un nouvel échéancier pour votre événement et des modalités d’utilisation de votre subvention qui prendra en compte les consignes préventives émises par le gouvernement.

Le 10 avril, le gouvernement du Québec a demandé l’annulation des festivals, ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois pour la période allant jusqu’au 31 août 2020.

Ainsi, aucune subvention ne sera octroyée pour l’accueil de diffuseurs étrangers, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Le Ministère doit surseoir pour l’instant à toute décision et réévaluera sa position au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

Si vous avez déjà déposé une demande, le Ministère conservera votre dossier pour analyse ultérieure et le conseiller responsable de votre projet vous informera de toute évolution de la situation.

Cinéma

Tous nos services sont dipsonibles :

  • SERVICE RÉTABLI - Demande de visa pour présentation de films en public. Nous privilégions fortement les films reçus via notre FTP, un lien Internet ou par l’entremise d’une plateforme sécurisée. Il est essentiel de vous rappeler que les versions soumises doivent être finales et sans filigranes;
  • SERVICE RÉTABLI - Demande de réservation;
  • Demande de certificat et de studio pour des films à classer sur support physique (DVD ou Blu-Ray) et destinés à la vente ou à la location dans les commerces au détail de matériel vidéo;
  • Demande de certificat et de studio pour des films à classer via notre FTP, un lien Internet ou une plateforme sécurisée. Il est essentiel de vous rappeler que les versions soumises doivent être finales, sans filigranes et offrir la possibilité de faire de l’avance rapide fluide;
  • Demande de certificat et de studio pour des films déjà classés;
  • Demande de certificat produit et de studio produit pour des films déjà classés;
  • Demande d’impression d’étiquettes par courriel ou Com-Étiq;
  • Demande d’approbation de jaquette de boîtier et soumission de déclarations trimestrielles de l’impression sur boîtier;
  • Demande, renouvellement et paiement de droits pour tous les types de permis;
  • Rapport annuel de distributeur.

Pour toute question, il est toujours possible de communiquer avec la Direction par courriel, à l’adresse commande@mcc.gouv.qc.ca
 

Médias communautaires

Le ministère de la Culture et des Communications travaille à mettre en place un mécanisme pour que l’aide financière arrive à temps et que tous les programmes demeurent opérationnels.

Les montants et les programmes sont maintenus. Conscient de l’importance du programme Aide au fonctionnement pour les médias communautaires, le Ministère va s’assurer qu’il n’y aura pas de coupure dans sa prestation de service.

Le ministère de la Culture et des Communications veut maintenir ses engagements envers le milieu. Par exemple, la Mesure d’aide ponctuelle aux médias communautaires a été approuvée; un certain nombre de projets seront donc soutenus et le financement sera accordé dans les prochaines semaines. Le Ministère est conscient de la situation et fera preuve de flexibilité pour les délais de réalisation.

Aucune décision n’a encore été prise par le ministère de la Culture et des Communications à ce sujet, mais certains critères du programme pourraient être modulés.