Les entreprises privées dont les secteurs d’activités ne font pas l’objet d’une restriction en raison du palier d’alerte de leur région peuvent autoriser le retour de leurs employés sur les lieux de travail. Un taux d’occupation maximal est toutefois fixé à 25 % pour les entreprises dont les locaux sont situés dans des édifices à bureaux.

Pour les activités qui peuvent se poursuivre à distance, le télétravail demeure fortement recommandé. Il est suggéré, pour l’ensemble des entreprises, de privilégier le retour au travail des employés qui doivent offrir un service direct à la clientèle ou dont la nature des tâches ne rend pas possible le télétravail.

Les entreprises qui souhaitent un retour des effectifs sur le lieu de travail doivent mettre en place les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité des travailleurs. Ces mesures sont indiquées dans le document Hiérarchie des mesures de contrôle en milieu de travail (PDF 1,43 Mo) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., produit par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

L’employeur doit notamment s’assurer qu’une distance d’au moins 2 mètres soit maintenue entre les travailleuses et travailleurs et toute autre personne présente sur les lieux de travail (clients, fournisseurs, etc.). Lorsque cette distance peut être respectée, les travailleurs doivent minimalement porter le couvre-visage dans les halls d’entrée, les aires d’accueil et les ascenseurs en respect du décret gouvernemental sur le couvre-visage (PDF 36 Ko).

Dans les cas où cette distanciation physique ne peut être observée, l’employeur doit mettre en place d’autres mesures, par exemple en installant des barrières physiques ou en fournissant de l’équipement de sécurité. Il est à noter que les travailleurs doivent porter le masque médical plutôt que le couvre-visage lorsqu’ils se retrouvent à moins de deux mètres les uns des autres

Des enquêteurs de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) visitent les différents lieux de travail afin de s’assurer du respect des règles sanitaires.  Des interventions peuvent également être faites par la CNESST lorsque les mesures ne sont pas respectées en milieu de travail.

Pour plus d’information sur les mesures à mettre en place dans les milieux de travail, veuillez consulter les outils en santé et sécurité au travail préparés par la CNESST Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Des outils sont également disponibles sur le site de l’INSPQ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour faciliter la mise en place des consignes sanitaires.