Que faire en cas d'urgence nécessitant une ambulance

Composez le 9-1-1

Voici quelques consignes à suivre lors de votre appel :

  • Restez calme.
  • Précisez que vous avez besoin d’une ambulance.
  • Demeurez le plus près possible de la personne en détresse.
  • Restez en ligne et ne raccrochez que lorsqu’on vous indique de le faire.

Répondez aux questions du répartiteur médical et suivez ses directives

Voici les questions que vous posera le répartiteur médical pour évaluer vos besoins et déterminer les ressources requises :

  • À quelle adresse envoie-t-on l’ambulance?
  • Quel est le numéro de téléphone duquel vous téléphonez?
  • Qu’est-ce qui s’est passé exactement?
  • Qui est la personne en détresse?
    • Quel est son âge?
    • Est-ce un homme ou une femme?
  • Quel est l’état de la personne en détresse?
    • Est-ce qu’elle est éveillée?
    • Est-ce qu’elle respire?

Répondez aux questions le plus clairement possible pour que le répartiteur puisse évaluer la gravité de la situation et établir la priorité de votre demande, par rapport à toutes celles reçues. Le triage des demandes est nécessaire, comme le triage fait à l’urgence d’un centre hospitalier.

Peu importe la raison de l’appel au 9‑1‑1, l’ambulance ne pourra pas venir en aide à une personne si sa localisation n’est pas connue. Le répartiteur médical d’urgence va insister pour obtenir et vous faire répéter, au besoin, les coordonnées de l’endroit où doit se rendre l’ambulance.

En cas d’erreur ou de difficulté à localiser l’emplacement, le répartiteur médical d’urgence pourrait avoir besoin de vous recontacter rapidement. Le numéro de téléphone duquel vous téléphonez est donc important. Retenez toutefois que vous devez rester en ligne avec le répartiteur jusqu’au moment où il vous indique de raccrocher.

Durant l’appel, le répartiteur vous donnera des conseils sur ce qu’il faut faire. Suivez les directives de soins immédiats téléphoniques du répartiteur, et ce, jusqu’à ce que les techniciens ambulanciers paramédicaux prennent la relève.

Attendez l’ambulance

Voici quelques mesures à prendre lorsque vous attendez l’arrivée de l’ambulance :

  • Libérez les accès en dégageant les escaliers et le vestibule.
  • Assurez-vous que votre adresse (numéro de maison) est bien visible.
  • Envoyez quelqu’un, si possible, pour guider les techniciens ambulanciers paramédicaux à leur arrivée.
  • Enfermez les animaux domestiques.
  • Sortez la carte d’assurance maladie du patient et sa carte de l’hôpital, s’il y a lieu.
  • Rassemblez les médicaments du patient, s’il y a lieu.
  • Recontactez le 9‑1‑1 si l’état du patient change.

Que faire lors d’un arrêt cardiaque

Le taux de survie lors d’un arrêt cardiaque est augmenté si la série suivante de gestes à poser, appelée chaîne de survie par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, est appliquée dans l’ordre :

  1. Reconnaissance rapide de l’arrêt cardiaque. La personne :
    • n’est pas consciente;
    • ne réagit pas;
    • ne respire pas ou respire anormalement.
  2. Appel au 9‑1‑1.
  3. Réanimation cardiorespiratoire (RCR) rapide et de qualité.
  4. Défibrillation rapide.
  5. Soins par les intervenants de la chaîne d’intervention préhospitalière d’urgence.
  6. Soins post-arrêt cardiaque dans un centre hospitalier.