Services cliniques en télésanté

Afin d’accroître et d’améliorer l’offre de services en santé aux citoyens, plusieurs services sont mis en place. Certains services sont déployés à l’échelle provinciale, d’autres à un niveau local par les établissements, en fonction des besoins de la population desservie.

Services provinciaux

Ces services à portée provinciale sont déployés dans un ou plusieurs territoires de la province.

Télésoins à domicile

Les télésoins à domicile permettent d’offrir des services de santé à un patient dans le confort de son domicile au moyen d’outils numériques.

Grâce aux télésoins à domicile, les professionnels de la santé peuvent observer des changements dans l’état du patient avant qu’il ne se dégrade. Ils réduisent ainsi les visites à l’urgence et les séjours à l’hôpital.

Cette approche guide les patients vers une prise en charge personnelle de leur état de santé et les outille afin qu’ils puissent réagir en cas d’apparition de symptômes. Pour les patients, il en découle une plus grande autonomie, un sentiment de proximité et de confiance avec l’équipe traitante et un engagement dans la prise en charge de sa santé et de sa qualité de vie.

Téléthrombolyse

La téléthrombolyse est une activité de télésanté pour un patient atteint d’un accident vasculaire cérébral (AVC). L’AVC est une condition critique de santé qui nécessite une intervention urgente et l’accès à de l’expertise surspécialisée.

Plus précisément, la téléthrombolyse permet à un patient en phase hyperaiguë d’un AVC d’avoir accès rapidement à un diagnostic et à des soins de qualité. Il peut bénéficier de ce service dans n’importe quelle salle d’urgence de la province, sans avoir à se déplacer dans un centre hospitalier spécialisé.

Ce service permet la connexion entre le personnel médical de l’urgence où est admis le patient et un médecin spécialiste en neurologie d’intervention d’un centre spécialisé. Le neurologue est en mesure d’évaluer à distance le patient, d’assister le personnel médical de l’urgence et de suggérer la meilleure option de traitement.

Téléassistance en soins de plaies

Ce service de télésanté permet à des professionnels spécialisés dans les soins de plaies complexes (habituellement des infirmières) d’offrir une assistance et de partager leur expertise à des collègues situés à distance. Il est offert dans le cadre du traitement d’une plaie ou d’un ulcère complexe ou chronique.

Téléassistance en réadaptation post-réimplantation de la main

Ce service s’adresse aux personnes victimes d’une amputation traumatique de la main ayant subi une chirurgie d’urgence de réimplantation ou de revascularisation au CEVARMU du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Le CEVARMU est le Centre d’Expertise pour les Victimes d’Amputation traumatique nécessitant une Réimplantation ou une revascularisation Microchirurgicale d’Urgence. Il est le centre provincial désigné pour ce type d’intervention.

Grâce à ce service, les patients ayant subi cette intervention chirurgicale ultraspécialisée sont en mesure de retourner rapidement dans leur région pour y recevoir des services de réadaptation. En effet, l’équipe traitante du service de réadaptation où le patient est suivi bénéficie de l’expertise des spécialistes du CHUM grâce à des échanges audiovisuels. Cela permet aux professionnels en région de bénéficier d’une assistance pour le traitement de ces cas complexes.

Téléaudience et télécomparution

Le service d’audience virtuelle permet aux usagers visés par une démarche légale liée à leur état mental d’obtenir leur audience ou leur comparution dans des délais requis. Ce service est offert en partenariat avec le ministère de la Justice.

Les équipes technologique, juridique et clinique de l’établissement de santé et de services sociaux s’allient pour le mettre en œuvre. Ainsi, une connexion devient possible entre la magistrature, le procureur d’établissement, l’avocat de la défense, l’usager, l’équipe traitante (lorsque nécessaire) et toutes personnes mises en cause.

Grâce aux téléaudiences et aux télécomparutions, les différentes parties sont en mesure de participer aux audiences lorsque certaines limitations empêchent le déplacement de l’usager vers le palais de justice en raison d’une condition médicale. Ainsi, ce service souhaite favoriser le respect des droits et des recours des usagers hospitalisés dans le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) tout en minimisant les impacts sur leur état mental.