L’approche de police communautaire vise à établir un lien de confiance entre les policiers et les citoyens afin d’améliorer leur sentiment de sécurité et de lutter plus efficacement contre les phénomènes criminels qui se produisent dans leur localité.

Il n'existe pas de modèle universel, car les policiers doivent prendre en considération les particularités des municipalités qu’ils desservent. Toutefois, l’approche de police communautaire repose sur 4 composantes essentielles :

Rapprochement entre les citoyens et les policiers

Plutôt que d’intervenir uniquement lors de comportements délinquants ou criminels, l’approche de police communautaire assure une présence policière rassurante et continue des corps de police. En se montrant à l’écoute des citoyens, les policiers peuvent mieux comprendre leurs préoccupations, intervenir de manière davantage ciblée et améliorer leur sentiment de sécurité.  

Partenariat avec des organismes communautaires et locaux

Les phénomènes criminels deviennent de plus en plus complexes, notamment par l’innovation constante des nouvelles technologies. Pour élaborer des stratégies adaptées, les corps de police doivent travailler en étroite collaboration avec différents partenaires qui possèdent des compétences spécialisées, par exemple, en cybercriminalité.

Résolution de problèmes liés à la criminalité et à la délinquance

La résolution de problèmes consiste à regrouper et à analyser minutieusement des problèmes parfois sans rapport apparent, à trouver des causes communes et à mettre en œuvre des solutions appropriées. Cette méthode vise une réduction durable de certains types de délits et une utilisation plus efficace des ressources policières qui sont trop souvent occupées à répondre au cas par cas de façon presque exclusivement réactive.

Renforcement des mesures préventives

Pour adhérer à l’approche communautaire, les corps de police doivent faire un autodiagnostic local de sécurité, c’est à dire :

  • répertorier les problèmes de criminalité et les enjeux de sécurité;
  • répertorier les mesures préventives en place;
  • évaluer leur efficacité et leur pertinence en considérant les risques actuels et futurs;
  • établir des stratégies d’intervention pour réduire ces risques et améliorer la qualité de vie des citoyens.

En s’appuyant sur ces quatre principales composantes, le Réseau Intersection vise à développer et à promouvoir un modèle québécois de police communautaire tout en favorisant l’échange et le réseautage.

Dernière mise à jour : 3 février 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec