Objectifs

Le Programme d’aide financière pour la formation des pompiers volontaires ou à temps partiel vise à soutenir les organisations municipales dans la formation des pompiers de leur service de sécurité incendie. Ce programme leur permet d’avoir recours à des pompiers formés pour intervenir efficacement et de manière sécuritaire lors de situations d’urgence.

Conditions d’admissibilité

Toute municipalité, municipalité régionale de comté ou régie intermunicipale :

  • ayant établi un service de sécurité incendie qui dessert une population de 200 000 habitants ou moins;
  • employant des pompiers volontaires ou à temps partiel;
  • ne bénéficiant d’aucune autre source d’aide financière pour la formation de ses pompiers.

Les organisations municipales ont jusqu’au 31 octobre pour transmettre leurs besoins de formation pour l’année qui suit. Elles doivent les transmettre au ministère de la Sécurité publique (MSP), par l’intermédiaire des autorités régionales (AR).

Le programme d’aide financière pour la formation des pompiers volontaires ou à temps partiel se termine le 31 mars 2022.

Formations admissibles

Les programmes de formation Pompier I et Pompier II de l’École nationale des pompiers du Québec (ENPQ) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. sont admissibles à une aide financière.

D’autres formations spécifiques de l’ENPQ pourraient également être admissibles à une aide financière, en fonction des budgets disponibles et après analyse du comité d’évaluation coordonné par le ministère de la Sécurité publique (MSP).

Exemples de formations admissibles :

  • Autosauvetage
  • Matières dangereuses – Opération 1
  • Opérateur d’autopompe
  • Opérateur de véhicule d’élévation
  • Désincarcération
  • Sécurité des intervenants lors d’intervention impliquant des véhicules électriques, hybrides et à pile combustible
  • Mayday

Frais admissibles

L’aide financière allouée couvre 4 volets de frais admissibles pour la formation de pompiers :

  1. Le soutien aux formations planifiées (volet 1)
    Chaque année, un montant est accordé aux autorités régionales (AR) pour le remboursement des frais d’une cohorte de formation pour les programmes Pompier I et Pompier II. Ce montant vise à couvrir les frais d’honoraires professionnels d’un instructeur ou d’un moniteur de formation ainsi que les frais pour l’utilisation d’équipements dans le cadre de formations.

    Montant maximal accordé par cohorte :
    14 520 $ pour le programme Pompier I
    10 000 $ pour le programme Pompier II
     
  2. Le remboursement de certains frais payés pour former un candidat (volet 2)
    Un montant est accordé pour rembourser les frais de scolarité (inscription, manuels et examens) pour chaque candidat ayant réussi les programmes Pompier I ou Pompier II. Une preuve de l’École nationale des pompiers du Québec (ENPQ) est exigée.
     
  3. Les besoins spécifiques de formation (volet 3)
    Après analyse d’un comité d’évaluation et en fonction des budgets disponibles, un montant peut être accordé pour rembourser certains frais pour des activités de formation répondant à des besoins spécifiques. Ce montant vise à couvrir les frais d’honoraires professionnels d’un instructeur ou d’un moniteur de formation ainsi que les frais pour l’utilisation d’équipements dans le cadre de formations.

    Montant maximal accordé : 3 000 $ par candidat, par formation
     
  4. Le remboursement de certains frais payés pour l’étude de dossier de reconnaissance des acquis et compétences (volet 4)
    Le ministère de la Sécurité publique rembourse les frais payés à l’École nationale des pompiers du Québec pour l’étude d’un dossier en vue d’une reconnaissance des acquis et des compétences pour un pompier régi par l’article 11 du Règlement sur les conditions pour exercer au sein d’un service de sécurité incendie municipal. Une preuve attestant la fin de l’étude du dossier du candidat est exigée.

Faire une demande d’aide financière

Pour une demande de soutien aux formations planifiées (volet 1) :
Les organisations municipales doivent d’abord communiquer avec leur autorité régionale (AR).

L’AR fournit à l’organisation municipale le Document pour l’estimation des besoins en formation pour les pompiers volontaires ou à temps partiel afin qu’elle puisse préciser ses besoins. Ce document est retourné à l’AR une fois rempli.

Par la suite, l’AR devra transmettre la demande d’aide financière au ministère de la Sécurité publique (MSP) avant la date limite. Cette demande doit inclure l’Outil de compilation des besoins en formation, qui consolide les besoins reçus des organisations municipales admissibles sur son territoire.

Le MSP procède à l’analyse des demandes reçues et verse l’aide financière aux organisations municipales admissibles, par l’intermédiaire des AR.

Dès le début de la formation d’une cohorte, l’AR doit transmettre au MSP le Formulaire pour le départ de cohorte.

Dès qu’une cohorte a terminé la formation, l’AR doit transmettre au MSP le Formulaire de réclamation et les pièces justificatives.

Pour une demande pour des formations spécifiques (volet 3) :
Les organisations municipales doivent d’abord communiquer avec leur autorité régionale (AR).

L’AR fournit à l’organisation municipale le Document pour l’estimation des besoins en formation pour les pompiers volontaires ou à temps partiel afin qu’elle puisse préciser ses besoins. Ce document est retourné à l’AR une fois rempli.

Par la suite, l’AR devra transmettre la demande d’aide financière au ministère de la Sécurité publique (MSP) avant la date limite. Cette demande doit inclure l’Outil de compilation des besoins en formation, qui consolide les besoins reçus des organisations municipales admissibles sur son territoire.

Le MSP procède à l’analyse des demandes reçues et verse l’aide financière aux organisations municipales admissibles, par l’intermédiaire des AR.

Dès qu’une formation est terminée, l’AR doit transmettre au MSP le formulaire de réclamation et les pièces justificatives, au plus tard le 31 mars de chaque année.

Pour le remboursement des frais de scolarité et des frais d’étude de dossier en vue d’une reconnaissance des acquis et des compétences (volets 2 et 4) :
Les organisations municipales n’ont pas à prendre de mesures. L’École nationale des pompiers du Québec transmettra au ministère de la Sécurité publique les renseignements requis après avoir reçu l’autorisation du pompier.

Pour obtenir des détails concernant le traitement des demandes et les modalités de versement de l’aide financière, consultez le Programme d’aide financière pour la formation des pompiers volontaires ou à temps partiel (PDF 0,97 Mo).


Nous joindre

Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie
Direction générale adjointe du rétablissement
Ministère de la Sécurité publique
455, rue du Marais, bureau 100
Québec (Québec) G1M 3A2

Québec
418 643-2433

Ailleurs
1 888-643-2433 (sans frais)

Courriel  : financementpompiers@msp.gouv.qc.ca