La majorité des incendies sont déclenchés par une erreur humaine. Vous êtes donc le premier responsable de la prévention incendie à la maison. Poser les bons gestes peut sauver des vies.

Que faire avant

En cas d’incendie, le feu et la fumée pourraient vous piéger en seulement 3 minutes.

Pour être prêt à réagir rapidement en cas d’incendie, posez dès maintenant ces 2 gestes :

Installez au moins 1 avertisseur de fumée par étage, y compris au sous-sol, et vérifiez régulièrement leur fonctionnement, minimalement aux changements d’heure.

Préparez votre plan d’évacuation d’urgence et procédez à un exercice d’évacuation.

Consultez nos différents conseils de prévention incendie Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour protéger votre famille au quotidien.

Que faire pendant

Sortez immédiatement en suivant votre plan d’évacuation. Si possible, fermez les portes derrière vous.

Si une porte fermée est chaude (ou sa poignée), bloquez le bas de la porte avec un drap ou une serviette et trouvez une autre sortie, par exemple une fenêtre.

Marchez à quatre pattes sous la fumée.

Rendez-vous au point de rassemblement.

Composez le 911.

Ne retournez jamais à l’intérieur, même pour sauver une personne ou un animal ou pour récupérer des effets personnels.

Que faire après

Votre service de sécurité incendie vous remettra le document Remise de propriété. Il est important de respecter les éléments inscrits sur la remise de propriété. Vous pourrez alors retourner à la maison.

Faites-le de jour, car il sera plus facile de voir les problèmes et les dangers. Consultez la page Réintégration du domicile pour obtenir tous les conseils et recommandations de sécurité.

Marchez autour de votre maison pour repérer tout élément problématique (p. ex., fils électriques au sol, senteurs de gaz, débris importants, points chauds pouvant s’embraser).

Repérez certains indices pouvant indiquer des problèmes de structure (p. ex., parties de la toiture affaiblies, parements extérieurs fondus, charpentes endommagées, murs inclinés, fissures au plafond, planchers affaissés, portes qui ne ferment plus). En cas de doute, faites appel à un expert en bâtiment afin d’assurer votre sécurité.

Faites un inventaire des dommages, avec photos ou vidéos à l’appui. Informez-en votre municipalité, votre assureur et l’établissement financier qui vous a accordé un prêt hypothécaire. Pour vos réclamations, conservez tous les reçus et les preuves d’achat des biens endommagés.

S’il y a des travaux importants à effectuer avant que vous puissiez revenir chez vous, sécurisez les lieux afin de tenir éloignés les pilleurs et les curieux en :

  • verrouillant les portes;
  • barricadant les fenêtres;
  • recouvrant les parties endommagées.

Choisissez des compagnies spécialisées reconnues pour des services d’évaluation, de nettoyage ou de désinfection ou pour des travaux de réparation. Conservez tous les reçus liés à ces dépenses.

Soyez attentif à vos réactions après avoir vécu un sinistre :

  • anxiété;
  • manque d’intérêt ou d’énergie;
  • agressivité;
  • consommation accrue d’alcool ou de drogue.

Un accompagnement psychologique approprié peut aider à faire face aux responsabilités qui découlent de la situation. Communiquez avec Info-Santé, au numéro 811, et choisissez l’option Info-Social pour parler à un intervenant social. Ce service confidentiel est offert 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Consommation de l’eau

Vérifiez si votre eau est potable, c’est-à-dire propre à la consommation. En cas de doute quant à la couleur, à l’odeur ou au goût de votre eau, communiquez avec les autorités municipales avant de la consommer.

Si votre eau provient d’un puits individuel, faites analyser l’eau de votre puits Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. par un laboratoire agréé si vous constatez des changements soudains de goût, d’odeur ou d’apparence.

Aliments et médicaments

Après une panne de courant de plus de 6 heures, assurez-vous de la qualité de vos aliments avant de les consommer. Jetez tout aliment présentant des signes de détérioration. Consultez la page Panne d'électricité et vos aliments Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : quoi garder et quoi jeter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui vous permettra de bien faire le tri dans votre réfrigérateur et votre congélateur.

Ne consommez pas les médicaments qui sont restés plus de 6 heures dans votre réfrigérateur. Retournez-les à la pharmacie.

Nettoyage de la maison

Des actions s’imposent pour un nettoyage efficace de votre maison après une présence importante de fumée :

  • Ventilez les pièces adéquatement durant plusieurs heures pour éliminer les odeurs, en ouvrant les fenêtres et en forçant les changements d’air avec des ventilateurs portatifs.
  • Enlevez la poussière et la suie avec de l’eau et du savon, en utilisant des gants.
  • N’utilisez pas un balai ou un aspirateur, car ils déplacent la poussière plus qu’ils ne l’enlèvent.
  • Nettoyez en profondeur les jeux d’enfants et les articles que vous utilisez souvent.
  • Lavez tous les vêtements qui dégagent des odeurs.
  • Jetez les matériaux imbibés par l’eau ayant servi à éteindre le feu (tels le gypse et la laine de verre) et vérifiez que le bois contient un taux d’humidité inférieur à 15 %. Ventilez et portez une attention particulière au risque de formation de moisissures.
  • Nettoyez, si nécessaire, les systèmes de ventilation et leurs composantes. Remplacez les filtres, au besoin, et remettez en fonction les systèmes de ventilation.
  • Consultez un spécialiste en nettoyage de vêtements et de textiles pour faire nettoyer les objets en tissu, tels les divans et les matelas ou encore les jouets et les peluches, qui sont très souillés ou qui dégagent de fortes odeurs.

Protégez votre santé et votre sécurité pendant les travaux de nettoyage.

Évitez tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone  (gaz toxique incolore et inodore qui peut causer la mort) :

  • N’utilisez jamais, à l’intérieur des bâtiments ou près des portes ou des fenêtres, d’appareils à combustible (gaz naturel, essence, propane, etc.) tels que les pompes et les génératrices. N’obstruez jamais les entrées et les sorties d’air de vos appareils.
  • Utilisez un avertisseur de monoxyde de carbone à pile pour contrôler régulièrement la qualité de l’air ambiant ou portez un détecteur personnel avec avertisseur sonore et visuel au cours de travaux à risque.
  • Rendez-vous immédiatement à l’extérieur et composez le 911 si l’alarme d’un avertisseur de monoxyde de carbone se déclenche dans le bâtiment ou si vous ou un de vos proches présentez des symptômes comme :
    • des maux de tête,
    • des nausées,
    • de la fatigue,
    • des vomissements,
    • des étourdissements,
    • de la faiblesse.

En cas de doute, contactez Info-Santé en composant le 811. En cas de problème grave ou de besoin urgent, composez le 911 ou rendez-vous à l’urgence.

Nettoyage du terrain

Ne vous approchez jamais d’un fil électrique tombé au sol. Communiquez avec Hydro-Québec. Lorsqu’un fil touche le sol, le risque est élevé qu’il soit sous tension, et le sol environnant aussi.

Enlevez avec prudence tous les débris sur le terrain.

Si vous voyez un fil ou un câble d’un service de télécommunication sur le sol, communiquez avec le fournisseur.

Avant d’entreprendre des travaux d’abattage d’arbres, contactez votre municipalité pour connaître la réglementation en vigueur.

Gérez vos matières résiduelles en respectant les normes municipales prescrites.