Que faire après une inondation

Après une inondation, et selon les dommages que vous avez subis, vous devez prendre des mesures afin d'assurer votre sécurité, celle de vos proches ainsi que la protection de vos biens.

Communiquer avec sa municipalité

Si votre maison a été inondée, communiquez rapidement avec votre municipalité pour vous identifier comme sinistré.

Signalez toute anomalie sur votre terrain (fissure sur un terrain en pente, renflement dans une pente, éboulement, écoulement inhabituel d’un talus) afin de prévenir les risques de glissements de terrain.

Communiquer avec son assureur

Si vous avez une assurance habitation, communiquez avec votre assureur pour ouvrir une réclamation. Demandez-lui une réponse écrite, peu importe que votre demande soit acceptée ou refusée.

Si votre protection en cas d’inondation est insuffisante ou si vous n’en avez pas, vous pourriez recevoir une aide financière et une indemnisation de la part du gouvernement du Québec.

Vérifier que sa maison est sécuritaire

Avant de revenir dans votre maison, assurez-vous qu’elle est sécuritaire. Plusieurs signes vous permettent de repérer une structure affaiblie : plafonds fissurés, planchers affaissés, portes ne fermant plus, etc. En cas de doute, mieux vaut faire appel à un professionnel spécialisé en structure du bâtiment.

Faire un inventaire des dommages

Faites un inventaire des dommages, avec photos ou vidéos à l’appui. Sur demande, vous pourriez avoir à fournir cet inventaire à votre municipalité, à votre assureur et à l'établissement financier qui vous a accordé un prêt hypothécaire.

Travaux de nettoyage et de réparation

Prenez les précautions suivantes avant de commencer les travaux de nettoyage de votre maison et de votre terrain :

  • Pompez l’eau et retirez les matériaux abîmés. Afin d’éviter de contracter une infection, il est recommandé de porter un équipement adéquat (lunettes de protection, gants, masque et bottes).
  • Nettoyez et asséchez complètement tout dégât d’eau dans les 24 à 48 heures. Au-delà de ce délai, des moisissures peuvent se développer.

Consultez la page Nettoyer sa maison et son terrain pour connaître l'ensemble des consignes et des recommandations. 

Lorsque la maison et les matériaux sont bien asséchés, il est temps de la reconstruire. Ces travaux peuvent être effectués par vous ou par une entreprise spécialisée Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Avant d’effectuer ces travaux, communiquez avec votre municipalité afin de connaître la réglementation applicable et de déterminer si un permis est nécessaire.

Électricité et gaz naturel

Si le service a été interrompu par Hydro-Québec, seul un maître électricien peut lui demander de le rétablir.

Si le service n’a pas été interrompu, mais que de l’eau s’est infiltrée dans la maison, consultez un maître électricien Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. avant de rétablir le courant. Il vous dira dans quel état se trouve votre installation et effectuera les travaux nécessaires pour la remettre en état.

Consultez un spécialiste avant de remettre en marche les appareils de chauffage.

Consultez un entrepreneur qui a un certificat de qualification lié au gaz naturel, avant de rebrancher vos installations fonctionnant au gaz naturel.

Installations de plomberie

Avant d’utiliser vos appareils de plomberie, assurez-vous que le réseau municipal d’évacuation et votre installation septique sont fonctionnels, puis :

  • Nettoyez ou remplacez les orifices de sortie des robinets (aérateurs, pommes de douche et tuyaux flexibles).
  • Vérifiez et nettoyez, au besoin, les orifices d’évacuation des appareils sanitaires et assurez-vous de leur bon fonctionnement (y compris l’intérieur du réservoir de la toilette et le trop-plein des lavabos et des baignoires).
  • Nettoyez les fosses de retenue et vérifiez le fonctionnement des pompes de relevage.
  • Localisez, vérifiez et nettoyez les avaloirs de sol et les clapets antiretour (protection contre le refoulement d’égout).
  • Faites vérifier, le cas échéant, l’état des dispositifs antirefoulement par un vérificateur certifié.

Vidangez, nettoyez et remplacez les filtres de l’adoucisseur.

Pour en apprendre davantage, consultez la Liste de vérification après sinistre – Plomberie Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec.

Installations septiques

Si les eaux usées ont été refoulées dans votre sous-sol, nettoyez la zone affectée et désinfectez le sol.

Évitez d’utiliser votre installation septique si le sol est encore inondé d’eau.

Dès que le sol n’est plus inondé ou saturé en eau :

  • Faites vidanger le plus tôt possible votre fosse septique, les réservoirs et le poste de pompage s’il y en a un. Remplissez votre fosse septique avec de l’eau.
  • Assurez-vous que les couvercles d’accès sont sécuritaires et que les orifices d’inspection n’ont pas été bloqués ou endommagés.
  • Si vous avez un système de traitement certifié NQ 3680-910, suivez les recommandations du fabricant, de son représentant ou du professionnel qui en effectue l’entretien.
  • Avant de rétablir l’électricité, examinez toutes les connexions électriques pour vérifier s’il y a des dommages. Assurez-vous que les dispositifs sont propres et secs.
  • Réparez les dommages qui ont été causés au couvert végétal.
  • Faites inspecter votre installation septique par un professionnel compétent en la matière si vous soupçonnez la présence de bris ou si un mauvais fonctionnement est constaté.

Ne circulez pas sur votre installation septique avec un véhicule (en tout temps).

Consommation de l’eau

Vérifiez si l’eau est potable, c'est-à-dire propre à la consommation. En cas de doute quant à la couleur, à l'odeur ou au goût de l’eau, communiquez avec les autorités municipales avant de la consommer.

Considérez l’eau d’un puits individuel comme non potable, c’est-à-dire impropre à la consommation.

Désinfectez votre puits individuel et faites analyser l’eau de votre puits avant de la consommer. Pour connaître les démarches à suivre, consultez la page La qualité de l’eau de mon puits Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Aliments et médicaments

À la suite d’une inondation, triez et sélectionnez les aliments qui sont entrés en contact avec l’eau pour éviter les intoxications alimentaires. Après une coupure de courant de plus de six heures, assurez-vous de la qualité de vos aliments avant de les consommer. 

Consultez la page Conserver ou jeter vos aliments après une panne de courant ou une inondation pour savoir comment faire le tri dans votre réfrigérateur et votre congélateur.

Se renseigner sur l'aide financière disponible

Les personnes qui ont subi des dommages à la suite d'une inondation pourraient être admissibles à une aide financière ou à une indemnisation. 

Pour connaître les conditions d’admissibilité, les dépenses admissibles dans le cadre du programme ou pour faire une demande, consultez la page Aide financière et indemnisation lors d’une inondation ou d’un sinistre.

Remplacer ses cartes, permis ou certificats

Si vous devez remplacer vos cartes, permis ou certificats délivrés par des ministères et organismes du gouvernement ou si vous souhaitez obtenir des renseignements sur les programmes et les services gouvernementaux, communiquez avec Services Québec.

Se protéger contre les pratiques abusives

À la suite d’un sinistre, certains vendeurs et entrepreneurs profitent de la situation pour augmenter leurs prix et profiter de votre désarroi. Dénoncez rapidement les pratiques douteuses auprès de l’Office de la protection du consommateur Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou auprès de votre municipalité.

Si vous devez effectuer des travaux à la suite d’un sinistre, discutez d’abord avec votre assureur pour vous entendre sur le montant des dommages à accorder. Une fois bien renseigné, évitez de signer toute entente sous le coup de l’émotion.

Si vous êtes dans l’impossibilité de régler les factures de fournisseurs ou de créanciers en raison de la situation, communiquez avec le service à la clientèle de chaque fournisseur ou avec celui de votre institution financière afin de conclure des arrangements.

Se renseigner sur l'aide psychosociale disponible

Prêtez attention à vos réactions et à celles de vos proches après avoir vécu un sinistre :

  • anxiété, détresse ou pleurs fréquents;
  • manque d’intérêt ou d’énergie;
  • agressivité;
  • difficultés de concentration ou confusion;
  • augmentation de la consommation d’alcool ou de drogue.

De l’aide psychosociale vous est offerte. Des professionnels en intervention psychosociale sont disponibles pour vous soutenir, vous conseiller et vous diriger vers des ressources adaptées à vos besoins ou à ceux de vos proches. Communiquez avec Info-Social, au numéro 811, et choisissez l’option 2 pour parler à l’un de ces professionnels. Ce service est gratuit et confidentiel, et il est offert 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Pour plus d’information sur les réactions suivant un sinistre et sur des moyens pouvant vous aider, consultez la page Aller mieux à la suite d’un sinistre.

Dernière mise à jour : 15 juin 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec