Pour assurer votre sécurité et la pérennité de vos biens, effectuez les travaux de nettoyage requis en respectant les conseils et les recommandations d'usage.

Nettoyer sa maison

S’il y a eu une accumulation ou une infiltration d’eau dans votre maison à la suite d’un bris de tuyau, d’une inondation ou d’un refoulement d’égout, désinfectez et asséchez tous les objets et toutes les surfaces. Jetez tous les matériaux poreux abîmés. Vous éviterez l’apparition de moisissures et plusieurs autres problèmes pouvant affecter votre santé.

Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Lors de vos travaux, n’utilisez jamais, à l’intérieur des bâtiments ou près des portes ou des fenêtres, d’appareils à combustible (gaz naturel, essence, propane, etc.) tels que les pompes et les génératrices. N’obstruez jamais les entrées et les sorties d’air de vos appareils.

Utilisez un détecteur de monoxyde de carbone à pile pour contrôler régulièrement la qualité de l’air ambiant ou portez un détecteur personnel avec avertisseur sonore et visuel au cours de travaux à risque.

Sortez immédiatement à l’extérieur, composez le 911 et laissez la porte ouverte en quittant les lieux si l’alarme d’un avertisseur de monoxyde de carbone se déclenche dans le bâtiment ou que vous ou un proche présentez des symptômes comme :

  • des maux de tête,
  • des nausées,
  • de la fatigue,
  • des vomissements,
  • des étourdissements,
  • de la faiblesse.

En cas de doute, contactez Info-Santé en composant le 811. En cas de problème grave ou de besoin urgent, composez le 911 ou rendez-vous à l’urgence.

Éviter les risques d’infection

Assurez-vous que vous êtes protégé contre le tétanos, avant de commencer le grand nettoyage.

Protégez-vous de l’eau souillée, des microbes, des particules sur le sol ou des résidus de produits chimiques :

  • Portez des gants de travail en caoutchouc afin d’éviter tout contact de la peau avec de l’eau souillée ou toute autre matière contaminée, ne touchez pas les surfaces propres avec des gants souillés et lavez-vous les mains après avoir porté des gants.
  • Recouvrez vos plaies d’un pansement étanche et stérile.
  • Portez des lunettes de sécurité ou une visière s’il y a risque d’éclaboussure d’eau souillée aux yeux.
  • Portez un appareil de protection respiratoire jetable (masque) de type N95 s’il y a présence de moisissures ou émission de poussières ou d’autres particules dans l’air. Le masque doit recouvrir le nez et la bouche et devra être changé au bout de quelques heures d’utilisation ou plus fréquemment s’il devient humide ou souillé. Selon l’ampleur des travaux, un masque complet muni d’un filtre contre les particules N100 ou P100 pourrait être nécessaire. Assurez-vous que le masque est de la bonne taille et bien ajusté.
  • Évitez de manger, de changer vos lentilles cornéennes ou de fumer dans les lieux où vous effectuez les opérations de nettoyage.
  • Transportez, dans un sac ou un contenant fermé, vos vêtements utilisés lors du nettoyage et lavez-les séparément des autres vêtements de la maison.
  • Ne tentez pas de déplacer des contenants de produits chimiques non étiquetés ou brisés ainsi que des bonbonnes de gaz endommagées sans demander l’avis du service d’incendie de votre municipalité.

Éviter les blessures

Ne tirez pas, ne poussez pas et ne soulevez pas des charges trop lourdes ou peu maniables, car cela peut entraîner des troubles musculaires au dos, aux épaules ou aux genoux. De plus :

  • Adoptez des méthodes et postures de travail adéquates – évitez de trop forcer ou de mal forcer.
  • Réduisez le poids de la charge à transporter.
  • Assurez-vous que les charges à manipuler sont compactes et permettent une prise près du corps.
  • Réduisez les distances à parcourir quand vous transportez une charge.
  • Utilisez un équipement de levage ou de transport approprié.

Nettoyez immédiatement toute blessure, même mineure, à l’eau potable et au savon.

Appelez Info-Santé, au numéro de téléphone 811, pour des conseils de santé.

Voyez, sans tarder, un médecin en cas de blessure profonde ou souillée.

Nettoyer son terrain

Ne vous approchez jamais d’un fil électrique tombé au sol. Composez immédiatement le 911. Lorsqu’un fil touche le sol, le risque qu’il soit sous tension est élevé, et le sol environnant aussi.

Si vous voyez sur le sol un fil ou un câble d’un service de télécommunication, communiquez avec le fournisseur.

Enlevez avec prudence tous les débris sur le terrain.

Renseignez-vous, auprès de votre municipalité, sur les permis nécessaires avant d’entreprendre des travaux de remblai ou de déblai ou de stabilisation d’un talus sur une rive.

Si vous devez vous débarrasser d’un animal mort 

Prenez-le à l’aide d’une pelle ou de gants jetables, puis déposez-le dans un sac de plastique résistant. Fermez bien le sac avant de le déposer dans un second sac. Fermez également ce sac de manière étanche. Déposez-le dans la poubelle que vous utilisez habituellement pour le service de collecte des déchets.

Nettoyez par la suite ce que vous avez utilisé pour manipuler l’animal et lavez vos mains à l’eau chaude et au savon.

Contactez votre municipalité si vous trouvez le corps d’un animal trop gros pour être mis dans un sac de plastique.

Gérer ses matières résiduelles

Débarrassez-vous de vos matières résiduelles de manière appropriée, en fonction de leur nature.

Matières résiduelles non dangereuses

Débarrassez-vous comme d’habitude de vos denrées alimentaires non récupérables; faites-en du compost si vous le pouvez. Les débris de démolition qui sont récupérables (bois, métal, agrégats) doivent être dirigés vers un centre de tri ou un écocentre. Les appareils électroniques qui ne sont pas réutilisables doivent être apportés à un point de dépôt.

Communiquez avec votre municipalité pour savoir comment lui remettre :

  • vos débris de démolition qui ont été en contact avec l’eau et qui ne sont pas récupérables (matériaux poreux, tapis, isolants, placoplâtre [panneau de gypse], etc.);
  • les débris trouvés pêle-mêle sur le terrain, recyclables ou non;
  • les meubles et articles ménagers qui ont été en contact avec l’eau et qui ne sont pas récupérables (matelas, vêtements, meubles, jouets en peluche, planches à découper, etc.);
  • les appareils électroménagers qui ne sont pas réutilisables (cuisinière, congélateur, laveuse, sécheuse, réfrigérateur, etc.).

Consultez le site Web du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour des renseignements additionnels.

Matières résiduelles dangereuses

Les médicaments périmés ou qui ont été en contact avec l’eau doivent être retournés à une pharmacie.

Les résidus domestiques dangereux (ex. : l’essence, le mazout, les pesticides d’usage domestique, les aérosols, les solvants) peuvent être récupérés à l’écocentre de votre région. Plusieurs résidus domestiques dangereux (ex. : les piles et les batteries, les lampes au mercure, les peintures et leurs contenants, les huiles, les produits électroniques) peuvent être acheminés vers des points de dépôt.

Pour plus d’information, il est possible de consulter la fiche informative de RECYC-QUÉBEC intitulée Les résidus domestiques dangereux Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Il faut porter une attention particulière aux produits de piscine, particulièrement si ces matières ont été en contact avec l’eau. Ces produits peuvent réagir et émettre des vapeurs incommodantes, voire toxiques.

Rapportez tout événement au service de prévention des incendies de votre municipalité.

Signalez tout déversement ou toute émission accidentelle dans l’air à Urgence-Environnement, au numéro 1 866 694-5454.

Sacs de sable

Si les sacs de sable que vous avez utilisés pour protéger votre maison sont contaminés, par exemple s’ils dégagent une odeur, retournez-les à votre municipalité.

S’ils ne sont pas contaminés, vous pouvez

  • les conserver intacts en les entreposant pour une utilisation future;
  • les retourner entiers à votre municipalité, qui s’en défera convenablement.

Pour ce qui est des sacs en mauvais état ne pouvant être réemployés mais qui ne sont pas contaminés, des collectes ponctuelles ou des points de dépôt spécifiques et temporaires peuvent être mis en place par les municipalités concernées, en vue de les expédier vers des installations de traitement ou de mise en valeur. Les municipalités peuvent également informer les citoyens que ces sacs peuvent être déposés dans la collecte sélective municipale.

Vous pouvez aussi garder le sable retiré des sacs et le réserver pour votre usage personnel ou communiquer avec votre municipalité afin de savoir comment vous en débarrasser.

En toute circonstance, le sable conservé ne devra pas être utilisé pour concevoir des jeux pour enfants, comme les carrés de sable, puisque celui-ci doit être, avec certitude, exempt de matières organiques, toxiques ou dangereuses.

Protéger les travailleurs et les bénévoles

En tant que travailleur, vérifiez auprès des autorités concernées si vous êtes couvert par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST).

En tant que bénévole, demandez à l’autorité qui coordonne les tâches qu’elle vous fournisse les équipements de protection individuelle requis. Vérifiez également si vous êtes couvert par la CNESST Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. lors des travaux bénévoles que vous effectuez.