Les ondes de tempête ou le déferlement de vagues se produisent lorsque le vent et la pression atmosphérique poussent l’eau vers les côtes et provoquent des vagues très élevées et un niveau anormal de l’eau. Ces phénomènes peuvent causer l’inondation de la côte et accélérer l’érosion de celle-ci.

Lorsque les terres en bordure de la mer sont inondées, on parle de submersion côtière.

Ces phénomènes accélèrent l’érosion côtière, entraînant le recul de la côte et l’abaissement des plages.

Les citoyens de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine doivent se préparer à ces aléas qui affectent particulièrement les côtes de ces régions.

Que faire avant

Préparez une trousse d’urgence pour la maison.

Préparez un plan familial d'urgence.

Si vous habitez près de la mer, restez attentif aux prévisions météorologiques afin de réagir rapidement si les conditions se détériorent.

Renseignez-vous sur les mesures à prendre pour vous protéger.

Faites installer un clapet antirefoulement. Certains dommages causés par l’eau peuvent être évités ou limités par ce dispositif qui empêche les eaux d’égout de refouler dans le sous-sol. Renseignez-vous auprès d’une spécialiste.

Informez-vous auprès de votre assureur pour connaître votre protection habitation.


En cas d’alerte d'ondes de tempête ou de déferlement de vagues

Si vous habitez à proximité d’un cours d’eau, surveillez les niveaux et les débits des cours d'eau Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. dans le site Vigilance.  

Si vous habitez en bordure du fleuve, consultez la table des marées Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. de votre région ou le site d’Environnement et Changement climatique Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour être informé des alertes d’ondes de tempête.

Suivez les médias sociaux de votre municipalité et d’Urgence Québec et écoutez les médias régionaux pour connaître l’état de la situation et les mesures à prendre.

Protégez avec des panneaux de bois les fenêtres faisant face au fleuve.

Rangez en hauteur, ou montez à l'étage supérieur, les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée.

Mettez à l’abri et hors de la portée des enfants les produits chimiques ou nocifs (ex. : insecticides, résidus d’huile usagée).

Bloquez les conduites d’égout du sous-sol s’il n’y a pas de clapet antirefoulement.

Bouchez le drain au sous-sol.

Enlevez ou fixez les objets encombrants sur le terrain pour éviter qu’ils soient projetés ou emportés par l’eau et qu’ils représentent un danger.

Si l'eau menace d’entrer dans votre maison, coupez le courant Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et fermez le gaz afin d’écarter tout danger d’électrocution ou d’incendie.

Fermez les robinets des bouteilles et des réservoirs de propane ainsi que le robinet situé à la sortie du réservoir de mazout. Avant de remettre en marche, faites vérifier l’intégrité du réservoir par un spécialiste.

Que faire pendant

Restez à l’abri et suivez l'évolution de la situation et respectez les consignes données par les sources officielles d’information (ex. : votre municipalité, le gouvernement du Québec).

Consultez les médias de votre région pour connaître l’état de la situation.

Informez les autorités de toute situation dangereuse (ex. : fils électriques tombés sur la chaussée, objets lourds transportés par les flots).

Ne tentez pas de récupérer des objets emportés par les vagues ou le courant, car vous risqueriez d’être emporté à votre tour.

Si l’eau entre dans votre maison, consultez les mesures à prendre en cas d’inondation.

Si vous êtes en danger ou si les autorités le demandent, quittez la maison. Si vous ne savez pas où aller, communiquez avec votre municipalité. Pour plus de détails, consultez la page Évacuation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en cas de sinistre.

Avant de partir, prenez avec vous les articles essentiels pour chacun des membres de votre famille :

  • médicaments;
  • articles pour l’hygiène;
  • vêtements de rechange;
  • couvertures;
  • argent;
  • pièces d’identité;
  • clés de voiture et de maison;
  • lait, biberons et couches pour bébé;
  • appareils électroniques et accessoires servant à leur branchement;
  • articles nécessaires au bien-être des personnes ayant des besoins particuliers.

Mettez vos animaux de compagnie en sécurité ou emmenez-les au centre de services aux personnes sinistrées, si cela est permis.

Évitez de vous déplacer à pied ou en véhicule sur des chaussées inondées. 

Avant de prendre la route, renseignez-vous sur les conditions routières Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en consultant le site Québec 511 ou par téléphone, au numéro 511.

Si vous devez utiliser un véhicule, conduisez prudemment et n'hésitez pas à l'abandonner si le moteur cale.

Que faire après

Si les autorités le permettent et que votre sécurité n’est pas compromise, vous pouvez revenir à la maison. Faites-le de jour, car il sera plus facile de voir les problèmes et les dangers. Consultez la page Réintégration du domicile Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour obtenir tous les conseils et recommandations de sécurité. 


Faites un inventaire des dommages, avec photos ou vidéos à l'appui :

  • Informez-en votre municipalité, votre assureur et l’établissement financier qui vous a accordé un prêt hypothécaire.
  • Conservez tous les reçus et les preuves d'achat des biens endommagés pour vos réclamations.

Signalez aux autorités municipales toute anomalie sur votre terrain (ex. : fissures sur un terrain en pente, renflement dans une pente, éboulement, écoulement inhabituel d’eau dans un talus) afin de prévenir les risques de glissement de terrain.

Si vous avez été inondé, consultez les mesures à prendre après une inondation.

Comment savoir si vous avez droit à une aide financière?

Consultez la liste des sinistres admissibles Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et le programme d'aide financière et indemnisation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..