Les phénomènes météorologiques présentés dans cette page se déroulent généralement sur une courte période et sont marqués par une très forte intensité. Ils peuvent représenter des risques pour la santé des personnes et causer des pertes matérielles considérables.

Vents violents

Les vents violents peuvent être liés à des dépressions atmosphériques ou à des phénomènes météorologiques localisés. Lorsqu’ils surviennent, ils peuvent causer des dégâts importants. Au Québec, on parle de vents violents quand :

  • les vents soufflent à 60 km/h ou plus pendant au moins une heure;
  • il y a des rafales de 90 km/h ou plus.

Tornades

Les tornades sont des colonnes rotatives de vents violents. Elles peuvent se déplacer à plus de 70 km/h et changer de trajectoire de façon brusque, ce qui les rend dévastatrices.

Certains signes peuvent annoncer l’apparition d’une tornade, dont :

  • un ciel très sombre teinté de vert ou de jaune;
  • de fréquents éclairs et coups de tonnerre;
  • une pluie torrentielle;
  • de la grêle;
  • un grondement ou un sifflement;
  • un nuage ressemblant à un entonnoir à la base d’un nuage orageux.

Ouragans

La saison des ouragans s'étend de juin jusqu'en novembre. Selon leur trajectoire, certains ouragans dans l’Atlantique peuvent se déplacer jusqu’au Québec sous forme de tempêtes tropicales. Ils peuvent occasionner des vents destructeurs, des pluies torrentielles et des ondes de tempête dévastatrices.

Que faire avant

Suivez les alertes météorologiques en vigueur Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. dans votre région.

Coupez et ramassez les branches d’arbre mortes sur votre terrain. Si vous avez des arbres à proximité de fils électriques, communiquez avec Hydro-Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou avec votre entreprise locale de distribution d’électricité avant d’entreprendre des travaux d’élagage.

En situation d'urgence ou de sinistre, vous êtes la première personne responsable de votre sécurité et de celle de votre famille ainsi que de la sauvegarde de vos biens. En cas de sinistre, les municipalités sont toutefois responsables d’aider les citoyens touchés et mettent en œuvre les mesures nécessaires.

Lorsque la capacité d’intervention d'une municipalité est insuffisante, le gouvernement du Québec lui prête assistance en déployant des ressources gouvernementales pour faciliter le retour à la normale, en fonction de ce qui est prévu dans le Plan national de sécurité civile.

En cas d’alerte de vent violent, de tornade ou d'ouragan

Rangez et attachez solidement tout ce qui pourrait être emporté par le vent (meubles de jardin, barbecues, boîtes à ordures, antennes paraboliques, etc.).

Reportez les déplacements non essentiels.

Avant de prendre la route, renseignez-vous sur les conditions routières Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en consultant le site Québec 511 ou par téléphone, au numéro 511.

Suivez les médias sociaux de votre municipalité et d’Urgence Québec (Facebook Urgence Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et Twitter @urgencequebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.) et écoutez les médias régionaux pour connaître l’état de la situation et les mesures à prendre.

Si vous êtes en danger ou si les autorités le demandent, quittez la maison. Si vous ne savez pas où aller, communiquez avec votre municipalité. Pour plus de détails, consultez la page Évacuer sa maison

Que faire pendant

Si vous êtes à l’intérieur :

Éloignez-vous des portes et des fenêtres.

Réunissez les membres de votre famille en un lieu sûr. Réfugiez-vous au sous-sol ou abritez-vous dans une petite pièce intérieure au rez-de-chaussée, comme une salle de bains, une garde-robe, un corridor ou sous un meuble solide.

Évitez de prendre l’ascenseur si vous habitez un immeuble d’appartements.

Quittez votre maison mobile, car elle pourrait être emportée par le vent ou par la tornade.

Si vous êtes dehors :

Réfugiez-vous dans un bâtiment ayant un toit assez solide pour résister à la force du vent.

Si vous êtes dans un lieu découvert et qu’il n’y a pas d’abri à proximité, trouvez refuge dans un fossé ou dans un repli de terrain. Couchez-vous face contre terre et protégez votre tête avec vos mains.

Protégez-vous des objets qui peuvent être projetés par le vent.

Prenez des précautions particulières si vous habitez près d’une rive, puisque les vents forts peuvent créer d’immenses vagues. N’allez jamais observer une tempête au bord de l’eau.

Suivez l’évolution de la situation et respectez les consignes émises par les sources officielles d’information (ex. : votre municipalité, le gouvernement du Québec).

Ces lieux ne représentent pas des abris adéquats :

  • les voitures;
  • les maisons mobiles;
  • les bâtiments ayant un toit immense, par exemple les gymnases, les églises ou les granges, car ce toit est susceptible de s’effondrer.

Si vous vous trouvez dans l’un de ces endroits, quittez-le immédiatement et cherchez un abri sûr.

N’approchez jamais d’une tornade. Pensez, au contraire, à vous en éloigner et à vous en protéger.

Si vous êtes à l’extérieur et n’êtes pas en mesure de vous éloigner de la tornade ni de vous réfugier à l’intérieur d’un bâtiment sûr, placez-vous à bonne distance d’arbres, de poteaux et de lignes électriques.

Pendant un ouragan, restez à l’abri, même si celui-ci semble s’affaiblir. Si vous êtes dans l'œil de l’ouragan, il y aura une accalmie de deux ou trois minutes à une demi-heure, mais les vents reprendront de la vigueur.

Que faire après

Si les autorités le permettent et que votre sécurité n’est pas compromise, vous pouvez revenir à la maison. Faites-le de jour, car il sera plus facile de voir les problèmes et les dangers.

Assurez-vous que votre maison est sécuritaire. N’entrez jamais dans un bâtiment endommagé par le vent.

Vérifiez l’état des dégâts (toitures, cabanons, débris laissés par le vent).

Ramassez les débris en faisant attention aux objets coupants comme la tôle ou le verre.

Attention! Ne vous approchez jamais d’un fil électrique tombé au sol. Composez immédiatement le 911. Lorsqu’un fil touche le sol, le risque est élevé qu’il soit sous tension, et le sol environnant aussi.

Faites un inventaire des dommages, avec photos ou vidéos à l’appui. Informez-en votre municipalité, votre assureur et l’établissement financier qui vous a accordé un prêt hypothécaire. Pour vos réclamations, conservez tous les reçus et les preuves d’achat des biens endommagés.

S’il y a des travaux importants à effectuer avant que vous puissiez revenir chez vous, sécurisez les lieux afin de tenir éloignés les pilleurs et les curieux :

  • verrouillez les portes;
  • barricadez les fenêtres;
  • recouvrez les parties endommagées.

Prêtez attention à vos réactions et à celles de vos proches après avoir vécu un sinistre :

  • anxiété, détresse ou pleurs fréquents;
  • manque d’intérêt ou d’énergie;
  • agressivité;
  • difficultés de concentration ou confusion;
  • augmentation de la consommation d’alcool ou de drogue.

De l’aide psychosociale vous est offerte. Des professionnels en intervention psychosociale sont disponibles pour vous soutenir, vous conseiller et vous diriger vers des ressources adaptées à vos besoins ou à ceux de vos proches. Communiquez avec Info-Social, au numéro 811, et choisissez l’option 2 pour parler à l’un de ces professionnels. Ce service est gratuit et confidentiel, et il est offert 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Pour plus d’informations sur les réactions suivant un sinistre et sur des moyens pouvant vous aider, consultez la page Aller mieux à la suite d’un sinistre.

Dernière mise à jour : 26 septembre 2023

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?
Avis général

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec