De nouvelles modalités ont été instaurées pour élargir le partage du permis en famille. Voir les nouveautés pour plus de détails.

Ce partage de permis vous permet de vous constituer un groupe d'au plus six chasseurs et de convenir d'un engagement en vue d'utiliser un seul permis de chasse au cerf sans bois obtenu par tirage au sort et délivré à l'un d'eux, sur un territoire où ce permis est valide.

Territoires où ce partage est possible

Cette mesure n'est possible que dans les réserves fauniques, les pourvoiries à droits exclusifs et les zecs Bras-coupé-Désert, Maganasipi, Pontiac, Rapides-des-Joachims, Restigo, Saint-Patrice, Jaro, incluant le territoire privé sous protocole d'entente avec la Société beauceronne de gestion faunique.

Démarche et conditions à respecter

Pour vous prévaloir de cette mesure, vous devez respecter les conditions suivantes:

Formulaire d'engagement : En accédant au territoire de chasse, votre groupe de chasseurs remet au préposé du poste d'accueil la copie d'un formulaire d'engagement (PDF 53 Ko) lui permettant d'utiliser le permis de chasse au cerf sans bois de l'un d'eux. Sur le formulaire apparaissent le nom du titulaire de ce permis en plus des numéros de ses permis réguliers de chasse au cerf de Virginie et de chasse au cerf sans bois, l'objet de l'engagement et sa durée, le nom du territoire, la date de l'engagement ainsi que les noms, numéros de permis de chasse au cerf de Virginie et signatures des chasseurs de votre groupe.

Durée de l'engagement : La durée de l'engagement ne peut excéder la durée du séjour de votre groupe sur le territoire.Tous les chasseurs dont les noms apparaissent sur le formulaire d'engagement et dont le permis de chasse est valide peuvent, pendant la durée qui y est indiquée, utiliser le permis de chasse au cerf sans bois, sur le territoire concerné, aussi longtemps que son titulaire est présent sur le territoire et jusqu'à ce qu'un cerf sans bois soit abattu par l'un d'eux.

Expiration du permis : Le permis de chasse au cerf sans bois expire dès l'abattage du cerf sans bois. Le chasseur qui l'a abattu doit immédiatement attacher au cerf son propre coupon de transport et perforer, dans le cercle prévu à cette fin, le permis obtenu par tirage au sort en vertu duquel le cerf sans bois a été abattu.

Si le titulaire du permis de cerf sans bois abat un cerf avec bois, le privilège qu'un autre chasseur abatte le cerf sans bois demeure valable pendant la durée de l'autorisation, pour autant que ce titulaire demeure présent sur le territoire.

Enregistrement du gibier : Au moment de l'enregistrement, le chasseur qui a abattu le cerf sans bois doit présenter son permis régulier et le permis de chasse au cerf sans bois en vertu duquel l'animal a été abattu. Cependant, dans le cadre d'une chasse de groupe, c'est le chasseur dont le coupon est apposé sur le cerf sans bois qui doit enregistrer l'animal et présenter son permis régulier en plus du permis de cerf sans bois.

Dans les territoires fauniques où la réglementation autorise cette mesure, il revient au titulaire d'un permis de chasse au cerf sans bois de décider s'il partage son permis avec les autres chasseurs de son groupe, lorsqu'il accède au territoire.

Il est par ailleurs de la responsabilité des membres de votre groupe de respecter la quantité de cerfs sans bois qu'ils peuvent abattre. À ce titre, vous devez vous assurer de toujours chasser à proximité les uns des autres afin de pouvoir communiquer entre vous lors de l'abattage d'un cerf et éviter ainsi les abattages multiples.

Renseignements sur la réglementation

Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 8 h 30 à 16 h 30
Mercredi : de 10 h à 16 h 30

Ligne sans frais : 1 844 523‑6738