Recommandations de santé publique

Les fédérations sportives et les organismes nationaux de loisir guident leurs membres dans la reprise de leurs activités en mettant des guides à la disposition de l’ensemble des Québécoises et Québécois. 

Isolement

Les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 doivent utiliser l’Outil d’autoévaluation COVID-19 pour connaître les consignes d’isolement qui s’appliquent à leur situation.

Les personnes qui sont considérées comme des contacts étroits d’un cas de COVID-19 doivent suivre les consignes appropriées.

Distanciation physique

Les principes de distanciation physique demeurent de bonnes pratiques et devraient être appliqués dans la mesure du possible, que les activités physiques ou sportives se déroulent à l’extérieur ou à l’intérieur. 

Hygiène des mains et étiquette respiratoire

On fait la promotion des mesures d’hygiène des mains en mettant à la disposition des gens le matériel nécessaire (eau courante, savon, solutions hydro-alcooliques, poubelles sans contact, papiers ou serviettes jetables, etc.) aux endroits stratégiques des lieux de pratique (ex. : à l’entrée et à la sortie).

L’étiquette respiratoire :

  • se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue, utiliser des mouchoirs ou son coude replié, et se laver ensuite les mains;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique;
  • jeter immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle;
  • utiliser des poubelles sans contact;
  • se laver fréquemment les mains;
  • éviter de se toucher la bouche ou les yeux avec les mains.

Notions de base en prévention et contrôle des infections (affiches) 

Port du masque et du couvre visage

  • Le port du masque ou du couvre-visage est fortement recommandé lors des activités sportives intérieures.
    • Le masque peut être retiré s’il cause de la gêne dans le contexte de la pratique de l’activité (ex. : gêne respiratoire liée à l’intensité, port d’un casque de protection, sécurité).
    • Le masque peut être retiré s’il ne confère pas de protection significative, par exemple dans les sports à grande distanciation entre les joueurs (ex. : badminton) ou lors de la pratique extérieure.
  • En contexte scolaire, c’est le masque d’intervention qui doit être porté, sauf dans le cas des enfants à l’éducation préscolaire.
  • En contexte associatif (civil), le masque ou le couvre-visage demeure obligatoire en tout temps pour les personnes de 10 ans et plus dans les autres contextes que celui de la pratique sportive (ex. : vestiaires, déplacements).
  • Dans les gyms, il est obligatoire que le couvre-visage porté par le public soit un masque d’intervention.

Directives pour les gestionnaires des installations

Les propriétaires et les gestionnaires d'installations sportives intérieures ou extérieures (scolaires, municipales ou privées) ont le devoir de mettre en œuvre des moyens raisonnables pour diminuer les risques liés à la propagation du virus.

Il est de leur responsabilité de mettre en place les mesures sanitaires recommandées. Pour assurer leur application, ils sont invités à travailler conjointement avec les organisations concernées.

Des guides produits par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. viendront appuyer les milieux de travail, qui doivent assurer la sécurité des travailleurs et des participants. 

Un rappel peut être affiché à l’entrée indiquant de ne pas fréquenter les lieux en présence de symptômes ou encore lorsque des consignes d’isolement doivent être respectées.

Les surfaces fréquemment touchées (poignées de porte, lavabos, etc.) sont nettoyées. La fréquence de nettoyage et de désinfection des installations est augmentée et ajustée en fonction de l’achalandage. Pour en savoir davantage, consultez le document COVID-19 : Nettoyage et désinfection de surfaces Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Les salles d’entraînement et les gymnases doivent être bien aérés. La ventilation doit permettre une bonne circulation de l’air. Le bon fonctionnement et l’entretien des systèmes de ventilation, en fonction des exigences réglementaires selon le type d’établissement, sont essentiels. Il faut éviter que des jets d’air ne soient propulsés directement sur les personnes.