Limites, possession et identification

Les lacs et les rivières du Québec abritent 118 espèces de poissons d’eau douce Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., dont plus d’une trentaine sont convoitées par les pêcheurs. Bien que cette diversité constitue une ressource naturelle renouvelable, l’équilibre demeure fragile, d’où la nécessité d’appliquer certaines règles.

Quels sont les quotas à respecter dans votre zone?

Pour connaître le nombre maximal de poissons qu’il est permis de prélever quotidiennement dans votre zone, y compris dans les parcs nationaux, les réserves fauniques et les zecs, consultez la page Périodes, limites et exceptions Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Vous ne connaissez pas votre zone de pêche? Utilisez la carte interactive Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Définition des limites

Pour pêcher au Québec, il existe 4 différents types de limites ou quotas à respecter selon l’espèce convoitée et l’endroit où vous pêchez.

Limite quotidienne de prise

Ce quota correspond au nombre maximal de poissons d’une même espèce pris et gardés au cours d’une journée, par vous et par toutes les personnes qui pêchent en vertu de votre permis. Il tient compte également des poissons pris et consommés au cours de la journée. Par contre, les poissons remis à l’eau ne sont pas considérés dans cette limite, sauf pour le saumon, là où une limite de remise à l’eau s’applique.

Dès que la limite quotidienne d’une espèce est atteinte dans un plan d’eau, vous devez cesser de la pêcher. Par contre, vous pouvez continuer à pêcher cette même espèce la même journée si vous vous rendez dans un autre plan d’eau où la limite quotidienne est plus élevée.

Exemple : Dans le lac où vous pêchez, le quota quotidien de prises est de 15 truites. En matinée, vous en capturez 8 et, au dîner, vous en mangez 5. Même s’il ne vous reste que 3 truites en votre possession, vous ne pourrez pas pêcher et conserver plus de 7 autres truites au cours de cette même journée. Vous pourrez cependant continuer de pêcher une autre espèce pour laquelle la limite quotidienne de prise n’est pas encore atteinte.

Les limites de prise quotidiennes ne sont pas cumulatives.

Pour connaître le nombre maximal de poissons qu’il est permis de prélever quotidiennement, y compris dans les parcs nationaux, les réserves fauniques et les zecs, consultez la page Périodes, limites et exceptions Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Vous ne connaissez pas votre zone de pêche? Utilisez la carte interactive Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Limite de prise en poids — Ombles

La limite de prise pour les ombles dans les zones 17 et 22 à 24, situées dans le NordduQuébec, s’exprime en poids.

Dans le cas de poissons qui ne sont pas entiers, vous devez calculer cette limite de poids de la façon suivante :

  • Poids des poissons éviscérés × 1,25
  • Poids des poissons éviscérés et étêtés × 1,66
  • Poids des poissons en filets × 3,5

Les résultats obtenus ne doivent pas dépasser la limite de poids autorisée. 

Limite de possession

Ce quota correspond au nombre de poissons d’une même espèce que vous pouvez avoir en votre possession en tout temps et en tout lieu, que ce soit sur le lieu de pêche, sur la route ou à la maison. Cette limite correspond généralement à la limite de prise quotidienne.

Vous pouvez avoir en votre possession un nombre de poissons pris à la pêche sportive qui est supérieur à celui de votre zone, seulement si vos poissons en surplus :

  • proviennent d’autres zones;
  • ont été pêchés conformément aux limites de prise prévues dans ces autres zones.

Vous ne pouvez, en aucun cas, dépasser la plus haute limite de prise établie au Québec pour une espèce.

Exemple : Le quota quotidien de prise d’une espèce dans une zone est de 15 poissons. La limite de possession de cette espèce, à cet endroit, sera également de 15 poissons. Si vous pêchez dans plus d’une zone, la limite de possession autorisée de l’espèce concernée correspond à la plus élevée des limites permises.

Possession de poisson sans permis

Aucun permis n’est requis pour posséder du poisson. On peut donc partager ses poissons avec une personne qui n’a pas de permis de pêche. Il faut cependant respecter la limite quotidienne de prise, et la personne à qui on donne ce poisson doit respecter la limite de possession autorisée.  À la demande d'un agent de protection ou d'un assistant à la protection de la faune, vous devez en indiquer la provenance.

Limites applicables exclusivement au saumon

Outre la notion de grandeur qui s'applique aux limites de prises du saumon atlantique, l'espèce est encadrée par d'autres limites particulières. 

Limite de remise à l'eau

Lorsqu'il s'applique, ce quota correspond au nombre maximal de saumons que vous pouvez prendre et remettre à l’eau en une journée dans le plan d’eau concerné.

Limite de possession annuelle

Vous ne pouvez conserver plus de 4 saumons au cours d’une même saison (tous les détails dans la section Pêche au saumon).

Limite de longueur

Outre les quotas de prise et de possession, des limites de longueur peuvent s’appliquer à certaines espèces et à certains endroits.

Pour vérifier si l’espèce que vous convoitez est régie par une limite de longueur dans votre zone de pêche, référez-vous à la section Zones de pêche.

Mesure et filetage des poissons

Comment mesurer un poisson

La longueur d'un poisson se mesure en "longueur totale", soit du bout du museau jusqu'au bout de la queue. Toutefois, dans le cas du saumon atlantique, on mesure la "longueur à la fourche", soit du museau jusqu'à la fourche de la queue.

Filets en portefeuille

Pour l’application de la limite de longueur des dorés jaunes, le poisson peut être transporté en entier ou « en portefeuille », s’il est en filet.

Comment faire des filets portefeuille

Vous devez alors vous assurer de laisser la peau sur la chair et de la découper de la façon suivante :

  • Pratiquez l'incision à l'avant de la nageoire pectorale (au niveau de l'opercule).
  • Passez le couteau en direction de la queue tout en longeant la colonne vertébrale.
  • Arrêtez la coupe juste avant la nageoire caudale.
  • Répétez l'opération de l'autre côté.
  • Coupez la colonne vertébrale en conservant les deux filets attachés à la nageoire caudale.

Pour tous les détails sur cette technique, visionnez la vidéo Comment couper le doré en filets portefeuille Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Longueur des filets

Les filets en portefeuille sont obligatoires pour l’identification de l’espèce et la détermination de la longueur aux endroits où elle est requise. La longueur des filets acceptée dépend de la gamme de longueurs autorisées.

Pour les dorés jaunes dont la gamme se situe de 32 cm à 47 cm inclusivement 

Les 2 filets doivent mesurer de 24 cm à 35 cm, mesurés du bout de la nageoire caudale au point d’attache arrière de la nageoire pectorale au filet. Ces nageoires doivent demeurer sur les filets.

Pour les dorés jaunes dont la gamme est de 37 cm à 53 cm inclusivement 

Les 2 filets doivent mesurer de 28 cm à 40 cm inclusivement mesurés du bout de la nageoire caudale au point d’attache arrière de la nageoire pectorale au filet. Ces nageoires doivent demeurer sur les filets.

Pour les dorés jaunes dont la taille maximale est de 47 cm inclusivement

Les 2 filets doivent mesurer au plus 35 cm, mesurés du bout de la nageoire caudale au point d’attache arrière de la nageoire pectorale au filet. Ces nageoires doivent demeurer sur les filets.

Notez qu'il est interdit de transporter ou de posséder ailleurs qu'à la résidence permanente du doré en filet provenant de la zone 25.

Pour vérifier si des limites de longueur s'appliquent à certaines espèces dans votre zone, rendez-vous dans la section Zones de pêche.

Possession et identification du poisson

Lorsque vous transportez ou avez en votre possession, ailleurs qu’à votre lieu de résidence permanente, du poisson pris à la pêche, celui-ci doit être dans un état tel que vous pouvez en déterminer sur-le-champ :

  • la provenance;
  • l’espèce (par exemple, en laissant sur la chair suffisamment de peau pour l’identifier);
  • la longueur (quand une limite s’applique);
  • le nombre.

Un agent de la faune ou un assistant à la protection de la faune pourrait vous interpeller pour vérifier ces éléments.

Possession de poissons vivants

En tenant compte des quotas et des limites applicables à votre zone de pêche, vous pouvez posséder vivants, durant votre pêche et sur votre lieu de pêche, les poissons que vous avez capturés.

Cette possibilité ne concerne pas le saumon, puisque vous devez respecter les conditions d’étiquetage et d’enregistrement.

Quitter le Québec avec du poisson pris ici

Vous ne pouvez expédier hors du Québec du poisson pris à la pêche sportive, car sa vente est interdite.

Toutefois, vous pouvez emporter avec vous le nombre de poissons que vous avez pris ou qu’on vous a donnés (équivalant à la limite de possession autorisée pour chaque espèce) ainsi que tout saumon étiqueté que vous avez pêché ou qu’on vous a donné.

Des questions sur la réglementation?