Au Québec, il est possible d’ajouter différents types d’appâts sur un hameçon pour tenter de capturer des poissons. Il existe certaines restrictions quant à leur utilisation ou même à leur possession.

Vers de terre, sangsues et grenouilles comme appâts

Les vers de terre, les sangsues et les grenouilles ne sont pas considérés comme des poissons appâts. Leur utilisation comme appâts est donc généralement autorisée à moins d’indication contraire.

Pour la capture des grenouilles, vous devez respecter les règles de chasse Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui les concernent. Principalement :

  • vous devez détenir un permis de chasse aux grenouilles qui est valide pour la grenouille léopard, la grenouille verte et le ouaouaron, du 15 juillet au 15 novembre, sans limites de prise;
  • la chasse aux grenouilles est interdite dans les zones 17, 19 nord et 22 à 24 ainsi que dans les réserves fauniques et les territoires où toute chasse est interdite;
  • la garde en captivité des grenouilles est soumise à des règles particulières.

Poissons appâts interdits

Précisons qu’est considéré comme poisson appât tout poisson, mollusque, crustacé (p. ex., crevettes, écrevisses), animal marin et même partie de ces animaux (œufs, sperme, laitance, frai, larves, naissains ou petits de ces animaux) qui sont destinés à être utilisés comme appâts à la pêche.

Depuis le 1er avril 2017, l’utilisation ou la possession de poissons appâts vivants, quelle que soit l’espèce, est interdite partout au Québec, y compris durant la pêche hivernale.

Il est permis de posséder ou d’utiliser plusieurs espèces d’eau douce du Québec comme poissons appâts (morts) lorsque la pêche est autorisée, à l’exception des espèces ci-dessous.

  • Achigans
  • Alose d'été
  • Barbottes
  • Barbue de rivière
  • Baret
  • Brochets
  • Carassin
  • Carpe
  • Chevaliers
  • Crabe chinois à mitaines
  • Crapets
  • Dorés
  • Écrevisse à taches rouges
  • Écrevisse de Murray
  • Esturgeons
  • Faux gardon
  • Fouille roche gris
  • Gardon rouge
  • Gobie à taches noires
  • Lamproies
  • Laquaiche argentée
  • Laquaiche aux yeux d’or
  • Lépisosté osseux
  • Lotte
  • Malachigan
  • Maskinongés
  • Ombles
  • Perchaude
  • Poisson-castor
  • Saumons
  • Tanche
  • Touladis
  • Truites

Achigans, alose d’été, barbottes, barbue de rivière, baret, brochets, carassin, carpe, chevaliers, crabe chinois à mitaines, faux gardon, crapets, dorés, écrevisse à taches rouges, écrevisse de Murray, esturgeons, fouille-roche gris, gardon rouge, gobie à taches noires, lamproies, laquaiche argentée, laquaiche aux yeux d’or, lépisosté osseux, lotte, malachigan, maskinongés,ombles, perchaude, poisson-castor, saumons, tanche, touladis, truites.

Sont également interdits comme poissons appâts :

Possession et utilisation des poissons appâts morts

La possession ou l’utilisation de poissons appâts (y compris les crevettes) morts est permise, mais uniquement dans certaines zones durant les périodes de pêche d’hiver.

Consultez la section Particularités par zone pour savoir, dans votre zone de pêche :

  • si vous pouvez posséder ou utiliser des poissons appâts morts;
  • quelles espèces y sont autorisées comme appâts morts;
  • quelles sont les périodes pendant lesquelles cette pratique est permise.

Pêche des poissons appâts

Pour pêcher des poissons appâts vous devez :

  • détenir un permis de pêche sportive valide;
  • pêcher dans les zones et durant les périodes où l’utilisation du poisson appât est permise;
  • utiliser un carrelet ou au plus 3 bourolles, sauf dans les zones 17 et 22 à 24 ainsi que dans les plans d'eau réservés à la pêche à la mouche;
  • inscrire votre nom, votre adresse et votre numéro de permis sur vos bourolles laissées sans surveillance immédiate;
  • respecter les règles particulières de possession qui s’appliquent aux poissons appâts.

 
Si une ou des personnes pêchent en vertu de votre permis, le nombre de carrelets ou de bourolles utilisés par votre groupe ne doit pas dépasser la limite autorisée pour un permis.

Importation de poissons appâts

L’importation de poissons appâts, morts ou vivants, est interdite.