Aide financière aux festivals et aux événements touristiques

Aperçu du programme

Le programme d'aide financière aux festivals et événements touristiques aide à positionner la destination québécoise sur la scène nationale et internationale en favorisant le développement des festivals et événements touristiques. Il stimule l’économie des régions par l’augmentation du nombre de visiteurs et l’accroissement des recettes touristiques.

Objectifs

  • Positionner la destination québécoise sur la scène nationale et internationale en favorisant le développement des festivals et événements touristiques.
  • Stimuler l’économie des régions par l’augmentation du nombre de visiteurs et l’accroissement des recettes touristiques.

Clientèle admissible

Les organismes suivants sont admissibles au programme :

  • Les organismes à but lucratif (OBL) légalement constitués;
  • Les organismes à but non lucratif (OBNL) légalement constitués;
  • Les coopératives légalement constituées;
  • Les entités municipales;
  • Les communautés ou les nations autochtones reconnues par l’Assemblée nationale;
  • Tout regroupement des clientèles susmentionnées.

Sont exclus :

  • Les sociétés d’État, les ministères et organismes des gouvernements du Québec ou du Canada;
  • Les entreprises inscrites au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics (RENA);
  • Les demandeurs qui, au cours des deux dernières années précédant la demande d’aide financière, ont fait défaut de respecter leurs obligations après avoir été dûment mis en demeure dans le cadre de l’octroi d’une aide financière antérieure.

Festivals et événements admissibles

Les festivals et les événements touristiques admissibles sont des manifestations publiques :

  • Produites et tenues au Québec;
  • D’une durée minimale de 3 jours de programmation;
  • Organisées en fonction d’une thématique et d’une programmation d’activités;
  • Ayant eu lieu durant un minimum de 2 éditions consécutives (les éditions annuelles ou biennales sont considérées) dans un même endroit, et ce, préalablement au dépôt de la demande d’aide financière (ne s’applique pas au volet 3 – Événement ponctuel);
  • Qui suscitent un achalandage significatif de visiteurs (excursionnistes et touristes) et qui animent la destination.

À noter que dans le cadre de l’appréciation de la demande, un maximum de 40 journées-calendrier sera considéré sur l’ensemble de la durée de l’événement.

Sont exclus : les programmations régulières d’un attrait, les salons, les bourses touristiques, les conférences, les congrès, les spectacles, les foires et marchés (qui ne visent pas le tourisme gourmand) ainsi que les expositions (soit les expositions qui n’ont pas de programmation d’activités autres que celles directement liées à l’exposition).

Les organismes admissibles devront avoir respecté, le cas échéant, leurs engagements envers le Ministère lors de l’attribution d’une précédente subvention.​