Gestion des nuisances autour du chantier de réfection du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine

Pendant toute la durée du chantier, des mesures de contrôle et d’atténuation sont mises en place afin de limiter le bruit, les vibrations et la poussière pour les riverains.

Qualité de l’air

Pour contrôler les émissions de poussière, des arrosages sont prévus pendant les opérations de forage ou de démantèlement. L’utilisation d’abat-poussières, qui servent à garder le sol humide et empêchent la poussière de s’élever, est aussi prévue.

Les niveaux de poussière ne devront pas dépasser les limites d’émission des poussières de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Climat sonore

En ce qui concerne le climat sonore, un suivi acoustique est effectué durant les travaux pour vérifier si les niveaux de bruit respectent les limites établies. Ces limites varient en fonction de la période de la journée et du bruit ambiant enregistré avant le début des travaux. Des relevés sonores ont été faits pour mesurer l’état de situation avant le démarrage du chantier.

Au besoin, l’entrepreneur installera des silencieux sur la machinerie ou érigera des enceintes acoustiques ou des murs antibruit temporaires pour limiter la propagation du bruit. La circulation des camions sur le chantier sera aussi planifiée de manière à limiter les nuisances.

Pour obtenir des renseignements, faire une plainte ou une réclamation :

Dernière mise à jour : 6 mai 2022

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec