1. Accueil  
  2. Gouvernement  
  3. Politiques et orientations  
  4. Vision économique du Québec

Vision économique du Québec

Le gouvernement s’est fixé comme objectif de faire du Québec une nation plus prospère, dont le niveau de richesse sera comparable à celui de ses voisins canadiens, notamment l’Ontario.

Pour y arriver, il mise sur sa plus grande richesse : les Québécoises et Québécois.

La vision économique du Québec (PDF 5.16 Mo) se fonde autour de cinq grands chantiers qui structureront les initiatives des prochaines années :

  • la production et l’achat québécois
  • les exportations
  • l’innovation
  • la main-d’œuvre
  • l’économie verte

Chantier 1 : Fait au Québec

L’achat québécois est mis de l’avant, dans ce premier chantier, afin de réduire la dépendance du Québec vis-à-vis de l’extérieur et de créer de la richesse localement, grâce aux talents, au savoir‑faire et aux ressources d’ici.

Les Québécoises et Québécois doivent avoir un meilleur accès aux produits d’ici. Pour ce faire, l’État a un rôle essentiel à jouer, en tant que plus gros acheteur de produits et de services au Québec.

Si le gouvernement achète plus localement et si les entreprises ainsi que la population le font également, les volumes de production augmenteront, tout comme la rentabilité. Les entreprises d’ici gagneront en échelle; c’est l’ensemble de l’économie québécoise qui en sortira plus fort.

Chantier 2 : Les exportations en vitesse supérieure

Toujours afin de créer de la richesse et de soutenir les entreprises dans leur développement, le gouvernement déploiera une vigoureuse action en faveur des exportations, pour faire passer cette croissance à la vitesse supérieure.

La hausse des exportations permettra aux entreprises d’augmenter leur production, ce qui améliorera leur rentabilité et, par là même, leur positionnement économique.

Pour faire grandir les entreprises d’ici et permettre à de nouvelles industries de s’installer en territoire québécois, le gouvernement agira en faveur des exportations à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du Québec.

Chantier 3 : Un Québec innovant

L’innovation est la clé d’une plus grande prospérité économique. En innovant, les entreprises sont en mesure à la fois d’offrir de nouveaux biens et services et de gagner en productivité, en compétitivité et en efficacité.

La productivité est la base de la compétitivité et de la croissance et elle apportera une réponse au défi de la main-d’œuvre.

Par ailleurs, investir dans la numérisation est, plus que jamais, devenu essentiel pour permettre le travail à distance et ouvrir aux entreprises de nouveaux marchés et une clientèle diversifiée.

Chantier 4 : Une main-d’œuvre qualifiée

Pour bien assurer la vision économique du Québec, le gouvernement doit nécessairement relever le défi de la main-d’œuvre. Pour ce faire, l’objectif est de pourvoir les emplois bien rémunérés et d’en créer de nouveaux, en augmentant la population active et en mettant l’accent sur la qualification de la main-d’œuvre.

À cet égard, le gouvernement misera sur la qualité des emplois et sur la formation de la main-d’œuvre.

Il soutiendra donc les entreprises dans la création d’emplois bien rémunérés, et cela, dans toutes les régions du Québec.

Chantier 5 : Une économie verte

L’économie verte signifie conjuguer environnement et prospérité économique.

Le gouvernement souhaite bâtir une économie verte, fondée sur l’électrification des transports, sur le développement des autres ressources énergétiques renouvelables ainsi que sur l’émergence de filières d’avenir, respectueuses de l’environnement et créatrices d’emplois de qualité.

Les défis à relever

Pour parvenir à une nation plus prospère, plusieurs défis doivent être relevés :

  • Innover et tirer pleinement parti de la robotisation et de la numérisation, à la fois pour accroître la productivité et pour offrir de meilleurs biens et services qui répondront aux nouveaux besoins et marchés.
  • Améliorer la productivité du travail, pour produire plus, avec les mêmes ressources.
  • Régler les problèmes actuels de main-d’œuvre en améliorant la formation et en ciblant les emplois essentiels et ceux qui sont les mieux rémunérés.
  • Offrir davantage d’emplois qualifiés en stimulant les investissements des entreprises et en soutenant les gens d’affaires dans leurs initiatives et leur croissance.
  • Exploiter les occasions de croissance qui s’offrent actuellement, avec la transition énergétique et la lutte contre les changements climatiques 

Dernière mise à jour : 18 novembre 2021

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec