Avis général

L'appel de candidatures du Prix de la laïcité Guy-Rocher 2022 a pris fin le 6 mai.

Présentation

Le 16 juin 2019, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi no 21, Loi sur la laïcité de l’État, grâce auquel la laïcité de l’État québécois est maintenant affirmée. Cette loi énonce également les principes sur lesquels repose la laïcité de l’État québécois ainsi que les exigences qui en découlent.

Le gouvernement a créé le Prix de la laïcité Guy-Rocher afin de saluer la contribution actuelle ou passée d’une personne, d’un organisme ou d’un regroupement en faveur de la laïcité. Ce prix est décerné, tous les ans, par le ministre responsable de la Laïcité.

Prix

La personne ou le groupe gagnant reçoit, en plus d’un certificat signé par le ministre, qui atteste de l’obtention du prix, une œuvre d’une ou d’un artiste québécois.

Admissibilité

Pour être admissibles, les personnes candidates doivent résider au Québec. Dans le cas d’un organisme, ses interventions doivent avoir été tenues au Québec.

Dépôt de candidature

Un formulaire de candidature doit être dûment rempli.

Vous avez jusqu’au 6 mai 2022 pour proposer un dossier de candidature.

Les dossiers de candidature complets, qui incluent la lettre de recommandation signée par une personne, un regroupement ou un organisme autre que le porteur du dossier, doivent être acheminés à l’adresse suivante : PGR@mce.gouv.qc.ca.

Pour en savoir plus sur les documents requis et le processus de sélection des lauréates et lauréats, consulter l’appel de candidatures (PDF 150 Ko).

Formulaires

Conseil

Nous vous conseillons d’enregistrer ces formulaires sur votre ordinateur avant de commencer la saisie de vos informations.

Lauréate 2022

Madame Christiane Pelchat

Que ce soit à titre de présidente du Conseil du statut de la femme, de 2006 à 2011, ou encore, plus récemment, d’avocate bénévole de l’association Pour le droit des femmes du Québec, Mme Pelchat intervient publiquement, depuis plusieurs années, afin de faire connaître, de promouvoir et de défendre les principes de la laïcité. Ces principes sont la séparation entre l’État et les religions, la neutralité religieuse de l’État, l’égalité de tous les citoyens et citoyennes ainsi que la liberté de conscience et de religion. Durant son parcours professionnel impressionnant, Mme Pelchat a toujours eu à cœur de conjuguer réflexion et action, en plus de travailler sans relâche et avec une grande détermination afin que la laïcité soit inscrite dans le droit québécois.

Lauréat précédent

À propos de Guy Rocher

Professeur émérite de sociologie, M. Rocher est l’un des grands acteurs et promoteurs de la laïcisation de l’État québécois. Intellectuel à la fois respecté et engagé, il a joué un rôle décisif en matière de politique linguistique, culturelle et scientifique pour le Québec.

Il a notamment été un membre influent de l’historique commission Parent, qui a largement contribué à la démocratisation du système scolaire québécois.

Coordonnées

Secrétariat à la réforme des institutions démocratiques, à l’accès à l’information et à la laïcité

  • Prix de la laïcité Guy-Rocher
    Direction de la laïcité
    875, Grande Allée Est, bureau 3.501
    Québec (Québec)  G1R 4Y8