QUÉBEC, le 13 avril 2022 /CNW/ - Conformément aux dispositions de la nouvelle Loi sur les produits alimentaires adoptée en octobre 2021, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce l'autorisation de la mise en œuvre d'un projet pilote relatif à l'exploitation d'un abattoir de poulets à la ferme. Cette mesure s'ajoute à toutes celles mises en place depuis l'arrivée du ministre Lamontagne pour développer l'agriculture de proximité.

Favorisant les initiatives de développement durable et de circuits courts, ce projet pilote vise à exploiter un abattoir de poulets à la ferme aux fins exclusives de vente au détail directement à la ferme ou au kiosque du marché public. Le projet s'échelonnera jusqu'à une durée de quatre ans et fera l'objet d'un bilan publié sur le site du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ).

Citation

« Sur le chemin d'une autonomie alimentaire durable accrue pour le Québec, il importe de travailler sur plusieurs fronts à la fois. On a constaté un appétit grandissant des consommateurs de s'approvisionner auprès des circuits de proximité. C'est dans ce contexte que je suis heureux d'annoncer que des éleveurs de poulets pourront prendre part à un projet pilote qui leur permettra de commercialiser le fruit de leur production artisanale à la ferme. J'invite les entreprises intéressées à s'y inscrire et je leur souhaite un franc succès. Une fois de plus, notre gouvernement répond présent pour favoriser le rapprochement des consommateurs avec nos productrices et producteurs agricoles. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

Faits saillants

Principaux points de l'arrêté ministériel

  • L'abattage est uniquement réservé aux poulets, pour un maximum de 300 par année.
  • Les poulets doivent être élevés sur le lieu même où ils seront abattus.
  • Le bien-être animal doit être respecté en tout temps.
  • La vente de poulets entiers est autorisée.
  • Il sera possible à un participant de découper la viande, de préparer des aliments et de les vendre au détail, à condition de détenir le permis de préparation alimentaire requis.
  • L'exploitant autorisé devra respecter les bonnes pratiques de fabrication et la réglementation applicables afin d'assurer la sécurité de ses produits alimentaires.

Conditions d'admissibilité au projet pilote

  • L'exploitant autorisé s'engage à mettre en œuvre toutes les conditions d'installations, d'équipements et d'opérations ainsi que les normes d'hygiène et de salubrité prévues par l'arrêté ministériel pour exploiter un abattoir de poulets à sa ferme.
  • L'exploitant autorisé s'engage à recevoir des visites d'inspection du MAPAQ concernant l'abattage ainsi que la préparation d'un aliment, le cas échéant, pendant la durée du projet pilote. De plus, le MAPAQ réalisera des observations et des prélèvements aux fins d'analyse.
  • Pour 2022, les demandeurs peuvent soumettre leur candidature en acheminant un formulaire dûment rempli avant le 30 juin.
  • Les activités d'abattage pourront commencer le 1er septembre 2022.
  • Le MAPAQ se réserve le droit de restreindre le nombre de participants en fonction de la disponibilité de ses ressources.
  • Les installations du demandeur doivent respecter la réglementation municipale ainsi que celle du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en vertu de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Lien connexe

https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Transformation/md/programmesliste/abbatoirs/Pages/abattage-poulets.aspx Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Source et information :

Alexandra Houde
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Agriculture,
des Pêcheries et de l'Alimentation
Tél. : 418 380-2525

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2022/13/c4890.html

Dernière mise à jour : 13 avril 2022