QUÉBEC, le 4 nov. 2021 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, M. François Legault, annonce que le Québec se joint à la Beyond Oil and Gas Coalition (BOGA), en qualité de membre associé.

Cette initiative du Danemark et du Costa Rica vise au départ à mobiliser les gouvernements nationaux et infranationaux qui ont adopté des mesures concrètes pour restreindre la production de pétrole et de gaz sur leur territoire. Par la suite, l'objectif sera de créer une large coalition internationale afin d'accélérer l'abandon progressif de la production de combustibles fossiles, conformément aux cibles de l'Accord de Paris sur le climat.

La BOGA sera lancée officiellement le 10 novembre prochain dans le cade de la Conférence des Nations Unies sur le climat de Glasgow. Le Québec devient un des premiers États à emboiter le pas au Danemark et au Costa Rica. Pour l'heure, environ une dizaine de gouvernements ont annoncé leur intention de joindre la BOGA.

L'adhésion du Québec à la BOGA fait suite à l'annonce récente par le premier ministre du Québec de la fin prochaine de l'exploration pétrolière et gazière sur le territoire québécois. Le Québec est ainsi devenu le premier État en Amérique du Nord à renoncer à l'extraction des hydrocarbures, et seulement le troisième au monde.

Citation :

« Le Québec entend lutter contre les changements climatiques en exploitant, notamment, ses abondantes ressources hydroélectriques. Mais pour atteindre sa cible de réduction de ses émissions de GES de 37,5 % par rapport à 1990 et atteindre la carboneutralité en 2050, il doit également se libérer des énergies fossiles. En rejoignant la Beyond Oil and Gas Coalition, le Québec donne l'exemple et assume son rôle de chef de file en matière de production d'énergies vertes. Il incite également d'autres États à trouver des alternatives au pétrole et au gaz. »

François Legault, premier ministre du Québec

Faits saillants :

  • La BOGA regroupe des gouvernements nationaux et des gouvernements infranationaux qui ont un pouvoir de décision sur l'octroi de licences pour l'exploration et l'extraction de pétrole et de gaz.
  • En septembre dernier, l'ambassadeur aux changements climatiques du Danemark a approché le gouvernement du Québec afin de connaître son intérêt à adhérer à la coalition BOGA. Une rencontre d'information entre le Québec et le Danemark a eu lieu le 18 octobre 2021.
  • Le Danemark mettra en place un secrétariat chargé de coordonner l'Alliance d'ici mars 2022. Aucuns frais d'adhésion ne sont attendus des membres pour le financement de l'Alliance.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2021/04/c8113.html

Dernière mise à jour : 4 novembre 2021