QUÉBEC, le 28 mai 2021 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, est fière d'annoncer un important investissement de 2,2 millions de dollars pour soutenir la réalisation de 107 projets de coopération franco-québécois au cours des deux prochaines années. Ceux-ci s'inscrivent dans la 68e programmation de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) et la 11e programmation du Fonds franco-québécois de coopération décentralisée (FFQCD), qui sont toutes deux financées et mises en œuvre de façon conjointe par les gouvernements du Québec et de la République française.

Dès à présent et jusqu'au printemps 2023, les projets retenus contribueront à renforcer et à enrichir de façon durable et concrète les relations entre le Québec et la France dans des domaines variés tels que le développement économique et l'innovation, incluant l'innovation sociale, l'environnement et la mobilité durable, le numérique et l'intelligence artificielle, la langue française et la culture, l'éducation, la jeunesse et le sport ainsi que l'égalité entre les femmes et les hommes.

Les projets sont répartis dans 13 des 17 régions administratives du Québec, soit :

Capitale-Nationale (28 projets)

Montréal (43)

Mauricie (4)

Chaudière-Appalaches (3)

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (3)

Montérégie (6)

Laval (2) 

Laurentides (3)

Estrie (6)

Centre-du-Québec (2)

Outaouais (2)

Bas-Saint-Laurent (2) 

Saguenay-Lac-Saint-Jean (3)


Citations :

« Cette coopération bilatérale, qui constitue un élément essentiel de la relation directe et privilégiée entre le Québec et la France, est celle qui bénéficie des plus importants investissements du ministère des Relations internationales et de la Francophonie.
Je suis très fière de cette 68e programmation qui démontre toute la richesse, la qualité et la diversité de cette relation et témoigne de la capacité de la CPCFQ et du FFQCD à évoluer et à s'ajuster en fonction des enjeux et des défis contemporains auxquels font face la France et le Québec. Je souhaite beaucoup de succès aux porteurs de projets du Québec et de la France. » 

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides

Faits saillants :

  • La Commission permanente de coopération franco-québécoise, mise sur pied en 1965, constitue le principal mécanisme institutionnel de coordination des échanges entre les administrations québécoise et française. Elle est chargée d'élaborer et d'assurer l'exécution d'une programmation biennale d'activités en fonction, entre autres, des thèmes sélectionnés lors des Rencontres alternées des premiers ministres (RAPM) québécois et français.
  • La diplomatie québécoise est, en France, l'une des plus présentes et des plus dynamiques aux niveaux local et régional. Mis sur pied en 2005, le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée a permis de soutenir plus de 250 projets portés par des organismes et des collectivités aux quatre coins de la France et du Québec.

Pour consulter l'ensemble des projets de la 68e programmation : https://www.mrif.gouv.qc.ca/fr/appels-a-projets  

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 33 représentations dans 18 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

https://www.facebook.com/MRIQuebec  
https://twitter.com/MRIF_Quebec  
https://www.linkedin.com/company/minist-re-des-relations-internationales-de-la-francophonie-et-du-commerce-ext-rieur  

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2021/28/c3355.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 28 mai 2021