QUÉBEC, le 4 mars 2021 /CNW/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce qu'un groupe de travail national sera mis sur pied afin de déterminer les enjeux vécus par le personnel infirmier et proposer des solutions concrètes adaptées aux conditions sur le terrain.

Plus spécifiquement, le groupe de travail aura pour mandat de cibler des solutions et des actions concernant :

  • l'attraction et la rétention des étudiants dans le domaine des soins infirmiers ;
  • l'augmentation des admissions dans les programmes et la formation initiale ;
  • l'optimisation de la hiérarchisation des fonctions en soins infirmiers ;
  • l'opérationnalisation des soins infirmiers, dont l'organisation du travail ;
  • le déploiement des ressources infirmières dans les différents secteurs d'activité ;
  • le maintien des infirmières en emploi dans le réseau ;
  • les indicateurs de suivi.

Ce groupe de travail a été créé à la suite d'une recommandation de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Cette initiative réaffirme toute l'importance pour le ministère de la Santé et des Services sociaux de travailler avec l'ensemble des acteurs concernés sur les enjeux relatifs aux effectifs infirmiers afin de maintenir et d'améliorer l'accessibilité aux soins et aux services. Bien qu'exacerbés dans le contexte actuel, ces enjeux existaient déjà avant la pandémie.

Ces orientations serviront de base pour la création d'un plan d'action 2021-2023 dont les chantiers de travail devront produire des résultats mesurables et pérennes à court, moyen et long terme pour la disponibilité et la stabilisation des effectifs infirmiers dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Citation : 

« L'accessibilité, la sécurité et la qualité des soins sont au cœur de nos priorités. Ce comité travaillera sur la mise en place d'actions ciblées, à court terme, afin de favoriser le déploiement des effectifs infirmiers disponibles, le maintien au travail et l'utilisation des compétences infirmières. Mais des stratégies à moyen et long terme doivent également être déployées afin de pouvoir enfin régler certains enjeux présents dans le réseau depuis longtemps. Nous voulons que ces solutions perdurent, au bénéfice à la fois des infirmières et des infirmiers et de la population qui reçoit les soins. » 

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Faits saillants :

Selon les mandats spécifiques qui seront confiés, le groupe de travail sera composé de membres représentant :

  • le réseau de la santé et des services sociaux ;
  • le ministère de la Santé et des Services sociaux ;
  • les ministères de l'Enseignement supérieur et de l'Éducation ;
  • les milieux d'enseignement collégial et universitaire ;
  • l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec et l'Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec ;
  • tout autre partenaire pertinent.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2021/04/c1612.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021