QUÉBEC, le 22 juin 2022 /CNW Telbec/ - Les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que l'Administration régionale Kativik (ARK) annoncent des investissements communs supplémentaires de 123,9 millions de dollars pour offrir des services Internet améliorés aux foyers du Nunavik.

Le secrétaire parlementaire de la ministre fédérale du Développement économique rural, M. Stéphane Lauzon, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec, M. Jonatan Julien, le ministre québécois responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, et l'adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet Internet haute vitesse, M. Gilles Bélanger, ont détaillé le tout, aujourd'hui, accompagnés de la vice-présidente de l'Administration régionale Kativik, Mme Lucy Kumarluk, ainsi que du conseiller spécial en télécommunications pour l'ARK et Tamaani Internet, M. Dan Pellerin.

De la fibre optique pour desservir quatre communautés autochtones supplémentaires

Premièrement, grâce aux investissements communs de 79,9 millions de dollars du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (CRTC), d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDEC), de la Société du Plan Nord (SPN), du ministère du Conseil exécutif et de l' l'Administration régionale Kativik, d'ici 2024 dans la phase 6 des travaux effectués par Tamaani Internet, une prolongation du réseau de base à fibre optique sous-marine sera mise en place afin d'offrir un accès à Internet haute vitesse aux communautés inuites d'Akulivik, d'Ivujivik, de Salluit et de Kangiqsujuaq.

Un réseau de transport en fibre optique entre Kuujjuaq et Kawawachikamach

De plus, un réseau de transport en fibre optique pourra être construit entre les communautés de Kawawachikamach et de Kuujjuaq, grâce à près de 29,1 millions de dollars investis par le CRTC, ISDEC, la SPN, le ministère du Conseil exécutif et l'ARK.

Ce rehaussement permettra la desserte Internet haute vitesse des 1 119 foyers situés dans la communauté inuite de Kuujjuaq. Nécessitant l'installation de 440 km de fibre optique et la mise à niveau d'un point de présence dans cette communauté, ce projet offrira une capacité de 10 gigabits par seconde. Ce débit est largement suffisant pour offrir un accès Internet haute vitesse conforme à la norme minimale exigée par le CRTC.

Renouvellement et augmentation de la capacité satellitaire

Afin d'assurer la continuité des services Internet résidentiels à toute la population du Nunavik, une contribution financière commune de près de 5,9 millions de dollars d'ISDEC et de la SPN a permis le renouvellement de l'entente pour le réseau de transport par satellite. Cette dernière sera donc active jusqu'au 30 septembre prochain.

De plus, en vue d'une amélioration de la capacité actuelle de près de 50%, une capacité satellitaire supplémentaire a pu être achetée grâce à des investissements communs de plus de 8,9 millions de dollars d'ISDEC et du ministère du Conseil exécutif.

Finalisation des travaux de la cinquième phase

Depuis 2018, incluant les divers volets annoncés aujourd'hui, ce sont des sommes de plus de 250 millions de dollars ont été investies par les divers ordres de gouvernement afin de permettre à Tamaani Internet de construire de nouvelles infrastructures.

Parmi ces sommes totales, 125 millions de dollars ont été alloués pour la construction du réseau de fibre optique jusqu'au domicile (FTTH) dans 10 communautés inuites non desservies dans les phases précédentes. Par conséquent, désormais, toutes les communautés nordiques bénéficient d'un réseau de dernier kilomètre.

Aussi, un réseau de transport de fibre optique de 1 193 km a pu être déployé dans la Baie d'Hudson afin que la communauté crie de Whapmagoostui ainsi que les communautés inuites de Kuujjuarapik, d'Umiujaq, d'Inukjuak et de Puvirnituq soient connectées au Réseau de communications Eeyou, à Chisasibi Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Un tronçon de câble a été laissé au large de Puvirnituq afin de permettre l'expansion du réseau vers le nord, dans la phase 6 des travaux détaillés précédemment.

Citations :

« Le gouvernement du Canada est heureux d'investir dans ces phases de projets de desserte Internet dans le Nord-du-Québec, qui amélioreront l'accès aux soins de santé et aux services d'apprentissage en ligne et maintiendra les gens connectés. Nous sommes également heureux de fournir un financement pour améliorer la capacité et la vitesse des satellites dans le Nord du Québec à court terme. Depuis 2015, le gouvernement du Canada a engagé 7,2 milliards de dollars pour brancher les Canadiens des milieux ruraux, y compris les communautés autochtones, à des services Internet meilleurs et plus rapides. Nous continuerons de faire des investissements de cet ordre dans les communautés rurales et éloignées pour aider tous les Canadiens à avoir accès aux services Internet de qualité dont ils ont besoin. »

Stéphane Lauzon, secrétaire parlementaire de la ministre fédérale du Développement économique rural

« L'accès à Internet haute vitesse est aujourd'hui indispensable tant au bien-être de la population qu'à la prospérité de toutes les régions du Québec. Le rehaussement du réseau, au Nunavik, une priorité évoquée par les communautés inuites, correspond à l'une des 49 mesures du Plan d'action nordique 2020-2023 du gouvernement du Québec. Ce dernier, coordonné par la Société du Plan Nord, vise à fournir les outils appropriés aux communautés nordiques pour que celles-ci habitent pleinement leur territoire. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles

« Comme Internet haute vitesse est, à présent, d'un outil indispensable du quotidien, les Premières Nations et les communautés inuites établies dans le Nord-du-Québec méritent un accès fiable, au même titre que la population en milieu urbain. Je suis ravi de constater que grâce à nos efforts concertés, les initiatives ambitieuses de mise à niveau des services aboutiront très bientôt, au bénéfice de plusieurs communautés autochtones. J'ai espoir que la consolidation du lien numérique entre ces communautés et avec le reste du monde contribuera directement à l'essor social, économique et culturel de cette population. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

« Les services Internet de qualité étant essentiels, dans une société moderne comme celle du Québec, les projets annoncés aujourd'hui viennent s'ajouter à ceux de l'Opération haute vitesse, qui constituent un élément clé du virage numérique et qui contribuent au développement économique et social des communautés. Par ses divers programmes, le gouvernement du Québec n'a ménagé aucun effort pour accélérer le déploiement des services Internet en région. Il est donc très fier de pouvoir annoncer ces projets majeurs, qui bonifieront la desserte Internet haute vitesse au nord du 55e parallèle. »

Gilles Bélanger, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet Internet haute vitesse

« Ces contributions financières permettront à l'ARK de développer son réseau à large bande à haut débit et à haute capacité au Nunavik, ce qui permettra d'améliorer la télésanté, l'éducation, la justice et l'égalité globale des expériences numériques. L'accès à une desserte Internet de qualité ne devrait pas être entravé par l'éloignement des communautés. »

Lucy Kumarluk, vice-présidente à l'Administration régionale Kativik

« Depuis l'invention de la télévision et du téléphone, les régions rurales et éloignées du Québec et du Canada se sont engagées dans une série de rattrapage technologique afin de continuer à participer à l'économie canadienne et québécoise, tout en évitant le déclin des ressources des cerveaux et des talents. Grâce à ce réseau de fibre optique de qualité qui reliera éventuellement les 14 collectivités du Nunavik, la région sera en mesure de fournir des technologies de l'information et des communications sur un pied d'égalité avec ses voisins du Sud, à moyen terme.»

Daniel Pellerin, conseiller spécial aux télécommunications pour Tamaani Internet et l'Administration régionale Kativik

Faits saillants :

  • En 2004, l'Administration régionale Kativik a fondé Tamaani Internet, le premier fournisseur de services Internet au Nunavik.
  • Selon le recensement de Statistique Canada, la population du Nunavik s'élève à plus de 13 188 personnes, soit 4 529 foyers.
  • À ce jour, le gouvernement du Québec a réservé, à lui seul, des sommes de plus de 1 milliard de dollars afin de permettre à tous les foyers québécois, d'ici le 30 septembre, d'avoir accès à des services Internet haute vitesse.
  • Le gouvernement du Canada contribue aux volets Éclair I et Éclair II de l'Opération haute vitesse, par l'entremise du une nouvelle carte interactive, simple et intuitive offerte gratuitement en ligne. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Cette carte présente l'état de la situation pour chaque foyer du Québec et fera l'objet de mises à jour régulières jusqu'à la fin de l'Opération.
  • Afin que tous les foyers soient couverts, d'ici la fin de l'Opération, la population est invitée à consulter la carte interactive en ligne et à communiquer avec le Secrétariat à l'Internet haute vitesse et aux projets spéciaux de connectivité, à carte.interactive@mce.gouv.qc.ca, pour signaler toute adresse manquante ou erreur d'état de service.
  • Cette annonce correspond à la mesure 3.2.1.1 du Plan d'action nordique 2020-2023 du gouvernement du Québec, soit Poursuivre le projet actuel visant à améliorer les services Internet au Nunavik

Annexes :

Accès à Internet haute vitesse au Québec - État de situation et carte interactive Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Régions branchées, Éclair I et Éclair II - Répartition des foyers et financements accordés Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Déploiement de la couverture satellitaire Starlink - Répartition des foyers Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Opération haute vitesse - Répartition des foyers selon l'état de service, par région administrative Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/22/c9365.html

Dernière mise à jour : 22 juin 2022