QUÉBEC, le 26 sept. 2022 /CNW Telbec/ - Au cours des 20 dernières années, le taux d'activité des Québécois de 55 à 69 ans n'a cessé de croître au Québec. Ce sont les femmes qui ont enregistré la croissance la plus élevée; elles ont de ce fait réduit leur écart avec les hommes de façon marquée. Les femmes sont aussi plus susceptibles que les hommes de prendre leur retraite plus tôt dans leur vie. Par ailleurs, la taille de la population active des 15-69 ans au Québec est désormais, toutes proportions gardées, plus élevée qu'en Ontario. C'est ce que nous apprend l'analyse intitulée Participation au marché du travail des travailleurs plus âgés au Québec et intentions à l'égard de l'âge de la retraite Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. diffusée aujourd'hui par l'Institut de la statistique du Québec.

Entre 2001 et 2021, le taux d'activité des 55-59 ans, est passé de 55,1 % à 77,6 % et celui des 60-64 ans, de 29,6 % à 53,6 %.  En 2021, le taux d'activité des 55 à 59 ans se fixe à 73 % chez les femmes et à 82 % chez les hommes. L'écart entre les femmes et les hommes dans ce groupe est passé d'environ 23 points en 2001 à moins de 10 points en 2021. Chez les 60-64 ans, le taux d'activité en 2021 est de 46 % chez les femmes et de 62 % chez les hommes. L'écart dans ce groupe est ainsi passé de 24 à 16 points de pourcentage.

Évolution du taux d’activité chez les personnes âgées de 55 à 69 ans selon le sexe, Québec, 2001-2021 (Groupe CNW/Institut de la statistique du Québec)

La taille de la population active chez les 15 à 69 ans est plus élevée au Québec qu'en Ontario

Une analyse des taux d'activité chez les personnes âgées de 15 à 69 ans montre que la taille de la population active est toutes proportions gardées plus élevée au Québec qu'en Ontario, en raison d'une plus grande participation au marché du travail des personnes âgées de 15 à 54 ans. Les Ontariens âgés de 60 à 69 ans présentent toutefois un taux d'activité supérieur à celui de leurs homologues québécois.

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de quitter le marché du travail plus tôt que la majorité des gens

Pour ce qui est des intentions à l'égard de la prise de retraite complète, la majorité des personnes âgées de 45 ans et plus en 2018 prévoient quitter le marché du travail de façon définitive à 65 ans ou plus, et environ 30 % d'entre elles comptent partir à 60 ans ou moins. Environ le tiers des femmes envisagent de prendre une retraite complète à 60 ans ou moins, comparativement à moins du quart chez les hommes.

Outre les femmes, les personnes les plus susceptibles de prendre leur retraite complète plus tôt que la majorité des gens sont :

  • les personnes ayant suivi une formation professionnelle, technique ou universitaire;
  • les personnes qui cumulent une forte ancienneté dans leur emploi (20 ans et plus);
  • les personnes qui ont des revenus d'emploi qui se situent dans le quartile supérieur (revenu de 79 000 $ et plus par année en 2018);
  • les travailleurs salariés (par opposition aux travailleurs autonomes);
  • les personnes qui occupent un emploi dans le secteur public;
  • les personnes qui ont un emploi couvert par une convention collective.

Proportion des personnes en emploi âgées de 45 ans et plus ayant indiqué prévoir prendre une retraite définitive avant 65 ans, Québec, 2018 (Groupe CNW/Institut de la statistique du Québec)

Les données de cette analyse sont tirées de l'Enquête sur la population active et de l'Enquête longitudinale et internationale des adultes de Statistique Canada.

Lire les faits saillants Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Lire l'article complet Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Portrait des postes vacants au Québec et dans ses régions

L'Institut de la statistique du Québec diffuse aussi aujourd'hui un portrait des postes vacants non désaisonnalisés au Québec au deuxième trimestre 2022 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. On y apprend qu'il y a environ 252 000 postes vacants au Québec. Par rapport au même trimestre en 2021, ce nombre est en croissance d'environ 60 000 (31 %). Des comparaisons entre les régions, les provinces et selon le domaine professionnel ou l'industrie sont présentées. Des données sur la rémunération offerte dans les postes vacants font également partie de ce portrait.

L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d'intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation
Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Site Web de l'Institut : statistique.quebec.ca Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Compte Twitter : twitter.com/statquebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Cision Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2022/26/c0807.html

Dernière mise à jour : 26 septembre 2022