QUÉBEC, le 12 janv. 2023 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, a profité d'une visite à la Ferme les Délices du Rapide, en Montérégie, pour annoncer le lancement d'une nouvelle période de dépôt de projets dans le cadre de l'Initiative ministérielle « Productivité végétale » 2020-2023 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (IPV) à compter du 17 janvier 2023.

Cette annonce répond à la priorité du gouvernement du Québec d'augmenter la productivité et la compétitivité des entreprises d'ici, et ce, dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre. Une enveloppe budgétaire additionnelle de 20 M$ est disponible, ce qui pourrait concrétiser l'appui à 900 nouveaux projets. Depuis 2018, des aides financières de près de 63 M$ ont soutenu plus de 3 300 projets grâce à l'IPV. Avec cet investissement additionnel, c'est un total de 83 M$ qui seront versés aux entreprises agricoles à travers cette initiative visant l'amélioration de la productivité de nos entreprises agricoles.

Le gouvernement annonce également qu'il a révisé les modalités de l'IPV en vue de simplifier le dépôt d'une demande d'aide financière, permettant ainsi d'accélérer son traitement. Il est prévu que les premiers versements soient effectués rapidement, soit avant le 31 mars 2023, en prévision de la prochaine saison agricole. En outre, l'IPV est maintenant accessible à un plus grand nombre d'entreprises spécialisées en production végétale pour qu'elles puissent profiter des montants offerts, peu importe leur taille.

En cohérence avec le Plan d'agriculture durable 2020-2030, des ajustements ont été apportés aux équipements admissibles à l'IPV afin que l'augmentation de la productivité des entreprises contribue à la pérennité et à la durabilité de l'agriculture québécoise.

Citations

« Nous sommes fiers de soutenir l'essor des entreprises horticoles, serricoles et apicoles ainsi que celles spécialisées dans les grandes cultures et les plantes fourragères partout sur le territoire. Avec cette annonce, ce sont 900 projets supplémentaires qui pourront être soutenus. J'encourage les producteurs agricoles à se moderniser et à innover pour améliorer leur compétitivité, augmenter leur productivité et ainsi atténuer l'impact des enjeux liés à la main-d'œuvre. Par cette initiative, notre gouvernement contribue à la vitalité économique des entreprises agricoles de toutes les régions du Québec tout en poursuivant notre important chantier visant une plus grande autonomie alimentaire. »

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« L'annonce d'aujourd'hui confirme l'engagement de notre gouvernement dans la mise en place de mesures qui favoriseront la productivité des entreprises agricoles. La présence du ministre Lamontagne à la Ferme les Délices du Rapide permet de mettre en lumière l'effet de levier concret que peut procurer cette initiative dans le cadre des activités des producteurs. J'encourage vivement les exploitants agricoles du Québec, particulièrement ceux de la Montérégie - et ils sont nombreux -, à profiter de la période de dépôt pour soumettre un projet. »

Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe

Faits saillants

  • L'IPV vise à augmenter la productivité des entreprises agricoles qui se spécialisent en production végétale ou qui pratiquent l'apiculture par l'amélioration de l'efficacité de la main-d'œuvre ou la diminution du taux de mortalité des abeilles, tout en favorisant une agriculture durable.
  • Les projets liés à l'amélioration de l'efficacité de la main-d'œuvre doivent permettre à l'entreprise de réaliser un gain d'au moins 40 heures dans une année pour la tâche visée par l'équipement acquis.
  • Les projets liés à la diminution de la mortalité des abeilles ou à l'augmentation du cheptel apicole doivent concerner l'acquisition d'équipements ou de matériaux servant, notamment, à assurer un état sanitaire de la ruche, à accroître le taux de survie des abeilles ou à augmenter le nombre de ruches ou la production de reines.
  • Le montant maximal de l'aide financière est de 50 000 $ par demandeur, et ce, pour tous les projets déposés dans le cadre de l'IPV depuis le 26 novembre 2020.
  • Le taux d'aide financière peut se situer entre 30 % et 50 % des dépenses admissibles selon le projet. Une bonification de 10 % est prévue pour la relève agricole, les coopératives d'utilisation de matériel agricole (CUMA), les entreprises qui possèdent une précertification biologique ou une certification biologique et les projets ancrés dans l'agglomération des Îles-de-la-Madeleine.
  • En 2020-2021, l'IPV a permis de dépasser la cible du Plan stratégique 2019-2023 du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation visant à augmenter de 50 % la productivité de la main-d'œuvre des activités de production végétale appuyées par le Ministère.
  • La période de dépôt de projets débutera le 17 janvier 2023 à compter de 9 h. Les entreprises spécialisées en production végétale et celles pratiquant l'apiculture ainsi que les CUMA sont invitées à consulter le site Internet du Ministère afin de connaître tous les détails pour le dépôt d'un projet.
  • Les entreprises spécialisées en production végétale et celles pratiquant l'apiculture ainsi que les CUMA auront jusqu'au 15 février 2023 pour soumettre un projet ou jusqu'à l'épuisement de l'enveloppe budgétaire.

Lien connexe

http://www.mapaq.gouv.qc.ca/productivite Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2023/12/c8529.html

Dernière mise à jour : 12 janvier 2023