QUÉBEC, le 1er oct. 2020 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, et ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Nadine Girault, annonce le lancement des opérations de l'Institut de la diplomatie.

Ce concept novateur et unique au Québec fait une large place à l'innovation. Il est aussi en conformité avec un engagement de la Vision internationale du Québec, lancée en novembre 2019, puisqu'il soutiendra le virage vers une diplomatie davantage économique et permettra de renforcer l'expertise des équipes pour assurer la prospérité et le rayonnement du Québec à l'étranger.

L'Institut est le résultat de plusieurs mois de travail réalisé en collaboration avec des universités québécoises, de nombreuses chaires de recherche, des diplomates chevronnés et des experts de divers secteurs stratégiques à l'international.

L'objectif général de l'Institut est d'appuyer la modernisation de la diplomatie québécoise en offrant aux futurs représentants du Québec à l'étranger un tour d'horizon complet de la profession de diplomate et en développant leurs compétences et leur savoir-faire dans divers domaines spécifiques. Il vise également à offrir une formation continue aux chefs de poste déjà en fonction.

Un tronc commun s'adressant à l'ensemble des participants touchera notamment l'éthique de la fonction publique, le fonctionnement de l'État québécois et la dynamique interculturelle en milieu de travail. Il sera complété par des formations ciblées sur la diplomatie d'influence, la diplomatie économique et l'expatriation, entres autres, et des stages pratiques. Les programmes offerts visent à renforcer les capacités d'action et les connaissances des grands enjeux politiques, économiques, technologiques et humains de celles et de ceux qui suivront le curriculum.

Inspirées des meilleures pratiques dans le monde, les formations seront offertes, en virtuel pour le moment compte tenu de la pandémie, par des experts universitaires et des diplomates issus de tous les horizons. Une première cohorte composée d'une douzaine d'étudiants est inscrite à la session d'automne 2020.

Citation :

« Nos représentants à l'étranger portent déjà admirablement notre voix et détiennent des compétences formidables, mais nous voulons les soutenir dans l'acquisition ou la consolidation d'aptitudes et de connaissances pour en faire de meilleurs diplomates. L'Institut de la diplomatie permettra aussi à la relève d'avoir les meilleures bases pour assurer une représentation de haut niveau à l'étranger. À l'heure où les relations internationales se complexifient et au moment où nous amorçons un virage vers une diplomatie davantage économique, nous devons aussi veiller à renforcer l'expertise de nos équipes en cette matière pour continuer d'affirmer avec force les valeurs québécoises et assurer la prospérité et le rayonnement du Québec à l'étranger. Je tiens à remercier de leur excellent travail et de leur collaboration de tous les instants celles et ceux qui ont mené à terme ce beau projet! »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l'immigration, de la Francisation et de l'Intégration

Faits saillants :

  • Géré en partenariat avec 9 centres de recherche, chaires ou universités québécoises, l'Institut de la diplomatie relève directement du ministère des Relations internationales et de la Francophonie.
  • L'institut contribuera à positionner le ministère comme chef de file en matière de diplomatie parmi les États fédérés actifs sur le plan international.
  • Le gouvernement du Québec entend accorder au total 6,7 M$ sur cinq ans pour le fonctionnement de l'Institut de la diplomatie.

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2020/01/c2897.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021