SHERBROOKE, QC, le 3 févr. 2022 /CNW Telbec/ - Sherbrooke accueillera l'une des deux premières zones d'innovation au Québec. Le gouvernement du Québec confirme que Sherbrooke quantique - dans le secteur des sciences quantiques et des applications technologiques - bénéficiera d'un appui financier pour favoriser la réalisation de ses projets et son développement comme zone d'innovation. Cette zone jouit d'un écosystème bien établi dans les domaines quantiques, tant en calcul et en technologies quantiques que dans le développement de composants pour les ordinateurs quantiques. Elle peut compter sur l'apport de partenaires privés, d'instituts de recherche et d'un réseau de collaborateurs reconnu mondialement.

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, en a fait l'annonce aujourd'hui en compagnie du ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, de la ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, et du député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d'innovation), M. Donald Martel. La députée de Saint-François, Mme Geneviève Hébert, et le député de Richmond, M. André Bachand, étaient présents pour l'occasion et se sont réjouis des retombées de l'annonce sur leur circonscription respective.

Des investissements de plus de 435 millions de dollars seront réalisés dans la zone d'innovation Sherbrooke quantique. De ce montant, 131 millions sont injectés par le gouvernement du Québec pour soutenir 13 projets1, dont l'installation en Estrie du quatrième ordinateur quantique d'IBM hors États-Unis. Il s'agit de l'un des ordinateurs quantiques commerciaux les plus performants au monde. Sur ces 131 millions de dollars, le gouvernement du Québec prévoit investir 68 millions de dollars dans le cadre d'une entente qui générera des investissements d'IBM équivalents au Québec.

Des entreprises d'ici ont déjà commencé à tirer parti de la zone d'innovation, comme Bell, qui investit 15 millions de dollars pour fournir l'infrastructure large bande requise afin d'appuyer les projets de recherche et développement, dont ceux qu'elle effectue conjointement avec l'Université de Sherbrooke en 5G et en communications quantiques.

En outre, les synergies au sein de Sherbrooke quantique permettent d'attirer des entreprises étrangères souhaitant profiter de l'écosystème de la zone d'innovation, telles que 1QBit, Pasqal et Eidos-Sherbrooke, qui réaliseront des investissements représentant 205 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. En particulier, Eidos-Sherbrooke a tout récemment installé son second bureau dans la zone d'innovation. Le studio de jeux vidéo a dans sa ligne de mire l'ordinateur quantique et souhaite, au cours des cinq à dix prochaines années, pousser ses recherches afin de l'utiliser dans le but d'accélérer les avancées de celles-ci.

La zone d'innovation Sherbrooke quantique tire également sa force du milieu de la recherche et de ses chercheurs de renom, comme le professeur Alexandre Blais, physicien-théoricien spécialisé en quantique. Le gouvernement du Québec accordera 3,5 millions de dollars par l'entremise du Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT). Cette aide bonifiera et permettra la mise en place de programmes de bourses et de subventions de recherche pour contribuer au déploiement de la zone d'innovation Sherbrooke quantique.

_________________________

1 La liste des projets est présentée en annexe.

Citations :
« Avec les premières zones d'innovation à Sherbrooke et à Bromont, on va d'abord cibler le numérique et les technologies de pointe. C'est un domaine dans lequel le Québec a un grand potentiel. Je suis convaincu qu'on peut s'imposer comme des leaders. À Sherbrooke, on va se concentrer sur les sciences quantiques. L'Université de Sherbrooke est une pionnière dans ce domaine, et la zone d'innovation permettra d'aller encore plus loin. L'informatique quantique fera exploser la capacité de nos ordinateurs, et nous pourrons faire des pas de géant dans des domaines comme l'intelligence artificielle ou la modélisation. Les sciences quantiques, c'est l'avenir de l'informatique. Et avec notre zone d'innovation, on se positionne à l'avant-garde de l'avenir. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Les sciences et technologies quantiques connaissent une croissance accélérée à l'échelle mondiale. Avec des chercheurs reconnus et un écosystème dynamique, la zone d'innovation Sherbrooke quantique mettra en valeur l'expertise québécoise dans ce secteur de pointe, et ce, tant au niveau matériel que logiciel. Les investissements annoncés aujourd'hui feront certainement de l'écosystème quantique du Québec un marché de renom favorable aux investissements étrangers et au développement de nos entreprises en renforçant la position du Québec sur la scène internationale. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Avec la création de la zone d'innovation Sherbrooke quantique, dans le secteur des sciences quantiques et des applications technologiques, notre gouvernement concrétise un volet important de sa vision économique pour le Québec. Le moment est venu de développer l'économie québécoise en mobilisant davantage les acteurs régionaux pour qu'ils exploitent pleinement leurs expertises et les forces de leur territoire. »

Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d'innovation)

« Par l'entremise des zones d'innovation, le gouvernement du Québec conjugue les forces des milieux de l'enseignement, de la recherche et de l'innovation à celles des milieux industriel et entrepreneurial. L'objectif est de susciter des collaborations fructueuses à l'échelle locale, nationale et internationale, lesquelles généreront des projets porteurs pour le Québec dans des secteurs d'avenir, comme les technologies quantiques. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur

« Les partenaires de Sherbrooke se réjouissent que la qualité de leur travail concerté soit ainsi reconnue par la création de Sherbrooke quantique, une zone d'innovation ambitieuse de calibre international dans un secteur d'avenir. Ils pourront désormais accélérer et compléter leurs discussions avec plusieurs partenaires privés, locaux, nationaux et internationaux, en profitant d'un formidable effet de levier supplémentaire. La zone compte déjà sur une expertise de pointe en recherche, un milieu de vie attrayant et des partenariats de formation originaux pour attirer des personnes de talent de tous les horizons, les former et les retenir par le développement d'une nouvelle économie durable. »

Josée Fortin, directrice générale par intérim de Sherbrooke quantique

« Il s'agit du premier système quantique d'IBM au Canada, le cinquième à être déployé à l'échelle mondiale d'ici 2023, ce qui témoigne de l'engagement d'IBM envers le Québec et sa communauté scientifique et technologique de classe mondiale. Avec l'IBM Q System One situé dans l'usine d'IBM de Bromont, notre accélérateur de découverte permettra aux chercheurs d'appliquer des technologies quantiques, l'IA, le cloud hybride et des calculs haute performance à certains des défis les plus complexes du monde en matière d'énergie, de sciences de la vie et de sciences du climat, ouvrant la voie à de futures applications industrielles. Grâce à cet effort concerté avec le gouvernement du Québec et l'Université de Sherbrooke, nous nous assurons que la région est à l'avant-poste pour bâtir l'avenir. »

Dave McCann, président d'IBM Canada

Faits saillants :

  • Le projet de zone d'innovation de Sherbrooke quantique est une initiative de la Ville de Sherbrooke, de Sherbrooke Innopole, de l'Université de Sherbrooke, du Cégep de Sherbrooke, de Productique Québec et du Centre 24-juin du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke.
  • De calibre international, les zones d'innovation regroupent des acteurs de la recherche, de l'industrie ainsi que des milieux de l'enseignement et de l'entrepreneuriat afin de mettre en valeur les avantages concurrentiels et durables de celles-ci et de favoriser la culture d'innovation.
  • Elles proposent des milieux de vie attrayants de même que des infrastructures de transport et de communication qui encouragent les échanges à l'intérieur et à l'extérieur des zones.
  • Elles ont pour objectif de répondre aux trois grands enjeux suivants :
    • le passage de l'idée au marché, pour permettre la création et la croissance d'entreprises innovantes et la conquête de nouveaux marchés en favorisant la mise au point de technologies et de produits innovants;
    • l'attraction d'investissements privés, notamment étrangers, afin d'augmenter la productivité des entreprises québécoises;
    • la croissance économique propre et durable, en vue d'opérer une transition vers une économie à faible empreinte environnementale.
  • L'aide gouvernementale favorisera l'augmentation des collaborations entre les établissements d'enseignement et les industries, le renforcement des infrastructures technologiques ainsi que la promotion et l'animation des zones d'innovation.
  • L'installation d'un ordinateur quantique IBM Quantum System One sur le site de l'entreprise à Bromont sera au cœur de l'accélérateur de découvertes Québec-IBM. Ce partenariat permettra de développer des technologies stratégiques en informatique quantique, en calcul de haute performance et en intelligence artificielle.
  • Les propositions de zone d'innovation peuvent être soumises en continu. Elles sont analysées selon des critères de réussite et de sélection précis, dans le cadre d'un processus formel auquel participe un comité de recommandation interministériel du gouvernement du Québec.

Lien connexe :
Pour en savoir plus sur les zones d'innovation, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/bibliotheques/zones-dinnovation/creation-de-zones-dinnovation.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

Annexe - Liste des projets d'infrastructure de recherche et de soutien à la recherche et développement prévus dans la zone d'innovation (ZI) Sherbrooke quantique

Organisation/infrastructure

Projet

Investissement

Aide
financière

IBM - Ordinateur quantique

Déploiement d'un ordinateur quantique

130,5 M$

68 M$

CMC Microsystèmes

Collaboration - plateformes infonuagiques quantiques

8,1 M$

3,6 M$

Université de Sherbrooke

 

Innovation, partenariat et entrepreneuriat

Projets collaboratifs -

entreprises et milieu universitaire

10,7 M$

8,4 M$

Cégep de Sherbrooke

Coexistence travail-études

Stages en entreprises de la ZI - étudiants du collégial

650 000 $

452 500 $

Institut quantique

Construction du bâtiment

15,1 M$

6,7 M$

Chaîne d'innovation intégrée

Fonctionnement 3IT

3,1 M$

1,4 M$

Chaîne d'innovation
intégrée II - Quantique/3IT

Agrandissement et achats d'équipement

14,1 M$

12,7 M$

PINQ - Achat d'équipements

 

Machines de calcul classiques pour des projets de PME

16,1 M$

14,5 M$

PINQ - Fonctionnement

Budget de fonctionnement pour 3 ans

1,9 M$

1,5 M$

Chaire de recherche

Chaire de recherche Alexandre Blais

2,0 M$

1,4 M$

Chaires de recherche

Chaires de recherche Numérique et quantique

3,0 M$

2,4 M$

Subventions FRQNT

Soutien au déploiement de la ZI Sherbrooke quantique

3,5 M$

3,5 M$

Sherbrooke quantique

Gouvernance, fonctionnement et animation de la ZI

7,1 M$

6,3 M$

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2022/03/c8516.html

Dernière mise à jour : 3 février 2022