QUÉBEC, le 21 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 2,7 millions de dollars, sur trois ans, au Réseau communautaire de santé et de services sociaux pour implanter un programme de centres « Wellness » et, ainsi, réduire l'isolement des aînés vulnérables d'expression anglaise. L'adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d'expression anglaise, M. Christopher Skeete, en a fait l'annonce aujourd'hui. De ce montant, 367 800 $ seront directement injectés dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Cet investissement viendra consolider le financement et soutenir la mise en œuvre du programme au sein des trois organisations communautaires suivantes de la région :

  • Le Conseil pour les anglophones madelinots
  • Le Comité d'action sociale anglophone
  • Vision Gaspé-Percé Now

Au-delà du quart des Québécoises et Québécois d'expression anglaise sont âgés d'au moins 55 ans, et plusieurs sont particulièrement vulnérables et isolés. Cette condition se traduit par d'importants besoins en matière de santé et de services sociaux.

Se rapprochant du modèle des centres de jour pour aînés, les centres « Wellness » misent sur la prévention et la promotion de la santé, tant physique que psychologique, pour offrir une variété d'activités, de services et de formations aux personnes âgées qui n'ont pas besoin d'hébergement. Activités physiques, ateliers de nutrition ainsi que formations sur des aspects légaux et sur l'accès aux soins font notamment partie de l'offre de services de ces milieux de vie.

Le financement accordé par le gouvernement contribuera à l'atteinte de quatre principaux objectifs, soit de favoriser la pérennité du programme de centres « Wellness », d'étendre la couverture de services sur le territoire, d'accroître la capacité des centres afin de servir davantage d'aînés et d'assurer la coordination et le déploiement des centres, qu'ils soient nouveaux ou déjà en place. Cette aide vient pallier un manque de ressources dans les organismes de cette communauté.

Citations :
« Notre gouvernement est très heureux d'annoncer, aujourd'hui, une subvention de 2,7 millions de dollars destinée à 75 organismes communautaires de la province. Ce soutien vise tant à venir en aide à des personnes vulnérables qu'à appuyer nos hôpitaux ainsi que notre système de santé dans leur devoir de maintenir, d'améliorer et de restaurer la santé et le bien-être de la population québécoise de langue anglaise. Dans un contexte de vieillissement de la population, amplifié par la crise sanitaire, nous sommes particulièrement heureux de cette aide financière, qui répond aux besoins des aînés. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches Aidants

« En tant que ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, je me réjouis de cette annonce. Cette aide viendra bonifier les services offerts aux aînés de notre communauté. Les trois organismes de notre région offrent annuellement des cours et des ateliers à un potentiel de près de 3 700 personnes âgées. Le gouvernement leur permettra concrètement de remplir encore plus pleinement leur mission et d'améliorer la qualité de vie d'un grand nombre de personnes. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Avec un taux de bilinguisme beaucoup moins élevé que dans les autres groupes d'âge, les aînés d'expression anglaise font partie des personnes les plus vulnérables de notre société, et l'arrivée de la pandémie de la COVID-19 n'a fait qu'exacerber cette fragilité. Avec son offre diversifiée et axée sur la prévention, le programme de centres "Wellness" permettra aux Québécoises et Québécois d'expression anglaise de recevoir des soins et des services adaptés et, par le fait même, diminuera les besoins en la matière. »

Christopher Skeete, adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations
avec les Québécois d'expression anglaise

« Le Réseau communautaire de santé et de services sociaux se réjouit que le gouvernement du Québec ait annoncé son soutien financier afin d'assurer la pérennité des centres "Wellness" existants pour les aînés d'expression anglaise, ainsi que l'implantation de nouveaux centres dans l'ensemble de la province. Cette initiative, qui se veut une approche novatrice et rentable visant à briser l'isolement des aînés, s'inspire d'une riche histoire de bénévolat au sein de la communauté d'expression anglaise. Le Réseau est prêt à prendre sous son aile cette initiative et à apporter toute son expertise pour assurer le succès de ces investissements. »

Jennifer Johnson, directrice du Réseau communautaire de santé et de services sociaux

À propos du Réseau communautaire de santé et de services sociaux
Créé en 2000, le Réseau communautaire de santé et de services sociaux a pour mission de soutenir les efforts des communautés d'expression anglaise du Québec afin de corriger les inégalités en matière de santé, de promouvoir leur vitalité et d'améliorer l'accès aux services. Visitez le site Web du Réseau plus de détails.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/21/c0049.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 15 février 2022