MONTRÉAL, le 2 nov. 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, M. Pierre Fitzgibbon, et le ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse, ministre responsable de la région de l'Outaouais et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, M. Mathieu Lacombe, sont heureux de dévoiler les récipiendaires des Prix du Québec 2022.

Ces prix prestigieux représentent la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec en culture et en science. Ils soulignent le parcours exceptionnel de personnes qui contribuent à l'essor de leur domaine d'activité, repoussent les limites de la connaissance et font rayonner le Québec à l'échelle nationale et internationale.

Les récipiendaires des prix scientifiques 2022 sont :

  • M. Michel Chrétien, prix Armand-Frappier - Développement d'une institution de recherche ou administration et promotion de la recherche;
  • M. Gérard Duhaime, prix Léon-Gérin - Sciences humaines et sociales;
  • M. Michel Gauthier, prix Lionel-Boulet - Recherche et développement en milieu industriel;
  • Mme Marie-Thérèse Chicha, prix Marie-Andrée-Bertrand - Innovation sociale;
  • M. Roberto Morandotti, prix Marie-Victorin - Sciences naturelles et génie;
  • M. Yves De Koninck, prix Wilder-Penfield - Recherche biomédicale;
  • M. Bertrand Routy, prix Relève scientifique - Toutes les disciplines scientifiques.

Cette année, les finalistes du prix Relève scientifique sont :

  • Mme Julie Hlavacek-Larrondo;
  • M. Nicolas Berthelot.

Les récipiendaires des prix culturels 2022 sont :

  • Mme Mireille Dansereau, prix Albert-Tessier - Cinéma;
  • M. Michel Rabagliati, prix Athanase-David - Littérature;
  • Mme Madeleine Careau, prix Denise-Filiatrault - Arts de la scène;
  • M. Charles Richard-Hamelin, prix Denise-Pelletier - Arts d'interprétation;
  • M. Alain Fournier, prix Ernest-Cormier - Aménagement du territoire, architecture et design;
  • M. Louis Mercier, prix Georges-Émile-Lapalme - Langue française;
  • Mme Lucie K. Morisset, prix Gérard-Morisset - Patrimoine;
  • M. Alain Saulnier, prix Guy-Mauffette - Radio, télévision, presse écrite et médias numériques;
  • Mme Barbara Steinman, prix Paul-Émile-Borduas - Arts visuels, métiers d'art et arts numériques.

La cérémonie de remise des prix aura lieu à 16 h le 30 novembre 2022, au Palais Montcalm. En plus de l'hommage qui leur sera rendu, les récipiendaires recevront une bourse de 30 000 $, à l'exception de la personne lauréate du prix Relève scientifique, qui se verra remettre 10 000 $. Ils obtiendront également une médaille en argent gravée à leur nom et créée par une joaillière québécoise, un parchemin calligraphié et signé par le premier ministre et le ministre responsable ainsi qu'une épinglette en argent plaqué or.

Citations :

« Au Québec, on a la chance d'avoir des équipes de recherche déterminées et ambitieuses qui sont reconnues à travers le monde. Aujourd'hui, c'est le temps de souligner le travail remarquable des personnes lauréates des Prix du Québec 2022. En plus de faire évoluer notre société, elles sont un modèle de réussite et de persévérance pour la relève scientifique. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Les Prix du Québec sont décernés à des femmes et à des hommes dont le parcours est exceptionnel et qui, par leur réalisation et leur carrière, jouent un rôle significatif dans la construction de notre identité collective et le rayonnement de la culture québécoise sur les scènes nationale et internationale. Ces Québécoises et ces Québécois sont une véritable source d'inspiration. Je tiens à féliciter les récipiendaires des Prix du Québec culturels, qui suscitent toute notre admiration et notre fierté! »

Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse, ministre responsable de la région de l'Outaouais et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue

Faits saillants :

  • L'année 2022 marque le centième anniversaire de la Loi pour encourager la production d'œuvres littéraires ou scientifiques, à l'origine des Prix du Québec.
  • Afin de refléter la richesse et l'essor de l'activité culturelle et scientifique dans la société québécoise, le gouvernement a créé en 1977 les Prix du Québec dans la forme que nous leur connaissons désormais. Depuis lors, 259 prix culturels et 190 prix scientifiques ont été remis à des hommes et à des femmes d'exception en reconnaissance de leur carrière admirable.
  • L'appel de candidatures des Prix du Québec 2023 aura lieu du 13 janvier au 13 mars prochains. Lors de cette nouvelle édition, le prix René-Levesque s'ajoutera aux distinctions offertes. Il sera attribué à une personne pour sa contribution remarquable au domaine du journalisme.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur les Prix du Québec et découvrir les portraits des récipiendaires, consultez le www.quebec.ca/prixduquebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Suivez les Prix du Québec dans les médias sociaux : 
#PrixduQuébec

Annexe - Biographies des récipiendaires des Prix du Québec 2022

Prix scientifiques

Prix Armand-Frappier
Michel Chrétien

 Pour Michel Chrétien, la recherche est aussi bien la quête de la découverte qu'une profession à promouvoir. En 1967, il a formulé la théorie des prohormones et découvert l'endorphine, propulsant ainsi le Québec comme chef de file en neuro-endocrinologie et en métabolisme. Sous sa gouverne, l'Institut de recherches cliniques de Montréal s'est agrandi et a prospéré par l'embauche de nombreux chercheurs, dont plusieurs femmes. Le Dr Chrétien défend avec ferveur la liberté académique et le financement de la recherche. Son influence s'étend sur plusieurs continents.

Prix Léon-Gérin
Gérard Duhaime

Sociologue économique, Gérard Duhaime collige et décortique les données statistiques du Nord circumpolaire. Sa quête : s'attaquer aux inégalités sociales. Les principes de solidarité dictent que les citoyens du Nord ne devraient pas payer le lait deux fois plus cher que dans le reste du pays. Grâce aux travaux de ce titulaire d'une chaire de recherche du Canada, des programmes de réduction du coût de la vie permettent, notamment, de rétablir un peu l'équilibre. Portrait d'un justicier social.

Prix Lionel-Boulet
Michel Gauthier

Michel Gauthier est un acteur incontournable de la recherche sur les batteries au lithium. Sa carrière a généré d'importantes retombées économiques au Québec, dont l'implantation de l'usine de batteries Blue Solutions, à Boucherville, et de l'usine de phosphate de fer de Johnson Matthey, à Candiac. Il travaille actuellement au démarrage d'une autre entreprise, Ignis Lithium, qui misera sur un nouveau procédé de fabrication du phosphate de fer comme matériau de batterie.

Prix Marie-Andrée-Bertrand
Marie-Thérèse Chicha

Professeure titulaire à l'École de relations industrielles de la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal, Marie-Thérèse Chicha a joué un rôle déterminant dans la transformation des conditions de vie des femmes au Québec et dans plusieurs pays. Cette économiste de formation s'est donné comme mandat de remédier aux inégalités vécues par les membres de groupes historiquement désavantagés sur le marché du travail. Elle a notamment apporté une importante contribution à la mise en place de politiques d'équité salariale. 

Prix Marie-Victorin
Roberto Morandotti

Physicien et professeur au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l'INRS, Roberto Morandotti est l'un des chercheurs spécialisés dans la photonique non linéaire et intégrée les plus novateurs et influents. Les travaux de ce titulaire d'une chaire de recherche du Canada sont à l'origine de percées scientifiques majeures qui permettent de repousser les limites des technologies actuelles, en médecine et en télécommunications. Ils jouent notamment un rôle important dans l'ordinateur quantique tant convoité par la communauté scientifique et l'Internet du futur.

Prix Wilder-Penfield
Yves De Koninck

Yves De Koninck a mis en évidence un mécanisme responsable de la douleur chronique, ouvrant la porte au développement de médicaments pour mieux la gérer. Ce neurobiologiste adepte de transdisciplinarité cumule les mandats de direction, notamment au CIUSSS de la Capitale-Nationale et au Centre de recherche CERVO. Titulaire d'une chaire de recherche du Canada, le prolifique professeur de l'Université Laval a contribué à fonder le programme de formation en recherche neurophysique, le Centre de neurophotonique et l'initiative Sentinelle Nord. De quoi titiller les neurones!

Prix Relève scientifique
Bertrand Routy

Jeune chercheur au Centre de recherche du CHUM et professeur en hémato-oncologie à l'Université de Montréal, le Dr Bertrand Routy révolutionne le domaine de l'immuno-oncologie. Dès son doctorat, il réalise que les microorganismes de l'intestin peuvent prédire le succès de certains types d'immunothérapie contre certains cancers. Cette découverte inattendue bonifie rapidement les soins aux personnes atteintes. L'étude du microbiote permet d'anticiper l'efficacité d'un traitement, mais aussi de l'améliorer, notamment par l'ingestion de probiotiques. Le Dr Routy ouvre ainsi de nouvelles avenues pour combattre le cancer et d'autres maladies.

Finalistes du prix Relève scientifique

Julie Hlavacek-Larrondo

Professeure agrégée de physique à l'Université de Montréal et directrice de la Société canadienne d'astronomie, Julie Hlavacek-Larrondo est une spécialiste renommée des trous noirs. Cette titulaire de la Chaire de recherche du Canada en astrophysique participe de manière innovante à l'étude de l'univers fascinant des trous noirs. Elle explore leur rôle dans la formation et l'évolution des galaxies. Elle a également cofondé l'initiative « Parité sciences », qui vise à accroître significativement le taux d'inscription des femmes dans les programmes de baccalauréat en sciences.

Nicolas Berthelot

Nicolas Berthelot est psychologue, professeur en sciences infirmières à l'Université du Québec à Trois-Rivières et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les traumas développementaux. Ses travaux sont à l'origine de percées majeures pour comprendre les mécanismes de transmission intergénérationnelle de la maltraitance envers les enfants. Véritable agent de changement social au Québec, il a développé le programme novateur STEP, lequel vise à soutenir la transition des femmes enceintes victimes de maltraitance vers la parentalité et leur engagement dans celle-ci.

Prix culturels

Prix Albert-Tessier
Mireille Dansereau

Déterminée et audacieuse, Mireille Dansereau a ouvert la voie à des générations de réalisatrices, en leur offrant comme modèles des œuvres authentiques, pertinentes et singulières. Possédant une habileté rare à fusionner avec subtilité le documentaire et la fiction, cette pionnière explore dans ses films les enjeux intimes comme sociaux. La cinéaste féministe est la première Québécoise à avoir réalisé un long métrage de fiction avec La vie rêvée (1972).

Prix Athanase-David
Michel Rabagliati

Michel Rabagliati a contribué de manière magistrale au renouveau de la bande dessinée québécoise et à son essor. Dans sa série Paul, ce créateur sensible et doté d'un humour exquis raconte, par le parcours de vie d'un homme ordinaire, le Québec et sa métropole. À ce jour, près de 500 000 exemplaires de ses bandes dessinées ont été vendus dans la francophonie. Son œuvre est traduite dans plusieurs langues. Il est le premier auteur de bandes dessinées à remporter le prix Athanase-David.

Prix Denise-Filiatrault
Madeleine Careau

À la tête de l'Orchestre symphonique de Montréal depuis plus de 20 ans, Madeleine Careau a suivi au fil des 5 dernières décennies un parcours professionnel aussi brillant que rempli. Modèle de ténacité et de dynamisme, celle qui a propulsé l'ensemble musical vers de plus hauts sommets a contribué à plusieurs réalisations marquantes, dont la création de l'ADISQ et de la Maison symphonique, ainsi que la mise sur pied de la Fondation de l'OSM.

Prix Denise-Pelletier
Charles Richard-Hamelin

À 33 ans, Charles Richard-Hamelin poursuit une carrière déjà riche en succès. Récompensé de la médaille d'argent au prestigieux Concours international de piano Frédéric-Chopin en 2015, une première pour un Québécois, le pianiste a donné plus de 400 concerts partout dans le monde, dont plus de 150 au Québec, et a enregistré une dizaine d'albums. Il est le plus jeune lauréat de l'histoire des Prix du Québec culturels.

Prix Ernest-Cormier
Alain Fournier

Au fil de sa carrière, qu'il poursuit depuis 47 ans, Alain Fournier a développé des collaborations précieuses avec les communautés inuites et des Premières Nations en vue d'améliorer leur milieu de vie par la conception d'un environnement bâti de qualité, reflétant leur vision du monde. Les réalisations de ce créateur engagé, qui portent toutes une signature à forte résonance symbolique, constituent de véritables modèles pour les projets architecturaux déployés en territoires autochtones et rayonnent dans l'ensemble des régions nordiques.

Prix Georges-Émile-Lapalme
Louis Mercier

Au cours des 4 dernières décennies, Louis Mercier a contribué à la mise en valeur et au rayonnement du français tel qu'il est parlé au Québec. Le professeur et chercheur en linguistique, qui s'est particulièrement intéressé au traitement des noms d'espèces naturelles dans les dictionnaires du français, a collaboré à des ouvrages novateurs, dont l'Index lexicologique québécois et Usito. Il travaille actuellement à un dictionnaire historique numérique des noms français des oiseaux du monde.

Prix Gérard-Morisset
Lucie K. Morisset

Lucie K. Morisset œuvre depuis plus de 30 ans à la reconnaissance et à la préservation du paysage construit de plusieurs villes et régions du Québec. Professeure et chercheuse, cette historienne de l'architecture et de l'urbanisme se distingue grâce à son approche à la fois historique, théorique et pratique, liant l'expertise scientifique à l'expérience des résidents, des résidentes et des propriétaires d'immeubles patrimoniaux. Arvida, ville industrielle planifiée, construite de 1926 à 1948, occupe une place de choix dans ses travaux.

Prix Guy-Mauffette
Alain Saulnier

Durant les 40 dernières années, Alain Saulnier a contribué à l'avancement du journalisme à la radio et à la télévision. Promoteur du journalisme d'enquête et de l'information internationale, cet ancien directeur des services français de l'information de Radio-Canada est notamment le maître d'œuvre des émissions Enquête et Une heure sur terre. Il a également enseigné à l'Université de Montréal et, récemment, publié Les Barbares numériques. Il est à l'origine du premier guide de déontologie journalistique au Québec. 

Prix Paul-Émile-Borduas
Barbara Steinman

Pionnière au Québec de l'intégration de la vidéo et du multimédia au champ des arts visuels, Barbara Steinman marque de son empreinte unique la culture québécoise depuis plus de 40 ans. Dans ses installations, l'artiste déploie une expérience sensorielle aux multiples possibilités d'interprétations, révélant sa brillante inventivité. Ses œuvres à la fois audacieuses et d'un grand raffinement ont été présentées dans une trentaine d'expositions personnelles et plus de 115 expositions collectives, et ce, tant au Québec et au Canada qu'à l'international.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2022/02/c7381.html

Dernière mise à jour : 3 novembre 2022