Montréal,  le 18 mars 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec confirme la construction de cinq nouvelles stations de la ligne bleue du métro dans l'est de Montréal. Il annonce également une subvention de 1,12 G$ versée à la Société de transport de Montréal (STM) pour poursuivre la planification du projet et financer les programmes de maintien d'actifs et d'accessibilité universelle du métro. C'est la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, qui en a fait l'annonce aujourd'hui, accompagnée du ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, l'honorable Pablo Rodriguez, de la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, et du président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM), M. Éric Alan Caldwell.

Le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal, au coût de 6,4 G$, sera livré en 2029. La majeure partie de ce montant est assumé par le gouvernement du Québec, et 1,3 G$ provient du gouvernement fédéral. Les cinq nouvelles stations de métro se trouvent dans l'axe de la rue Jean-Talon, aux intersections avec les boulevards Pie-IX, Viau, Lacordaire, et Langelier, et à la hauteur de la rue Bélanger, de part et d'autre de l'autoroute 25, pour la station terminale à Anjou.  Le prolongement de la ligne bleue a fait l'objet d'une réflexion stratégique par un groupe d'action lancé conjointement par le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. au printemps dernier. Le projet de référence a été optimisé afin de mieux desservir l'est de Montréal en transport en commun et intégrer efficacement les infrastructures dans le tissu urbain. Parmi les améliorations apportées, notons :

  • la localisation d'un édicule secondaire au terminal Anjou, à l'est de l'autoroute 25, ce qui permettra à tout un secteur d'avoir accès à la ligne bleue, désenclavant ainsi tout un quartier;
  • le maintien de plusieurs commerces de proximité à Anjou en relocalisant plusieurs infrastructures de la station terminale;
  • le retrait du stationnement incitatif à la station d'Anjou;
  • le maintien en activité du centre commercial à l'intersection de la rue Jean-Talon et du boulevard Pie-IX;
  • l'interconnexion avec le REM de l'Est.

La STM est par le fait même autorisée à lancer l'avis de sélection pour la qualification des entreprises en vue de l'attribution du contrat relatif à la construction du tunnel principal de la future ligne bleue.

Citations

« La ligne bleue se rendra à Anjou. Le projet a été bonifié pour désenclaver une population complète qui aura dorénavant accès à un système de transport collectif digne de ce nom. Ce prolongement est possible grâce à la collaboration de nombreux acteurs qui, comme moi, croient en l'importance d'un transport collectif qui réponde aux besoins des citoyens. Avec cette annonce, notre gouvernement réitère son engagement à améliorer la mobilité dans la région métropolitaine et à revitaliser l'Est de Montréal. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« L'annonce d'aujourd'hui illustre que notre gouvernement investit des sommes considérables dans le développement du transport collectif, dans l'accessibilité universelle et dans le maintien des infrastructures de transport. En outre, le versement de plus d'un milliard comptant à la STM permet de limiter l'endettement municipal et, ainsi, de dégager des marges de manœuvre pour d'autres investissements prioritaires pour le gouvernement et la Ville, comme l'électrification des transports. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Notre administration a toujours fait de la mobilité une priorité et nous avons travaillé sans relâche pour faire du prolongement de la ligne bleue une réalité. Nous sommes particulièrement fiers de la collaboration exemplaire avec le gouvernement du Québec, l'ARTM et la STM, qui a mené au succès du projet. Pour assurer la bonne intégration des stations et le développement économique de l'Est de Montréal, notre administration développera des milieux de vie complets, avec 13 000 nouvelles unités d'habitation qui viendront dynamiser le secteur et les artères commerciales. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

« L'annonce du prolongement de la ligne bleue est une excellente nouvelle pour la STM, ses clients et les citoyens de l'Est de la ville. Les experts de la STM travailleront sur la conception de cinq nouvelles stations au réseau du métro de Montréal qui offriront des connexions avec d'autres modes de transport structurants comme le SRB Pie-IX et le REM de l'Est, et qui transformeront le portrait de la mobilité durable pour les Montréalais dans la lutte aux changements climatiques. »

Éric Alan Caldwell, président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal

« Le transport collectif, on le sait, est un outil efficace pour lutter contre les changements climatiques. Mais c'est aussi une façon concrète d'améliorer de façon importante la qualité de vie de nos concitoyens. C'est pour ça qu'on est fiers de répondre présent et de confirmer notre contribution financière de 1,3 G$. »

L'honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec

Faits saillants

  • Le prolongement de la ligne bleue est financé conjointement par les gouvernements du Québec et du Canada. La responsabilité de la mise en œuvre du projet a été déléguée à la Société de transport de Montréal.
  • Le gouvernement du Québec a déjà approuvé la réalisation de certains travaux, tels que ceux liés au réseau technique urbain et à la construction d'un tunnel piétonnier reliant le SRB Pie-IX à la future station de métro à l'intersection de la rue Jean-Talon et du boulevard Pie-IX.
  • En plus d'être un projet ciblé par la Déclaration conjointe du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal pour revitaliser l'Est de Montréal Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal est visé par la Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure adoptée par le gouvernement du Québec en décembre dernier.
  • La subvention de 1,12 G$ à la STM se détaille comme suit :
    • 577 M$ pour la poursuite de la planification du projet de la ligne bleue;
    • 443 M$ pour les programmes de maintien d'actifs du métro;
    • 100 M$ pour le programme d'accessibilité universelle du métro.

Liens connexes

Rapport du groupe d'action sur le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Page Web du projet sur le site de la STM - Prolongement ligne bleue Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Présentation faite à l'occasion de la séance d'information technique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Suivez-nous sur Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Facebook Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2022/18/c8666.html

Dernière mise à jour : 18 mars 2022