SHAWINIGAN, QC, le 17 sept. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce qu'une contribution financière de 829 448 $ est accordée au Comité sectoriel de main-d'œuvre des industries des portes et fenêtres, du meuble et des armoires de cuisine pour la mise en place d'un projet de formation en alternance travail-études destinée à 36 personnes présentant un trouble du spectre de l'autisme (TSA).

Pour réaliser leur formation, les participants intégreront 19 entreprises des régions de la Mauricie et de la Chaudière-Appalaches. D'une durée de trois ans, la formation privilégie les stages en entreprise et permettra aux participants d'obtenir un diplôme d'études professionnelles (DEP) en opération d'équipements de production dans le secteur d'activité des meubles et produits connexes. Les participants pourront, par la suite, exercer le métier d'opératrice ou d'opérateur de machines à travailler le bois. Le programme se fera en alternance travail-études à raison de 460 heures dans l'établissement d'enseignement et de 450 heures de stage en entreprise.

L'aide financière consentie s'inscrit dans le cadre du Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail (COUD) issu du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre (FDRCMO).

Citations :

« Depuis le début de mon mandat, je m'emploie à valoriser l'apport dans le marché du travail de personnes qui ont besoin d'un coup de pouce pour participer activement à la société. Le Québec dispose de nombreux talents issus de bassins de main-d'œuvre qui sont encore trop souvent sous-représentés sur le marché du travail. En 2021, c'est inadmissible. Ce projet, qui vise l'intégration en emploi de personnes vivant avec un trouble du spectre de l'autisme, démontre hors de tout doute que chaque personne qui bénéficie d'une formation et d'un accompagnement peut réaliser son plein potentiel et contribuer à enrayer la pénurie de main-d'œuvre qui afflige tous les secteurs d'activité. Dans le contexte actuel, c'est précieux tant pour les personnes elles-mêmes que pour les employeurs qui peinent à recruter et à retenir leurs employés. Je salue cette initiative qui contribue également à combattre des préjugés au profit de la vitalité économique et sociale du Québec. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Des dizaines de personnes vivant avec un trouble du spectre de l'autisme dans mon comté seront heureuses de suivre cette formation de 900 heures qui est offerte par les centres de services scolaires du Chemin-du-Roy et de l'Énergie. Ce seront des employés fiables et minutieux. Merci aux employeurs qui participent à ce très beau projet d'intégration sociale. »

Mme Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette-Saint-Maurice

Faits saillants :

  • Le Programme COUD connaît un succès important. Le taux de diplomation des participants est de 85 %. De plus, le taux de maintien en emploi après trois mois est de 91 %.
  • Les perspectives d'emploi pour 2019-2023 sont bonnes pour la profession d'opératrice ou d'opérateur de machines à travailler le bois. D'ailleurs, 3 000 personnes étaient déjà en emploi dans cette profession en 2018. Aussi, la croissance annuelle moyenne attendue pour 2019-2023 pour le secteur des meubles et produits connexes se situe entre 1 % et 2 %.
  • La Commission des partenaires du marché du travail est une instance de concertation nationale réunissant les dirigeants qui représentent les entreprises, la main-d'œuvre, les organismes communautaires actifs dans le domaine de l'employabilité, le milieu de l'enseignement et les ministères à vocation économique et sociale.
  • Ce projet répond à l'un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, soit de développer des approches innovantes et de favoriser l'adéquation entre la formation, les compétences et l'emploi, en plus d'accroître l'insertion en emploi des personnes éloignées du marché du travail.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, suivez-le sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec 
twitter.com/Gouv_MTESS 
linkedin.com/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2021/17/c3399.html

Dernière mise à jour : 17 septembre 2021