Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer

QUÉBEC, le 6 mai 2022 /CNW Telbec/ - Après plusieurs mois de négociations, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce que le Québec peut enfin profiter des sommes disponibles dans le Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer (FCIPMF) et appuyer ainsi notre secteur des pêches et de l'aquaculture dans la promotion des produits d'ici.

Rappelons que le Fonds canadien mis en place en 2018 est doté d'une enveloppe totale de 42,8 M$. Il a pour objectif de favoriser divers projets, notamment des initiatives liées à l'écocertification, à la traçabilité de nos poissons et fruits de mer et à l'accès aux différents marchés d'exportation notamment au Canada. À l'époque, le gouvernement fédéral avait fait l'annonce de cette entente multilatérale à coût partagé, sans le Québec, alors que nous demandions que notre gouvernement puisse faire lui-même les paiements aux entreprises d'ici. 

L'adhésion du Québec à l'Entente-cadre est une bonne nouvelle pour nos entreprises de pêches et d'aquaculture. Elle permettra de les soutenir dans la réalisation de projets d'ampleur en encourageant les partenariats avec d'autres provinces.

RENOUVELLEMENT DE L'AIDE FINANCIÈRE POUR LE BON GOÛT FRAIS DES ÎLES-DE-LA-MADELEINE

De plus, le ministre André Lamontagne profite de sa visite aux Îles-de-la-Madeleine pour annoncer le renouvellement jusqu'en 2025 de l'aide financière accordée à l'organisme Le Bon goût frais des Îles-de-la-Madeleine. L'aide se chiffre à 30 000 $ par année pour un total de 90 000 $ et permet à l'organisme d'accompagner les producteurs et transformateurs des Îles-de-la-Madeleine dans la promotion et la commercialisation de leurs produits, principalement sur les marchés local et québécois. 

L'organisme est également un interlocuteur et un collaborateur privilégié du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation pour soutenir les orientations gouvernementales et appuyer les initiatives de l'industrie en matière de promotion régionale des produits bioalimentaires.

SUCCÈS DU PROGRAMME DE SOUTIEN À L'ACHAT D'UNE PREMIÈRE ENTREPRISE DE PÊCHE COMMERCIALE

Le Programme de soutien à l'achat d'une première entreprise de pêche commerciale a été un succès en 2021-2022. En effet, 16 nouveaux pêcheurs ont pu bénéficier de ce programme pour leur première saison en tant que capitaines. L'aide financière qu'ils ont reçue totalise 775 000 $. Rappelons que ce programme a pour objectif de permettre à la relève de faire face à la hausse de la valeur des entreprises et d'augmenter l'âge limite pour pouvoir bénéficier d'une aide financière. Le programme comprend deux volets : une attribution de 25 000 $ à tout nouveau pêcheur qui s'établit dans le secteur de la capture et une aide de 25 000 $ additionnelle aux jeunes de moins de 45 ans qui s'établissent dans ce même secteur afin d'attirer la relève.

Citations

« Le gouvernement du Canada est heureux que le Québec se joigne au Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer. Grâce à cette entente, les organisations admissibles de l'industrie du poisson et des fruits de mer du Québec peuvent maintenant avoir accès à des fonds pour promouvoir le poisson de classe mondiale et les fruits de mer durables du Canada partout dans le monde. Ensemble, nous pouvons faire croître les secteurs canadiens durables des produits de la mer grâce à des investissements stratégiques qui aideront l'industrie à accéder à de nouveaux marchés. »

L'honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« L'intégration du Québec au Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer, et ce, aux conditions négociées par le Québec, est enfin chose faite. Ce dossier était une priorité pour moi et notre gouvernement, puisque cette intégration viendra soutenir concrètement les efforts de notre industrie des pêches et de l'aquaculture. Les sommes disponibles contribueront à la promotion de produits d'ici, qui sont de qualité exceptionnelle. C'est dans le même ordre d'idées que nous avons également renouvelé l'aide financière accordée à l'organisme Le Bon Goût frais des Îles-de-la-Madeleine, puisque sa mission est en adéquation avec notre Politique bioalimentaire et notre vision de l'autonomie alimentaire. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« La demande mondiale de poissons et de fruits de mer de qualité élevée, et provenant de sources durables, augmente à un rythme incroyable. Je suis sincèrement convaincue que le Québec est très bien placé pour tirer parti de cette croissance. Nous avons une main-d'œuvre hautement qualifiée, une industrie innovatrice et bien réglementée, et des produits sollicités et réputés dans le monde entier pour leur qualité, leur valeur, leur variété, et leur durabilité exceptionnelles. »

L'honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national

Faits saillants

  • Le Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer est un programme d'investissement pancanadien qui nécessite une collaboration fédérale, provinciale et territoriale avec les provinces et territoires participants.
  • Il s'agit d'un programme à frais partagés. Le gouvernement fédéral financera jusqu'à 70 % de chaque projet, et jusqu'à 30 % sera financé par les provinces ou les territoires.

Le Bon goût frais des Îles-de-la-Madeleine

  • L'organisme a amorcé ses activités en 1993. Les transformateurs de produits marins sont associés à cette initiative depuis 1998, alors que les entreprises maricoles font partie de l'organisme depuis 2003.
  • Il compte 36 membres producteurs et transformateurs : 27 viennent du secteur agricole et 9, du secteur de la transformation des produits marins et de l'aquaculture. À eux s'ajoutent 18 membres restaurateurs et 17 détaillants collaborateurs.
  • La mission de l'organisme est de constituer le moteur du développement et du rayonnement gastronomique des Îles-de-la-Madeleine grâce :
    • à ses activités de promotion;
    • à l'accompagnement des entreprises membres dans leurs actions de marketing et leurs actions commerciales;
    • à son rôle de leader dans la coordination de la concertation entre les partenaires du secteur bioalimentaire.

Liens connexes 

Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et fruits de mer Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Le Bon goût frais des Îles-de-la-Madeleine Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Soutien à l'achat d'une première entreprise de pêche commerciale Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

https://www.facebook.com/mapaquebec/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
https://twitter.com/mapaquebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
https://www.instagram.com/mapaquebec/ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
https://ca.linkedin.com/company/ministere-agriculture-pecheries-alimentation-quebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
https://www.youtube.com/user/mapaquebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/06/c4621.html

Dernière mise à jour : 6 mai 2022