QUÉBEC, le 15 juin 2021 /CNW Telbec/ - En réponse aux recommandations formulées par la Commission spéciale sur l'exploitation sexuelle des mineurs, la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, et le ministre de la Justice et procureur général du Québec, M. Simon Jolin-Barrette, annoncent près de 100 M$ sur cinq ans pour soutenir et intensifier les efforts déployés par la Sûreté du Québec et les corps de police du Québec pour détecter et réprimer l'exploitation sexuelle des mineurs et traduire ses auteurs en justice.

Les représentants de la Sûreté du Québec, du Service de police des villes de Montréal, de Québec, de Laval et de Gatineau et du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ont également pris part à cette importante annonce.

Pour parvenir à réprimer ce phénomène très préoccupant, le gouvernement agit sur trois fronts. Il renforce la capacité d'action de l'équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EIPL), crée la première escouade virtuelle au Québec pour contrer la pornographie juvénile et accroît les ressources du DPCP pour soutenir les équipes policières d'enquête. Ces initiatives seront déployées graduellement à compter du 1er octobre prochain.

Renforcement de la capacité d'action de l'EILP
Créée en 2017, l'EILP est une structure d'enquête unifiée au sein de laquelle les organisations policières travaillent de façon concertée afin de lutter contre les réseaux de proxénétisme, la traite de personnes et la prostitution juvénile, à des fins d'exploitation sexuelle. Les interventions s'effectuent à l'échelle régionale, provinciale et internationale. Un montant de 79,2 M$ lui est attribué pour augmenter ses capacités et son efficience, ce qui contribuera, notamment, à neutraliser davantage de proxénètes.

Création de la première escouade virtuelle pour contrer la pornographie juvénile au Québec
Étant donné la hausse marquée de signalements et la forte croissance des crimes de cet ordre, associées notamment à Internet, aux médias sociaux ainsi qu'à l'avènement du Web clandestin, 12,6 M$ sont versés pour la création de l'équipe intégrée de lutte contre la pornographie juvénile (EILP-J). Il s'agira de la première équipe intégrée d'enquêtes virtuelles au Québec. L'EILP-J se consacrera entièrement à la détection des producteurs et des distributeurs de pornographie juvénile.

Ainsi, il sera possible d'intensifier les activités de détection pour mettre fin aux situations d'exploitation vécues par des enfants.

Bonification des ressources du DPCP
Près de 8,1 M$ sont confiés au DPCP. Il pourra ainsi embaucher des ressources additionnelles et assurer une coordination nationale des procureurs qui seront appelés à conseiller et à soutenir les enquêteurs de l'EIPL et de l'EIPL-J. Les nouveaux investissements permettront également au DPCP de répondre adéquatement à l'augmentation du volume de dossiers judiciaires qui est appréhendée à la suite de la bonification des activités policières en matière d'exploitation sexuelle des mineurs dans toutes les régions du Québec.

Citations :

« L'exploitation sexuelle des mineurs est un phénomène intolérable. Je suis ministre de la Sécurité publique et, surtout, je suis une mère. Je n'accepterai jamais que la sécurité et le bien-être de nos enfants soient compromis par des personnes qui encouragent ce fléau, qui y participent ou qui en tirent parti. Ceux qui cautionnent de tels actes ou qui en sont responsables doivent être débusqués et subir les conséquences de leurs gestes. En renforçant la capacité d'action, la coordination et les outils de nos corps policiers, votre gouvernement croit qu'ils pourront sévir efficacement. Mon message est clair : les contrevenants seront traqués et arrêtés. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« La sécurité de nos enfants est primordiale, et nous devons tout faire pour la préserver. La traite de personnes et l'exploitation sexuelle des mineurs sont des crimes abjects et n'ont absolument pas leur place dans notre société. Le gouvernement du Québec est mobilisé et déterminé à y mettre un terme. Nous ne ménagerons aucun effort pour y parvenir. L'annonce d'aujourd'hui en témoigne. Les investissements annoncés permettront une action forte et concertée des corps policiers ainsi que du DPCP auprès des contrevenants et un meilleur accompagnement des personnes victimes à travers le système de justice. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et procureur général du Québec

Faits saillants :

  • La Commission spéciale sur l'exploitation sexuelle des mineurs (CSESM) dépose son rapport en décembre 2020.
  • Geneviève Guilbault reçoit, de la part du premier ministre, le mandat de coordonner la réponse gouvernementale aux 58 recommandations formulées.
  • Le rapport contient cinq thèmes. Le volet de répression des clients abuseurs et du proxénétisme est traité en priorité.

À propos de l'EILP

  • Elle regroupe les efforts des corps de police des villes de Montréal, de Québec, Gatineau, de Laval et de Longueuil.
  • Elle est coordonnée par la Sûreté du Québec.
  • Elle est composée de près de 100 ressources des milieux policiers.
  • L'EILP renouvelée pourra compter sur des équipes de soutien opérationnel et de concertation.

À propos de l'EILP-J

  • Elle regroupe les efforts de 17 ressources provenant des corps de police des villes de Montréal, de Québec, de Gatineau, de Laval et de Longueuil.
  • Elle est aussi coordonnée par la Sûreté du Québec.
  • Elle pourra compter sur des équipes de soutien technologique.

À propos du DPCP

  • Il comptera dix ressources supplémentaires (neuf procureurs et un technicien juridique), qui permettront d'assurer une coordination provinciale des dossiers au sein des équipes spécialisées.
  • Il fournit des conseils juridiques en cours d'enquête et une formation spécialisée aux équipes de l'EILP-J.

Liens connexes :

Ministère de la Sécurité publique 
Ministère de la Justice du Québec
Directeur des poursuites criminelles et pénales
Sûreté du Québec
Service de police de la Ville de Montréal
Service de police de la Ville de Québec
Service de police de la Ville de Gatineau
Service de police de la Ville de Laval
Service de police de l'agglomération de Longueuil

https://www.facebook.com/securitepublique/
https://twitter.com/secpubliqueqc

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/15/c5499.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 15 juin 2021