QUÉBEC, le 13 juin 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, présente aujourd'hui la Stratégie globale de déploiement de 1000 défibrillateurs externes automatisés (DEA) pour la population québécoise. Cette stratégie découle des engagements annoncés dans le cadre du Plan santé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

La stratégie est constituée de deux volets, dont le premier est le déploiement de 1000 DEA sur tout le territoire, et ce, en deux phases. Dans un premier temps, ce sont 100 défibrillateurs qui seront installés dans les guichets automatiques des institutions financières Desjardins et Banque Nationale. Ces lieux ont été choisis en raison de leur facilité d'accès et de leur répartition régionale, en vue de sauver des vies. En fonction des résultats de cette première phase, 900 autres DEA seront déployés afin d'assurer une couverture efficace et optimale.

Le deuxième volet de la stratégie concerne la mise en place d'un registre national des DEA sur le territoire québécois, en partenariat avec la Fondation Jacques-de Champlain, qui a développé ce registre. Celui-ci permet de situer, à l'aide de la géolocalisation, les DEA les plus près. Par exemple, lors d'un appel d'urgence, le centre de communication santé pourrait fournir cette information à la personne qui appelle. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) s'engage à contribuer au financement de la Fondation pour le déploiement provincial et la mise à jour du registre.

Finalement, pour garantir un accès universel à toute la population québécoise, le ministre de la Santé et des Services sociaux considère comme primordiale l'adoption d'une loi spécifique sur l'accès public à la défibrillation sur l'ensemble du territoire. Cette loi inclurait notamment les lieux qui devraient disposer d'un DEA, le rôle et les responsabilités de ces lieux, ainsi que l'enregistrement des DEA au registre national.

Citations :

« Avec environ 10 000 personnes victimes d'un arrêt cardiorespiratoire chaque année au Québec, nous devons nous doter d'une telle stratégie. L'application rapide des manœuvres de premiers secours peut tripler les chances de survie d'une victime et nous permettre de sauver 200 personnes supplémentaires annuellement. Je remercie nos partenaires, soit la Fondation Jacques-de Champlain, de même que Desjardins et Banque Nationale, pour leur précieuse collaboration à cette étape-ci de la démarche. J'invite d'ailleurs dès maintenant tous les Québécois à télécharger sur leur téléphone intelligent l'application DEA-Québec de la Fondation Jacques-de Champlain. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Nous accueillons avec enthousiasme l'engagement du ministre de la Santé et des Services sociaux à améliorer l'accessibilité aux DEA au Québec d'une façon très concrète. Un DEA peut être utilisé par tout citoyen, avec ou sans formation préalable, pour venir au secours d'une victime. Notre registre, lié à l'application DEA-Québec, constitue un outil indispensable pour permettre de localiser rapidement le DEA le plus proche. Rappelons que l'intervention citoyenne à l'aide d'un DEA et des manœuvres de réanimation pratiquées dans les premières minutes suivant un arrêt cardiorespiratoire et avant l'arrivée des services préhospitaliers d'urgence est le déterminant le plus important dans la survie d'une personne. Depuis plusieurs années, la Fondation Jacques-de Champlain milite pour l'adoption d'une loi sur l'accès public à la défibrillation à l'instar d'autres provinces canadiennes et pays à travers le monde. Nous sommes heureux que le ministre reconnaisse l'importance de cette démarche. »

Dr François de Champlain, président de la Fondation Jacques-de Champlain, urgentologue et chef d'équipe en traumatologie au Centre universitaire de santé McGill

« Lors d'un arrêt cardiorespiratoire, les premières minutes sont cruciales. On doit pouvoir compter sur un défibrillateur à proximité de soi pour tenter de changer le cours des choses. Les guichets automatiques sont des endroits accessibles, éclairés en tout temps et susceptibles de développer un réflexe bien ancré chez les clients, sinon auprès des utilisateurs de l'application DEA-Québec. Nous sommes heureux de joindre nos efforts à cette initiative clé et de renforcer ainsi le réseau des défibrillateurs disponibles à travers la province. »

Danny Déry, vice-président, Centre conseil Expérience employé, Banque Nationale

« Avec déjà plusieurs défibrillateurs externes automatisés (DEA) dans nos édifices, nous avons constaté à quel point leur utilisation dans les premières minutes d'un arrêt cardiorespiratoire augmente de façon considérable les chances de survie. C'est pour cette raison que Desjardins a répondu favorablement à l'invitation du ministère de la Santé et des Services sociaux et participe à cette phase de déploiement. En augmentant la disponibilité des DEA qui seront accessibles en tout temps à la population dans certains de nos guichets automatiques, nous espérons que plusieurs vies pourront être sauvées. »

Christian Dubeau, vice-président Services immobiliers, Mouvement Desjardins

Faits saillants :

  • 5 121 DEA sont actuellement enregistrés au Québec dans l'application DEA-Québec. Par ailleurs, une nouvelle version de l'application sera disponible à la fin de l'été.
  • Les données démontrent que dans 80 % des arrêts cardiorespiratoires, un DEA pourrait être utile à la survie. Les chances de survie diminuent de 7 à 10 % par minute après un arrêt cardiorespiratoire.
  • Une telle stratégie a fait l'objet de recommandations dans le rapport du Comité national sur les services préhospitaliers d'urgence (rapport Ouellet) et dans les travaux du Comité national de transformation des services préhospitaliers d'urgence.
  • Depuis 2009, la Fondation Jacques-de Champlain Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est un organisme de bienfaisance ayant pour mission l'augmentation du taux de survie des victimes d'un arrêt cardiaque en optimisant l'accès et l'utilisation des défibrillateurs externes automatisés (DEA).

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/13/c8380.html

Dernière mise à jour : 13 juin 2022