QUÉBEC, le 2 déc. 2021 /CNW Telbec/ - À l'approche du centenaire de la naissance de Jean Paul Riopelle, l'un de nos artistes québécois les plus renommés, le premier ministre du Québec, M. François Legault, et la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annoncent un investissement gouvernemental de 20 M$ pour la création de l'Espace Riopelle, un tout nouvel édifice signature dédié à cet artiste au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ).

L'Espace Riopelle, qui sera inauguré en 2025, abritera en permanence la plus grande collection publique d'œuvres de Jean Paul Riopelle au monde. Cet important projet, estimé à près de 143M$, verra le jour grâce à un partenariat unique entre le gouvernement du Québec, le MNBAQ et la Fondation Jean Paul Riopelle.

En effet, aux investissements majeurs du gouvernement du Québec s'ajoute un don exceptionnel de mécènes de la Fondation Jean Paul Riopelle, inégalé dans l'histoire de la philanthropie québécoise, soit 20 M$ pour la construction du bâtiment ainsi que des œuvres de l'artiste évaluées à plus de 100 M$. De cette façon, les quatre familles fondatrices de la Fondation, notamment Michael J. Audain, André Desmarais et France Chrétien Desmarais, Pierre Lassonde et Yseult Riopelle, viennent enrichir substantiellement les collections d'art québécois du MNBAQ.

La Fondation du MNBAQ contribuera quant à elle à hauteur de 2,5 M$ au projet, notamment pour permettre la mise en valeur de l'œuvre phare de la collection Riopelle du MNBAQ, L'Hommage à Rosa Luxemburg, qui trouvera une place de choix dans ce nouveau pavillon.

L'Espace Riopelle mettra à l'honneur de nombreux chefs-d'œuvre de l'artiste québécois reconnu partout dans le monde. Les travaux de construction seront lancés en 2023, année des célébrations entourant le 100e anniversaire de Riopelle. Afin de mettre en lumière cette collection, le MNBAQ érigera sur les plaines d'Abraham, au cœur de son complexe muséal, un nouvel édifice doté d'une signature architecturale unique et répondant aux plus hauts standards. 

Citations 

« La création de l'Espace Riopelle, au Musée national des beaux-arts du Québec, c'est une façon de rendre accessible l'œuvre immense que nous a léguée Jean Paul Riopelle. Le talent de cet artiste marquant du 20e siècle a été applaudi partout dans le monde. Ses œuvres sont le reflet de notre culture, de notre identité. Et notre culture, c'est l'âme de notre peuple. On a le devoir de la protéger, de la transmettre, et de le faire avec une fierté assumée pour que nos enfants et nos petits-enfants puissent à leur tour s'en émerveiller. Soyons fiers de nos artistes! Soyons fiers d'être Québécois! »

François Legault, premier ministre

« Jean Paul Riopelle est certainement l'un de nos artistes qui a fait le plus rayonner notre culture ici et ailleurs. Notre gouvernement souhaitait offrir aux Québécois un espace aussi grandiose que les œuvres d'un des peintres, sculpteurs et graveurs, les plus influents du 20e siècle. Son 100e anniversaire est une occasion unique de lui rendre hommage. Cet espace signature permettra à une nouvelle génération de découvrir l'immensité de son génie. Soyons fiers de nos héros québécois et célébrons-les! »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Un lien unique unit Riopelle au MNBAQ. Le MNBAQ est fier de lui offrir sa maison. Reconnaissant et enthousiaste de ce legs remarquable et sans précédent, qui marquera l'histoire du mécénat au Québec, ce projet viendra façonner de façon significative l'avenir de notre institution. Je peux déjà vous dire que le nouveau bâtiment signature s'intégrera harmonieusement à notre complexe muséal et qu'il investira pleinement son site exceptionnel. Le dialogue entre l'architecture et le parc sera privilégié afin d'offrir aux œuvres de Riopelle un écrin faisant écho à sa source d'inspiration première : la nature. La notion de territoire, indissociable de l'identité québécoise et des œuvres de l'artiste, sera aussi au cœur de cette inspiration. Misant sur la contemplation, ce lieu servira la mission du MNBAQ, en favorisant des dialogues inédits entre l'œuvre de Riopelle et plusieurs artistes de toutes les disciplines. »

Christiane Germain, présidente du conseil d'administration du Musée national des beaux-arts du Québec

« La Fondation Jean Paul Riopelle est très fière de s'associer au Musée national des beaux-arts du Québec afin de réaliser cet important projet qui assurera le rayonnement du legs inestimable de Riopelle pour les générations à venir. L'artiste rêvait depuis longtemps de voir un tel projet se concrétiser et, à l'aube des célébrations de son centenaire, c'est le plus beau cadeau et la plus belle reconnaissance que nous puissions lui faire. Riopelle est sans contredit l'un des artistes les plus marquants de son époque et nous sommes comblés de savoir que la nation québécoise, à travers le MNBAQ, lui dédiera un lieu à la hauteur de son impressionnante contribution à l'histoire de l'art du Québec, du Canada et du monde entier. Nous remercions chaleureusement tous les partenaires impliqués pour leur précieuse collaboration qui permettra bientôt de faire du rêve de Riopelle une réalité. »

Michael J. Audain, O.C., O.B.C., président et cofondateur de la Fondation Jean Paul Riopelle et membre du groupe de mécènes à l'origine de ce don historique

Faits saillants 

  • Au coût de 42,5 M$, la construction de l'Espace Riopelle est financée par le gouvernement du Québec (20 M$), par la Fondation Jean Paul Riopelle (20 M$) et par la Fondation du MNBAQ (2,5 M$).
  • Un concours d'architecture sera tenu, conformément aux exigences gouvernementales. Le bâtiment sera doté d'une signature architecturale respectant les normes de design, de muséologie et de conservation d'un musée national, en plus de s'intégrer harmonieusement au site des plaines d'Abraham. Les détails à ce sujet seront annoncés au cours des prochains mois.
  • En 1956, le MNBAQ a été le premier musée à acquérir une œuvre de Riopelle. Depuis, son engagement envers l'artiste a été constant. Il abrite aujourd'hui la plus importante collection publique d'œuvres de l'artiste, avec 447 éléments -- excluant les œuvres du don annoncé aujourd'hui --, et il lui a consacré de nombreuses expositions et publications au fil du temps.
  • L'histoire d'amour entre Jean Paul Riopelle et le MNBAQ ne date pas d'hier. En effet, l'artiste lui-même rêvait, dès les années 1980, d'installer dans ce qui est aujourd'hui le pavillon Charles-Baillairgé, un espace d'exposition consacré à son œuvre en dialogue avec celle d'autres artistes.

Lien connexe
Ministère de la Culture et des Communications

Ministère de la Culture et des Communications sur les médias sociaux 
@MCCQuebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2021/02/c1860.html

Dernière mise à jour : 2 décembre 2021