QUÉBEC, le 19 avril 2021 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, est heureuse d'annoncer l'attribution d'une somme supplémentaire de 5 millions de dollars pour aider les organismes sportifs locaux et régionaux. Ce montant s'ajoute au plan d'aide de plus de 70 millions de dollars annoncé en octobre dernier pour soutenir les artisans du sport, du loisir et du plein air qui ont été durement touchés par la pandémie de COVID-19.

Cette aide permettra aux organismes sélectionnés de rester opérationnels et de contribuer à la relance de leur sport. Elle doit servir à couvrir les dépenses relatives aux opérations courantes. Plusieurs de ces organismes subissent des difficultés financières, qu'il s'agisse d'organisations, de regroupements, d'associations, de ligues, d'équipes, de clubs ou d'organismes communautaires.

L'attribution de ce montant de 5 millions de dollars est rendue possible grâce à la collaboration de Patrimoine canadien (Sport Canada), qui investit 2,7 millions de dollars, en plus des 2,3 millions accordés par le ministère de l'Éducation. Les fédérations sportives et les unités régionales de loisir et de sport (URLS) seront mises à contribution pour l'analyse et la priorisation des demandes. Les organismes locaux et régionaux (clubs, associations, etc.) pourront faire une demande d'aide en ligne d'ici le 7 mai 2021. Sports-Québec, qui gère l'enveloppe, sera responsable de finaliser les recommandations, en collaboration avec un comité de coordination constitué de membres de Sports-Québec et du Réseau des unités régionales de loisir et de sport (RURLS).

Citations :

« Les organisations de sport jouent un rôle essentiel dans l'adoption et le maintien d'un mode de vie physiquement actif. Le gouvernement fait le choix d'appuyer concrètement ceux qui travaillent avec les familles dans les communautés, pour leur permettre de passer à travers la crise et de continuer d'offrir des occasions à tous de bouger au quotidien. Comme ministre déléguée à l'Éducation, ma priorité est de mettre en place les conditions nécessaires pour que tous les publics, particulièrement les clientèles à risque de diminuer leur participation, incluant les jeunes, les filles et les femmes, les aînés ainsi que les personnes démunies ou handicapées, puissent avoir une vie active adaptée et sécuritaire. Je tiens à remercier les organismes de sport qui continuent de travailler avec résilience, créativité et débrouillardise pendant la pandémie. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« Depuis le début de la pandémie, les unités régionales de loisir et de sport (URLS) sont à l'œuvre pour soutenir et accompagner l'ensemble des organismes du milieu associatif, municipal et scolaire sur le plan local et régional. Nous sommes fiers de collaborer avec les fédérations sportives afin d'offrir cette aide financière aux clubs sportifs et aux associations régionales, qui en ont grandement besoin. Nous remercions le ministère de l'Éducation d'avoir priorisé ce fonds de soutien en collaboration avec Patrimoine canadien. Nous espérons que ce soutien financier permettra aux organismes sportifs de rester opérationnels et qu'il contribuera à leur relance au moment opportun. »

Manon Éthier-Rollin, présidente, Réseau des unités régionales de loisir et de sport du Québec

« Ce programme de soutien aux organisations sportives régionales et locales tombe à point dans un contexte où la crise sanitaire aura eu des répercussions humaines et financières sur notre domaine d'activité. Celui-ci permettra d'aider à la survie de clubs ainsi qu'à leur relance lorsque la situation le permettra. Dès le début de la pandémie, SPORTSQUÉBEC a identifié le soutien aux clubs locaux et régionaux comme une priorité pour la communauté sportive. Ces organisations sont au cœur de la relance graduelle du sport et ce soutien direct leur permettra de tout mettre en œuvre pour que jeunes et moins jeunes puissent reprendre leurs sports préférés. La pandémie aura été une incroyable occasion de cohésion pour notre milieu et ce programme de soutien aux clubs et associations ne fait pas exception. SPORTSQUÉBEC et les fédérations sportives sont fières de collaborer à cette initiative avec le Réseau des unités régionales de loisir et de sport du Québec et nous tenons à remercier le ministère de l'Éducation et Patrimoine canadien pour leur appui aux clubs sportifs locaux et régionaux. »

Julie Gosselin, présidente, SPORTSQUÉBEC

Faits saillants :

Pour se qualifier, un organisme bénéficiaire doit remplir les conditions suivantes : 

  • être un organisme à but non lucratif local ou régional ayant une saine vie démocratique avec, notamment, un conseil d'administration, des règlements généraux et un président ou une présidente;
  • être membre en règle d'une fédération sportive reconnue par le ministère de l'Éducation;
  • avoir respecté, depuis le début de la pandémie, les consignes émises par les autorités de santé publique;
  • ne faire aucun transfert de sommes d'argent provenant de cette aide financière et destinées à sa survie vers une autre organisation (fondation ou autre organisme pour l'aider à exercer ses activités).

Cette aide supplémentaire fait partie d'un plan de relance global de soutien financier. Voici quelques exemples de soutien accordé dans le cadre de ce plan de relance :

  • une bonification de plus de 28 millions de dollars du soutien financier destiné au fonctionnement des organismes provinciaux, régionaux et locaux de sport et de loisir, dont près de 23 millions de dollars investis au sein des fédérations sportives;
  • près de 18 millions investis dans des projets favorisant l'activité physique, le loisir, le sport et le plein air;
  • 4,3 millions de dollars pour la création d'une mesure pérenne de soutien au transport pour la participation à des activités récréatives et sportives;
  • une majoration de 2 millions de dollars de l'aide accordée dans le cadre du Programme d'assistance financière aux initiatives locales et régionales en matière d'activités physiques et de plein air;
  • 2 millions de dollars en soutien au réseau sportif collégial et universitaire;
  • plus de 1,3 million de dollars pour favoriser l'avancement des femmes et des filles en loisir et en sport.

Liens connexes :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/19/c3354.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 19 avril 2021