QUÉBEC,  le 16 août 2022 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que le directeur national de la santé publique, le docteur Luc Boileau, et la présidente du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ), la docteure Caroline Quach-Thanh, soulignent aujourd'hui le début de la nouvelle campagne de vaccination contre la COVID-19 pour cet automne. Cette campagne vise dans un premier temps à immuniser les personnes plus vulnérables avec une dose de rappel, puis, dans un deuxième temps, l'ensemble de la population adulte, suivant la recommandation du CIQ.

La Santé publique recommande de recevoir une nouvelle dose cinq mois après la dose précédente, et ce, peu importe le nombre de doses de rappel reçues jusqu'à maintenant.

Ainsi, depuis lundi, des équipes sont déployées dans les milieux de vie pour vacciner certaines personnes issues des groupes prioritaires, soit les personnes résidant en centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou en résidence privée pour aînés (RPA) et celles vivant dans d'autres milieux collectifs comportant une proportion élevée de personnes aînées et vulnérables. Il est prévu d'avoir terminé la tournée des CHSLD d'ici le 1er septembre et des RPA d'ici le 25 septembre.

De plus, dès aujourd'hui, les personnes suivantes peuvent prendre rendez-vous sur Clic Santé pour une nouvelle dose de rappel de vaccin :

  • les personnes de 75 ans et plus ;
  • les communautés isolées ou éloignées ;
  • les travailleurs de la santé avec contact.

Les autres groupes pourront s'inscrire à leur rendez-vous en fonction du calendrier suivant :

  • 22 août : les personnes de 60 ans et plus et les personnes de moins de 60 ans à risque ;
  • 29 août : la population générale de 18 ans et plus.

Par ailleurs, la vaccination des jeunes de 6 mois à 17 ans se poursuit selon le calendrier habituel. Les jeunes étant admissibles à une nouvelle dose de vaccin peuvent prendre rendez-vous sur Clic Santé.

Citations : 

« Je vous demande d'aller chercher votre dose de rappel pour trois raisons : d'abord pour vous, ensuite pour les personnes vulnérables autour de vous et finalement pour le personnel du réseau de la santé. Nous devons tous être conscients que le vaccin perd de son effet après 5 mois. La rentrée scolaire approche et ça veut dire plus de contacts. C'est le temps de lancer une nouvelle campagne de vaccination massive. On veut éviter que les personnes âgées tombent malades.
On veut éviter un engorgement des hôpitaux. »

François Legault, premier ministre du Québec

« L'automne, on le sait par notre expérience des deux dernières années, amène son lot de risques. Cette dose de rappel demeure donc très importante. Même si plusieurs personnes ont contracté la maladie récemment, ce n'est pas la majorité des gens et, surtout, les personnes les plus à risque, dont les 60 ans et plus et les personnes immunosupprimées, ont été jusqu'à maintenant plutôt épargnées. J'encourage donc fortement les Québécois à aller chercher cette dose de rappel et à se protéger de la COVID-19 afin d'éviter d'avoir des effets sévères de la maladie. Se faire vacciner, c'est pour se protéger soi-même, mais aussi pour protéger les autres et nous permettre à tous de continuer à vivre aussi normalement que possible. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants : 

  • Rappelons que les personnes de 18 ans et plus peuvent actuellement recevoir une dose de rappel, 5 mois après leur dernière dose, selon leur admissibilité et que toute personne désireuse de recevoir une première ou une deuxième dose peut prendre rendez-vous maintenant.

 

  • Une personne qui a reçu toutes les doses recommandées de vaccin et qui a contracté la COVID-19 récemment devrait attendre un minimum de 3 mois avant de recevoir la dose de rappel.

 

  • La campagne de vaccination des enfants de 6 mois à 4 ans amorcée au début du mois d'août se poursuit en parallèle de la présente campagne, tout comme la vaccination des jeunes de 5 à 11 ans.

 

  • Il est à noter que des initiatives de vaccination mobile sont toujours mises de l'avant par toutes les régions du Québec et que de la vaccination sans rendez-vous pourrait également être offerte dans certaines régions. Les informations sont disponibles sur Québec.ca Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2022/16/c6564.html

Dernière mise à jour : 18 août 2022