QUÉBEC, le 23 mars 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, annoncent, à la suite d'une recommandation formulée par le directeur national de la santé publique par intérim, le docteur Luc Boileau, que dès le mardi 29 mars, une campagne de vaccination pour la dose de rappel (4e dose) de vaccin contre la COVID-19 débutera dans les milieux de vie. Les personnes de 80 ans et plus et les personnes immunodéprimées pourront également prendre rendez-vous pour cette nouvelle dose de vaccin à partir de cette date.

Milieux de vie

Tous les milieux de vie sont concernés par cette vaccination supplémentaire, soit principalement les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) et les résidences privées pour aînés (RPA).

Des équipes mobiles se déplaceront vers ces milieux de vie et aucune démarche n'est nécessaire de la part des personnes ou de leurs proches pour procéder à une prise de rendez-vous.

Personnes de plus de 80 ans et personnes immunodéprimées

Les personnes de 80 ans ou plus qui vivent à leur domicile pourront aussi bénéficier de cette dose de rappel en respectant obligatoirement un intervalle d'au moins trois mois depuis l'administration depuis leur dernière dose. Elles pourront s'inscrire dès mardi, par l'entremise de Clic Santé. De la même manière, les personnes immunodéprimées pourront également bénéficier de cette nouvelle dose de rappel en respectant les mêmes conditions.

Citations :

« Cette nouvelle dose de vaccin vise à nous assurer de mieux protéger les personnes les plus vulnérables contre les conséquences d'une augmentation de la contagion au Québec. Elle s'inscrit dans une volonté d'offrir une immunisation supplémentaire à ces citoyens, qui sont déjà bien protégés par les doses précédentes, mais qui pourraient être plus à risque en raison de la venue du variant BA2. Ceci nous rappelle toute l'importance du projet de loi 28, déposé dans le but d'assurer une transition alors que nous voulons mettre fin à l'urgence sanitaire. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

« Je suis fière des efforts de vaccination qui sont déployés pour protéger les aînés du Québec, de même que toutes les personnes résidant dans les divers milieux de vie. Nous devons faire preuve de prudence. Je rappelle également qu'il faut demeurer vigilant et prendre toutes les mesures possibles pour éviter de transmettre le virus aux personnes fragilisées. C'est une responsabilité collective, mais aussi individuelle. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Faits saillants :

  • L'annonce de cette mesure s'inscrit dans le contexte d'une augmentation de la contagion causée par la présence du variant BA2, comme c'est le cas en Europe, mais aussi au Québec, où on peut déjà constater sa présence croissante.
  • Rappelons que dans le contexte actuel, chaque citoyen est appelé à prendre ses responsabilités pour protéger les autres du virus. Il est ainsi crucial de s'isoler si on a des symptômes. Les employeurs sont invités à collaborer et à veiller à l'application des consignes sanitaires sur les lieux de travail.
  • Les personnes adéquatement protégées qui ont été en contact avec un cas peuvent toutefois vaquer à leurs activités, mais elles doivent porter un masque en tout temps, et se montrer d'une extrême prudence au contact de personnes immunodéprimées ou vulnérables.

Liens connexes :

Pour obtenir toutes les informations pertinentes sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2022/23/c2154.html

Dernière mise à jour : 23 mars 2022