QUÉBEC, le 19 mai 2021 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, annonce que des ajustements permettront à un plus grand nombre de personnes proches aidantes d'avoir accès, dès le 21 mai, aux différents milieux de vie pour aînés et pour clientèles ayant des besoins spécifiques.

Compte tenu de l'évolution favorable de la situation épidémiologique au Québec, et également de l'avancement de la campagne de vaccination dans ces milieux, une mise à jour des consignes favorisant la présence des personnes proches aidantes a été effectuée. Ces mesures visent la présence des personnes proches aidantes auprès des résidents, et ce, selon le palier d'alerte en vigueur dans chacune des régions, tout en procédant de manière graduelle et prudente afin d'assurer la sécurité de tous.

Les milieux de vie doivent demander aux résidents, aux usagers ou à leur représentant d'identifier un maximum de quatre personnes proches aidantes pouvant avoir accès à l'intérieur du milieu de vie. Jusqu'à ce jour, deux personnes pouvaient être inscrites sur cette liste.

Au palier d'alerte maximale (rouge) :

  • maximum d'une personne proche aidante à la fois, pour un maximum de deux personnes proches aidantes par jour, à l'intérieur du milieu de vie (chambre)
  • maximum de trois personnes proches aidantes à l'extérieur1

 Au palier d'alerte (orange) :

  • maximum d'une personne proche aidante à la fois, pour un maximum de trois personnes proches aidantes par jour, à l'intérieur du milieu de vie (chambre)
  • maximum de cinq personnes à l'extérieur 1

Au palier de préalerte (jaune) :

  • maximum de deux personnes proches aidantes à la fois, pour un maximum de quatre personnes proches aidantes par jour, à l'intérieur du milieu de vie (chambre)
  • maximum de cinq personnes à l'extérieur1

Citation :

« La progression de la campagne de vaccination et l'amélioration de la situation épidémiologique dans plusieurs régions du Québec nous permettent maintenant d'effectuer une mise à jour quant à la présence des personnes proches aidantes auprès des résidents des différents milieux de vie. La sécurité et la santé de tous demeurent notre priorité. C'est pourquoi nous devons procéder de manière graduelle et faire preuve de vigilance. Avec ces nouvelles mesures et la saison estivale qui s'en vient, il sera plus propice à réaliser des activités ou des visites extérieures dans le respect des mesures sanitaires. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Faits saillants :

  • Dans le respect des volontés de la personne proche aidante, il est demandé aux milieux de vie de faire preuve de flexibilité. Le jugement clinique demeure important afin de notamment éviter l'épuisement des personnes proches aidantes. Ainsi, la liste de ces personnes identifiées pourrait être évolutive en s'assurant que les nouvelles personnes proches aidantes soient formées.

  • Si les personnes doivent entrer à l'intérieur du milieu de vie pour avoir accès à l'extérieur, le milieu de vie doit mettre en place des mécanismes sécuritaires pour faciliter ces visites.

  • Si leur condition clinique le permet, les usagers sont également encouragés à profiter au maximum des installations extérieures, tout en respectant l'ensemble des mesures de prévention et de contrôle des infections. Les activités extérieures visant à prévenir le déconditionnement sont d'ailleurs autorisées.

  • Rappelons que les activités de loisirs (p. ex. : musicothérapie, musiciens, zoothérapie) sont permises à l'intérieur du milieu de vie sous certaines conditions.

  • Rappelons également que les sorties pour des rendez-vous importants, médicaux ou autres sont également permises, peu importe le palier d'alerte. Les sorties des résidents (pharmacie, épicerie, etc.), seuls ou accompagnés d'une personne proche aidante, sont également autorisées, en respectant les consignes sanitaires de la population générale.

  • Enfin, rappelons qu'il a été annoncé que la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 a maintenant été administrée dans les CHSLD du Québec. L'administration de la deuxième dose dans les autres milieux de vie se poursuit et s'accélérera au cours des prochaines semaines.

________________________________
1 Selon la capacité du terrain du milieu de vie, en respectant la distanciation physique de 2 mètres


Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2021/19/c8073.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 19 mai 2021