QUÉBEC, le 4 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, confirme qu'à la suite d'une recommandation de la Santé publique, il ne sera plus obligatoire de porter le masque dans plusieurs lieux publics fermés ou partiellement couverts à partir du 14 mai à 00 h 01.

Le choix de porter le masque dans ces lieux demeure à la discrétion de chaque personne. La population est invitée à respecter celles et ceux qui souhaitent continuer à se prévaloir de ce moyen de se protéger efficacement contre la COVID-19.

Le port du masque demeure obligatoire dans certains lieux

L'obligation du port du masque dans les transports collectifs est maintenue en raison de la difficulté qu'ont les passagers à gérer les distances entre eux. Il est d'ailleurs à noter que pour de nombreuses personnes, ces services demeurent leur seul moyen de transport possible.

Dans les établissements de santé, comme les centres hospitaliers, les cliniques médicales et les CHSLD, le port du masque demeure obligatoire également, en raison de la forte présence de personnes vulnérables, et parce qu'il est essentiel de protéger le personnel, dont la présence au travail est particulièrement cruciale en cette période de crise sanitaire.

Rappelons que les personnes qui ont eu la COVID-19 doivent porter le masque lors de toute interaction sociale suivant leur isolement, soit au minimum cinq jours suivant leur isolement à la maison.

Les citoyens et citoyennes vivant avec une personne ayant la COVID-19 doivent aussi le porter durant 10 jours.

Le port du masque demeure recommandé pour certains groupes

Il est très important de souligner que le port du masque dans les lieux publics demeure recommandé pour certains groupes. Cette recommandation vise les personnes vulnérables et les personnes âgées, notamment celles qui sont à risque de complications. Il est également recommandé de porter le masque en présence de ces personnes afin de limiter autant que possible les risques de contagion.

Citation :

« L'évolution de la situation épidémiologique, qui s'avère encourageante dans son ensemble, nous permet de lever en partie cette mesure importante. Celle-ci a contribué efficacement à la protection des Québécois, et demeure pertinente dans certains cas. Le fait de porter le masque dans les lieux concernés relèvera désormais d'un choix individuel. Nous invitons les citoyens à demeurer responsables dans leur gestion des risques et à faire preuve de respect. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

  • Il est à noter que les obligations quant au port du masque en milieu de travail sont établies par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/04/c6652.html

Dernière mise à jour : 4 mai 2022