QUÉBEC, le 3 juin 2021 /CNW Telbec/ - À la suite d'une mise à jour des avis du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce que l'intervalle recommandé entre les deux doses pour les vaccins administrés au Québec est de 8 semaines ou plus.

Ainsi, pour les vaccins ARNm (Pfizer et Moderna), l'intervalle recommandé pour la majorité des personnes passera de 16 à 8 semaines ou plus pour obtenir une réponse immunitaire plus élevée, plus rapidement. Il est important que l'offre de devancer la deuxième dose de vaccin se fasse selon le calendrier de priorisation établi par groupe d'âges, comme les personnes plus âgées présentent davantage de risques de développer des complications de la COVID-19.

Notons cependant que pour les personnes immunosupprimées ou dialysées qui n'ont pas encore reçu leur deuxième dose, l'intervalle recommandé est de 4 semaines pour optimiser leur réponse immunitaire rapidement.

Rappelons que depuis le 29 mai, la deuxième dose du vaccin d'AstraZeneca est offerte dans plusieurs cliniques sans rendez-vous clairement identifiées. Les personnes doivent s'assurer qu'au moins 8 semaines se sont écoulées depuis la première dose. Le CIQ rappelle qu'un intervalle allongé de 8 semaines ou plus entre les deux doses permet d'obtenir une protection supérieure à celle fournie par l'intervalle minimal, et que la protection pourrait être encore plus élevée avec un intervalle de 12 semaines ou plus entre les doses.

Les personnes de 45 ans et plus qui auraient reçu le vaccin d'AstraZeneca comme première dose peuvent recevoir une deuxième dose d'AstraZeneca ou un vaccin ARNm (Pfizer ou Moderna). Le CIQ précise que pour les personnes qui préfèrent recevoir une dose de vaccin ARNm comme deuxième dose, l'intervalle de 8 semaines ou plus pourrait aussi être utilisé dans le cadre d'un tel schéma de vaccination mixte. Selon les données récemment publiées sur ce type de stratégie de vaccination, les personnes qui recevront deux vaccins différents pourraient ressentir des effets secondaires plus importants dans les jours suivants la seconde dose, tels que de la fièvre, des maux de tête et de la fatigue.

Notons que ces recommandations concernant l'intervalle des doses seront révisées au besoin selon l'évolution de la situation épidémiologique, de la circulation des variants, des nouvelles données qui deviendront disponibles sur les vaccins contre la COVID-19 et du nombre de doses disponibles.

Lien connexe :

Pour obtenir toutes les informations pertinentes sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/03/c4443.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 3 juin 2021