QUÉBEC, le 15 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point aujourd'hui sur l'opération de vaccination, accompagné du directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, Daniel Paré, et du directeur national de la santé publique, le docteur Horacio Arruda.  

Moderna et AstraZeneca 

Dès aujourd'hui, les personnes qui ont reçu le vaccin de Moderna ou d'AstraZeneca comme première dose peuvent devancer leur rendez-vous pour l'administration de leur deuxième dose. Les livraisons prévues de vaccins permettent maintenant d'ajouter cette option, qui n'était jusqu'à maintenant disponible que pour le vaccin de Pfizer. 

Les personnes qui  souhaitent devancer l'administration de leur deuxième dose sont invitées à se rendre sur la page Québec.ca/vaccinCOVID pour prendre un nouveau rendez-vous. Rappelons qu'un intervalle de huit semaines ou plus doit être respecté entre les deux doses, pour l'ensemble des vaccins disponibles. 

Les personnes ayant reçu une première dose d'AstraZeneca se verront offrir, en centre de vaccination, le choix de recevoir un vaccin ARNm (selon la disponibilité des doses) ou d'AstraZeneca comme deuxième dose. Ces personnes doivent tout de même prendre rendez-vous par l'entremise de la page Québec.ca.

Preuve vaccinale

Un portail libre-service permettra aux citoyens, dès le 16 juin, de télécharger eux-mêmes leur preuve de vaccination électronique avec code QR, sur le Web. Actuellement, le citoyen reçoit une invitation à télécharger sa preuve de vaccination électronique par courriel ou par texto.

Le fonctionnement du nouveau portail libre-service est très simple et convivial. À la suite de la vérification des informations d'identification, le citoyen sera invité à télécharger sa preuve vaccinale électronique par l'entremise d'un lien sécurisé.

Les discussions se poursuivent sur l'utilisation de la preuve de vaccination, et les précisions seront annoncées ultérieurement.  

Service de dépannage  

Au cours des derniers jours, certaines personnes ont eu quelques difficultés sur la plateforme de prise de rendez-vous et n'ont pu devancer l'administration de leur deuxième dose, notamment en raison d'une disparité dans les renseignements personnels ou d'informations manquantes lors de la prise de rendez-vous de la première dose. 

Dès aujourd'hui, il est possible d'accéder à un nouveau service de dépannage. Sur la plateforme Clic Santé, à laquelle on peut accéder en visitant la page Québec.ca/vaccinCOVID, le citoyen pourra choisir le service « Dépannage », pour prendre rendez-vous. Des services mis en place dans des sites de vaccination dans toutes les régions du Québec permettront, par exemple, de valider les informations et de régler les situations problématiques afin d'obtenir la deuxième dose. 

De plus, dès le 16 juin, si un citoyen rencontre des difficultés alors qu'il souhaite accéder à sa preuve vaccinale dans le portail libre-service, il lui sera possible d'accéder au service de dépannage.  

Citation :  

« Les Québécois continuent d'impressionner, et la campagne de vaccination se poursuit de belle façon. Je suis particulièrement fier des jeunes de 12 à 17 ans, qui se mobilisent pour la vaccination et participent à l'effort collectif. Pour ceux qui n'auraient pas encore reçu leur première dose, je rappelle que plusieurs cliniques sans rendez-vous sont en place et permettent d'obtenir le vaccin rapidement. C'est un effort individuel nécessaire, pour un résultat collectif. » 

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux  

Faits saillants : 

  • Notons que selon le CIQ, il apparaît préférable que les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca puissent recevoir un vaccin ARNm (Pfizer ou Moderna) comme deuxième dose. Toutefois, l'offre d'une deuxième dose du vaccin d'AstraZeneca reste une option valable et demeurera disponible, puisque ce scénario a été largement étudié et offre une très bonne protection contre la COVID-19.

  • Rappelons que l'offre de vaccination sans rendez-vous a été élargie et que plusieurs cliniques offrent la deuxième dose.

Liens connexes : 

Pour en savoir plus sur la COVID-19 et les mesures en place : Québec.ca/coronavirus

Pour en savoir plus sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/15/c7821.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 15 juin 2021