QUÉBEC, le 20 mai 2021 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que les citoyens qui ont été vaccinés à l'extérieur du pays pourront faire inscrire leur vaccination au Registre de vaccination du Québec et, ainsi, recevoir leur deuxième dose, si elle est requise.

Les citoyens concernés devront prendre un rendez-vous dans un centre de vaccination en se rendant sur la page Québec.ca/vaccinCOVID pour accéder à la plateforme Clic Santé. Plusieurs centres de vaccination par région ont été désignés pour l'inscription des vaccins contre la COVID-19 administrés à l'extérieur du Québec.

Sur place, le citoyen devra présenter une pièce d'identité ainsi qu'une preuve de vaccination lisible délivrée dans le pays où les doses ont été administrées. Aucune inscription ne pourra être faite sans cette preuve écrite. Les informations contenues sur la preuve seront validées afin de s'assurer qu'il s'agisse d'un vaccin autorisé par au moins un pays dans le monde et que l'intervalle entre les doses a été respecté.

Advenant le cas où les renseignements indiqués sur la preuve ne sont pas conformes, le citoyen sera invité à reprendre sa vaccination au centre de vaccination ou à prendre un rendez-vous pour se faire vacciner ultérieurement.

À la suite de l'inscription des renseignements au registre de vaccination, une preuve de vaccination électronique sera transmise au citoyen par courriel ou par texto si les conditions déjà nommées sont respectées.

Faits saillants :

  • Considérant que tous les vaccins utilisés aux États-Unis ont également été homologués au Canada, toutes les doses de vaccin contre la COVID-19 administrées aux États-Unis qui respectent l'intervalle minimal sont considérées comme valides, si les autres renseignements indiqués sur la preuve sont aussi valides. 
  • Pour les personnes qui ont amorcé leur vaccination aux États-Unis ou ailleurs dans le monde, la vaccination sera complétée au Québec selon l'intervalle recommandé en vigueur dans le Protocole d'immunisation du Québec (PIQ).
  • Dans le cas où le vaccin utilisé pour la première dose ne serait pas disponible sur place au moment de la vaccination, un produit différent pourra être utilisé, selon les recommandations du PIQ. Par exemple, si la personne a reçu un vaccin de type ARN messager, tel que Moderna ou Pfizer, elle devrait recevoir une autre dose d'un vaccin à ARN messager dans la mesure du possible. Cette dose devrait être administrée en respectant l'intervalle recommandé en vigueur dans le PIQ. Actuellement, l'intervalle recommandé est de 16 semaines entre les doses.

Lien connexe :

Pour obtenir toutes les informations pertinentes sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2021/20/c2495.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 20 mai 2021