QUÉBEC, le 6 juin 2022 /CNW Telbec/ - La Société du Plan Nord accorde une aide financière de 350 000 $ à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) afin de mettre en place un laboratoire mobile d'hydrologie nordique. Ce projet permettra d'étudier les eaux du territoire d'Eeyou Istchee Baie-James afin d'obtenir des données claires et fiables qui pourront être utilisées dans les processus d'évaluation environnementale afin, notamment, de protéger les ressources.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Jonatan Julien, en a fait l'annonce aujourd'hui.

Les communautés cries et jamésiennes disposent de peu d'information concernant les ressources en eaux souterraines, les lieux d'enfouissement de matières résiduelles et les secteurs associés à des passifs environnementaux sur leur territoire. Cette problématique concerne à la fois les réseaux d'aqueduc des communautés et les sources naturelles utilisées lors des déplacements sur le territoire, notamment en période de chasse.

L'acquisition de connaissances sur les ressources hydriques d'Eeyou Istchee Baie-James est donc essentielle pour réduire les risques d'exposition des communautés locales à des contaminants et assurer la protection des ressources en eau. 

Le laboratoire mobile permettra d'offrir des outils aux communautés cries et jamésiennes pour qu'elles puissent acquérir des connaissances sur les ressources en eau. Il permettra de surcroît aux équipes de recherche en hydrogéologie, en foresterie et en études autochtones de l'UQAT et d'autres universités de se déplacer sur le territoire avec des équipements spécialisés.

La somme de 350 000 $ octroyée par la Société couvrira l'achat des équipements du laboratoire ainsi que le salaire d'un responsable de l'opération et de la maintenance.

Le déploiement de ce laboratoire mobile correspond à une des 49 actions du Plan d'action nordique 2020-2023 du gouvernement du Québec et répond à un besoin énoncé par les acteurs du Nord québécois.

Citation :

« Je suis très heureux d'annoncer le soutien du laboratoire mobile d'hydrologie nordique de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Cette infrastructure de recherche permettra de dresser un portrait de la ressource en eau du territoire d'Eeyou Istchee Baie-James. Il s'agit d'une initiative cruciale pour la santé et le bien-être de communautés nordiques, pour la protection d'une ressource essentielle ainsi que pour la prise de décisions éclairée concernant de futurs projets de développement. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Cette aide financière est une bonne nouvelle pour notre région. L'eau est une ressource précieuse et ce laboratoire mobile permettra aux communautés cries et jamésiennes d'en apprendre plus sur les ressources en eaux souterraines du territoire qu'elles habitent. Cet outil de recherche de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue aura assurément des retombées positives concrètes sur le terrain. »

Denis Lamothe, député d'Ungava

Faits saillants :

  • Cette action correspond à l'action 3.4.1.3 du Plan d'action nordique 2020-2023 du gouvernement du Québec : « Déployer un laboratoire mobile d'hydrologie nordique pour produire un portrait de la ressource en eau d'Eeyou Istchee ».
  • Le Plan d'action nordique 2020-2023 (PAN 20-23) répond aux priorités énoncées par les acteurs du Nord québécois. Il vise à fournir les outils appropriés aux communautés concernées afin qu'elles habitent pleinement leur territoire. Le gouvernement du Québec investira ainsi 778,6 millions de dollars, soit plus de la moitié de la somme prévue dans le PAN 20-23, pour soutenir les entreprises et les citoyens établis et actifs au nord du 49e parallèle. Les 49 actions socioéconomiques du PAN 20-23 ont été élaborées conjointement par 20 ministères et organismes du gouvernement du Québec.
  • La Société du Plan Nord a pour mission de contribuer au développement intégré et cohérent du territoire nordique québécois, conformément aux orientations définies par le gouvernement. Elle le fait en concertation avec les représentants des régions et des nations autochtones concernées ainsi que du secteur privé.

Lien connexe :

Suivez le déploiement du PAN 20-23 sur Twitter : @societeplannord Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/06/c6070.html

Dernière mise à jour : 6 juin 2022