SHERBROOKE, QC, le 31 mai 2022 /CNW/ - Une entente sectorielle de 1 315 750 $ pour le développement du secteur bioalimentaire en Estrie a été conclue afin de soutenir la réalisation de projets innovants dans la région.

Une réflexion stratégique sera d'abord effectuée dans le but de définir les occasions favorables et les enjeux communs aux municipalités régionales de comté (MRC) ainsi que les spécificités territoriales. Par la suite, des initiatives dans le domaine bioalimentaire seront appuyées pour répondre aux besoins déterminés lors de cette démarche. La mise en commun de moyens et de ressources pour la concrétisation de ces initiatives sera encouragée afin d'en bonifier les retombées pour la région.

Les partenaires de cette entente sont le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH), le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), la Fédération de l'UPA-Estrie, les huit MRC de la région, la Ville de Sherbrooke, la Table des MRC de l'Estrie ainsi que le Centre local de développement de Brome-Missisquoi.

Citations :

« Nous sommes fiers de prendre part à cette entente, car elle favorise la complémentarité territoriale. Ainsi, des actions cohérentes et structurantes pour l'Estrie seront posées. Notre gouvernement travaille fort afin d'assurer la vitalité des régions et en voici un autre bel exemple! »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Cette entente est le résultat concret d'un travail de concertation régionale avec les principaux partenaires du secteur bioalimentaire de l'Estrie. L'autonomie alimentaire du Québec n'est pas uniquement un grand projet de développement économique pour nos régions. C'est également un véhicule extraordinaire pour valoriser nos agriculteurs, nos artisans, nos entreprises et la fierté de notre territoire. Je sais que tous les partenaires de la région sont enthousiastes à l'idée de travailler ensemble vers la réalisation de projets concrets pour développer le secteur bioalimentaire. »

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Ce partenariat bonifié notamment par l'ajout des deux nouvelles MRC de l'Estrie résulte du succès de la première entente pour le secteur bioalimentaire. Ce secteur compte de nombreuses entreprises agricoles et de transformation alimentaire et est précieux pour le développement de la région. Je suis certain que d'importantes retombées socioéconomiques seront générées et je m'en réjouis! »

François Bonnardel, ministre responsable de la région de l'Estrie

« Cette première entente sectorielle de développement signée avec l'ensemble des MRC de la nouvelle région administrative de l'Estrie est le début d'une belle collaboration régionale. Nous sommes heureux de l'ouverture des partenaires à participer à cette grande réflexion afin de déterminer les projets porteurs pour notre réalité régionale en bioalimentaire. Je suis très heureux de pouvoir vous dire aujourd'hui qu'une région mobilisée comme la nôtre ne peut qu'atteindre des résultats phénoménaux. »

Hugues Grimard, président de la Table des MRC de l'Estrie et président du comité régional de sélection de projets du Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité

« L'agriculture et le secteur bioalimentaire représentent une force économique importante pour le développement, l'occupation et la vitalité de notre région. C'est pourquoi la Fédération de l'UPA-Estrie est heureuse de participer à cette entente afin de soutenir des initiatives structurantes qui permettront à nos entreprises agricoles de prospérer et se développer de façon durable. Les producteurs et productrices agricoles de la région se dévouent sans relâche et avec passion à nourrir leurs concitoyens. Que leur contribution essentielle à l'autonomie alimentaire de l'Estrie soit reconnue, par le biais de cette entente, ne peut que nous réjouir. »

Michel Brien, président de la Fédération de l'UPA-Estrie

Faits saillants :

  • Une aide de 600 000 $ sera octroyée par le MAMH dans le cadre du volet 1 - Soutien au rayonnement des régions Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du Fonds régions et ruralité Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  • La participation financière du MAPAQ s'élèvera à 465 000 $ dans le cadre du volet 2 du programme Territoires : Priorités bioalimentaires.
  • L'UPA ajoutera 100 000 $ à cette entente sectorielle qui s'échelonnera jusqu'en 2026.
  • La contribution respective des huit MRC et de la ville sera de 16 750 $, pour un montant total de 150 750 $.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du MAMH, suivez-nous dans les médias sociaux :

facebook.com/AffairesMunicipalesHabitation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
twitter.com/MAMHqc Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
linkedin.com/company/ministere-des-affaires-municipales-et-de-l-habitation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/31/c2630.html

Dernière mise à jour : 31 mai 2022